Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Mardi 2 Septembre 2014
1:24
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Amaury van Hoorebeke

Pertubation dans le ciel sud-est francais?

27/06/2010
Lu par 1821 visiteurs web

L'Union européenne voudrait uniformiser les règles de la pension mais aussi créer un vrai ciel européen.


Pertubation dans le ciel sud-est francais?
Le week-end du 27 juin les contrôleurs aériens du sud-est français volontairement ont créé des perturbations dans le ciel. Ont ne peut pas parler de grève mais d'arrêt de travail spontané. Peu importe la cause, les étrangers savent que la France vit avec grève comme avec le vin et le fromage. Le résultat de cette "pause café", une demi-heure d'attente dans les aéroports pour embarquer vers Nice, accompagnée d'une demi-heure d'attente dans l'avion pour décoller.

La chose déplorable c'est que ce groupe de personnes pense à répéter le petit jeu durant tout l'été...

L'intelligence administrative va peut être mettre le personnel de l'armée au service de la population une fois de plus quand le civil reste incapable d'effectuer le travail, pour mettre les choses en place.

Mais une demi-heure n'est rien à comparer aux quatre heures d'attente dans l'avion des passagers de ce jeudi... mais là c'est une grève, alors c'est normal.

Une chose est certaine: vive la libéralisation et l'harmonisation des services publics pour enfin être débarrassés des empêcheurs de travailler, rendre visite à la famille ou simplement découvrir le beau pays français.

Pour ceux qui sont à bout de souffle: la société maritime française qui avait le monopole des traversées entre Marseille et la Corse, avait une politique de congés assez pénalisante pour la population. Exemple: un bateau neuf de plus de cent millions d'euros, acheté juste avant l'appel d'offre, avec la certitude de le remporter - et bien patatras, se sont les Italiens qui l'ont remporté et depuis les choses sont rentrées dans l'ordre. Les meneurs de congés improvisés sont non seulement à quai avec leur beaux navires mais en plus, plus de 300 personnes ont été licenciées.

En 2011 des sociétés privées ou publiques pourront offrir leur services pour les sillons (créneaux horaires ferroviaires) internationaux. Cela signifie que les chemins de fer italiens ou Véolia ou la Ratp vous transporteront de la France vers l'étranger. Les régions frontalières ont déjà prévenu les dirigeants des RER que la concurrence sera ouverte.

De même, le 1er janvier 2011, le marché postal sera entièrement ouvert à la concurrence. D'autres sociétés de service postal pourront donc également offrir leurs services hors de leur pays.

Alors que des postes nationales en Belgique ont même changé leur nom pour montrer leur volonté d'adaptation mais aussi leur esprit de "conquête" des nouveaux marchés, d'autres comme la France restent sur le balcon du progrès avec de nombreux congés imposés de leurs personnels. Dans la grande majorité ce personnel est conscient des enjeux mais une minorité bloque toute adaptation.

Alors patience, l'Union européenne va mettre son grain de sel dans les rouages des monopoles d'État les plus pénalisants, cela ne pourra pas être pire que la situation actuelle française.

Courage, on aura à nouveau de bons services comme il se doit. On ne sera plus le pigeon qui n'a rien à dire mais une personne qui mérite le respect et toute l'attention à laquelle il faut satisfaire sa demande au meilleur rapport qualité prix, avec bien entendu des garanties de service universel réparti entre tout les opérateurs...


Un exemple de service public en marche vers le futur


Par Amaury van Hoorebeke — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1821 fois — Contenu mis à jour le 28/06/2010




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.












Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents