Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
M.D.
11/08/2011

Plumpy-Nut, l'aliment qui sauve les enfants


Plumpy-Nut est le nom de la première marque développée il y a quinze ans, d'un aliment prêt à l'emploi qui a révolutionné la lutte contre la mortalité infantile due à la famine.


"C'est un aliment qui contient les ingrédients nécessaires pour sauver un enfant menacé de mourir de faim. Il contient de la graisse, des protéines, des glucides, des vitamines et des minéraux. Nous disons qu'il a été révolutionnaire, car il est facile à utiliser et il permet aux mères de l'administrer directement aux enfants", décrit Arnold Timmer, le Conseiller principal de l'UNICEF sur les micronutriments.
Il serait plus juste de considérer Plumpy-Nut comme un médicament et non comme un aliment, pouvant donner à penser que seule la nourriture serait suffisante pour soigner ces enfants atteints de malnutrition sévère et aiguë. Son apport en vitamines et minéraux conditionnés en petits sachets, facile à administrer, sont distribués aux mères et ainsi évitent l'hospitalisation les enfants.
"Quand les enfants devaient être hospitalisés, les mères les accompagnaient et ne pouvaient donc plus s'occuper de leurs autres enfants restés à la maison. Il y avait donc un fort taux de défaillance puisque les mères rentraient avec leurs enfants et il n'y avait pas de traitements alternatifs à domicile. Le Plumpy-Nut est administré directement par la mère et c'est seulement en cas de complications qu'il faut hospitaliser les enfants", explique M. Timmer.

Dans la crise actuelle de la Corne de l'Afrique, le produit est particulièrement utile, puisqu’il est reconnu que plus de 80 % des enfants qui peuvent bénéficier de ce traitement améliorent rapidement leur état.
"C'est ironique, mais en fait c'est un avantage que cette région ait déjà connu des crises de famine car la population locale connait le produit et un système de distribution est déjà en place. Ceci est le cas pour l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie. Les enfants peuvent donc être atteints plus rapidement. Nous estimons être capables d'atteindre jusqu'à 80% des enfants souffrants de malnutrition sévère et aigüe, par rapport à peut-être 10% avant d'avoir ce produit. (...) Cela prend en général environ quatre semaines avant que l'enfant atteigne son poids normal. Quand un enfant commence le traitement, il est apathique, il ne réagit pas à son environnement et il pleure sans cesse. Après quelques jours, les changements sont visibles. Il devient plus réactif, il retrouve son appétit, et commence à jouer. Ce sont les signes d'un rétablissement".

Il y a actuellement 20 millions d'enfants atteints de malnutrition sévère dans le monde. Le Plumpy-Nut peut aider à réduire ce chiffre, associant des programmes de nutrition à long terme avec également des campagnes de promotion pour la prévention.

plympy_nut.mp3 Plympy_Nut.mp3  (284.21 Ko)




Par M.D. (dernière modification le 11/08/2011)




Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le pied - 02/07/2016

1 2 3 4 5 » ... 14




Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - P

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre P: pigeon, pingouin, pinson... Pigeon Les...

Classement des 5 personnalités qui vont marquer l'année 2017

Sur grand ou petit écran, à la radio ou dans les urnes, ils vont être omniprésents en 2017 grâce à leur culot. Autant donc retenir le nom...

La question du sport au Koweït

Suite au maintien de la suspension du Koweït de toute compétition internationale par le CIO et la FIFA, une session parlementaire...



Le Podcast Journal sur :