Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Benel.mic@orange.fr
10/11/2008

Pratiquer la pétanque avec méthode et réflexion

Vos articles dans votre Podcast Journal


La pétanque de compétition c'est un sport !

Je souhaite ici, vous faire partager mes réflexions sur les différents aspects du jeu de pétanque.

Je commence par le lancer de bouchon. Plus tard j’aborderai le point, le tir, et l’aspect psychologique dans les relations entre joueurs.


Pétanque : les bases du jeu

Pratiquer la pétanque avec méthode et réflexion
Le lancer de bouchon (appelé aussi : but - cochonnet - petit)

Une mène (1) démarre toujours par le lancer de bouchon du joueur qui a la main.

Le bouchon ne se lance pas n’importe où. Un joueur chevronné réfléchit au choix de l’endroit en fonction de plusieurs critères énumérés ci-dessous :

- choix de la distance : 6 à 10 mètres

- choix du terrain : cailloux, sable, goudron etc … (si la nature du terrain est diversifiée)

- près des lignes de perte (quant il y en a)

- proche d’un obstacle faisant partie du jeu (arbre – poteau – etc …)

- choix de l’éclairage (ombre ou lumière)

Ces choix se déterminent, pour celui qui a la main, en fonction de ses propres capacités à bien jouer dans l’un ou l’autre de ces secteurs, et à tenir compte aussi, des “inaptitudes” de l’adversaire dans tel ou tel secteur de jeu, observées au cours des mènes précédentes.

Si le bouchon est à 6 mètres, c’est qu’on privilégie le tir au détriment du point.

A 10 mètres en principe, c’est le point qui prime, mais un bon tireur peut faire la différence.

Un joueur ‘bon à la roulette’, sera plus à l’aise sur un terrain plat et lisse. Le joueur qui sait ‘lever les boules’, privilégiera un terrain accidenté.

Près des lignes de perte, quant il y en a, permet à l’équipe en difficulté de tenter de ”noyer“ le bouchon, pour refaire la mène.

Proche d’un obstacle, quant les joueurs ont décrétés que tout est bon, permet “aux futés plein d’astuces”, de jouer habilement avec ces obstacles.

Ombre ou lumière : si vous jouez contre un “myope”, il est de bonne guerre d’envoyer le bouchon à l’ombre (quand il y en a).

Après ça vous allez penser que tous les coups bas sont permis ! C’est presque vrai ! Je vous répondrais que l’esprit et la règle sont déterminés par les joueurs eux-mêmes.

Une partie de pétanque se pratique de façon très différente selon l’enjeu.

En concours fédéral par exemple, l’effort de concentration, la tension nerveuse et la nécessité d’être constant au tir ou au point, créent une pression énorme.

En partie amicale, il y a un relâchement naturel et les parties se jouent dans la décontraction et la convivialité. (en principe).

Des joueurs de niveau mondial comme Quintais ou Lacroix n’ont pas hésité de souligner l’importance du jet de but, dans des déclarations parues dans la presse régionale.


(1) Une mène est une séquence de jeu qui commence avec les joueurs qui ont tous leurs boules en main (3 en doublette, 2 en triplette). La mène se termine quand tous les joueurs ont joués toutes leurs boules.
Le nombre de mènes est variable d’une partie à l’autre. L’objectif est qu’une équipe arrive à totaliser 13 points. La durée ne compte pas.



Par Benel.mic@orange.fr (dernière modification le 19/01/2009)





1.Posté par Le Petit Cochonnet le 23/11/2008 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A quand la suite sivuplé?

Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :