Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
D.R.B.
15/10/2012

Prix Sakharov 2012


Ales Bialiatski, les Pussy Riot ainsi que Nasrin Sotoudeh et Jafar Panahi sont les trois finalistes restant en lice pour le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2012, suite au vote des commissions des affaires étrangères et du développement, ce mardi. Le lauréat sera annoncé vendredi 26 octobre, après la décision de la conférence des présidents. Le gagnant recevra 50.000 euros et sera invité à assister à la cérémonie de remise du prix, le 12 décembre à Strasbourg.


Les trois finalistes ont été sélectionnés parmi cinq candidatures proposées par les groupes politiques ou des groupes de plus de 40 députés européens.
Voici leur présentation, par ordre alphabétique:

Ales BialiatskiAles Bialiatski
Il s'agit d'un militant de la liberté et des droits de l'homme actuellement emprisonné par le régime biélorusse. Tout au long de sa vie, il s'est battu pour les libertés de pensée et d'expression au Bélarus.
"Je pense que ce candidat est très proche du message de Sakharov lui-même, qui était de reconnaître les personnes qui consacrent leur vie à se battre pour les autres, oubliant le prix qu'elles paient elles-mêmes, parfois même au détriment de leur vie", a déclaré Jacek Saryusz-Wolski (PPE, PL).
Sélectionné par le groupe du Parti populaire européen (PPE) et 82 autres députés.

Pussy Riot
Les actes de protestation et l'arrestation de trois jeunes femmes, Andreevna Tolokonnikova, Yekaterina Samutsevich, Maria Alyokhina, et leur condamnation ensuite à deux ans de camp de travail, ont contribué, davantage que les meurtres de journalistes et la nouvelle loi répressive, à concentrer l'attention du monde entier sur la restriction sans scrupules des droits civils et l'absence de l'état de droit en Russie.
i["Andreï Sakharov lui-même serait très heureux de voir la reconnaissance de ces jeunes femmes créatives et courageuses [-] qui ont exprimé la contestation contre un pouvoir public patriarcal et un régime autocratique qu'elles ont réussi à mettre dans l'embarras"]i, a déclaré Werner Schulz (Verts / ALE, DE).
Sélectionnées par Werner Schulz et 45 autres députés.

Nasrin Sotoudeh et Jafar Panahi
Nasrin Sotoudeh est une avocate iranienne emprisonnée qui a représenté les militants de l'opposition emprisonnés après les élections présidentielles contestées de juin 2009. "Il est grand temps que le Prix Sakharov soit attribué à des Iraniens. Mme Sotoudeh est une excellent candidate, une avocate des droits de l'homme qui a défendu les jeunes, les femmes et les prisonniers d'opinion, mais qui est actuellement en prison elle-même", a déclaré Marietje Schaake (ADLE, NL).
Jafar Panahi est un réalisateur qui a remporté la Caméra d'Or au Festival du Film de Cannes en 1995. Ses films sont connus pour leur point de vue humaniste sur la vie en Iran et mettent souvent l'accent sur les difficultés des enfants, des pauvres et des femmes. "Ses films témoignent de la réalité quotidienne en Iran. Pour nous, il incarne la lutte contre la répression officielle et la lutte pour les droits de l'homme et la liberté", a déclaré Véronique de Keyser (S & D, BE).
Sélectionnés par le groupe socialiste et démocrate, le groupe démocrate et libéral, le groupe des Verts/ Alliance Libre Européenne ainsi que par José Ignacio Salafranca, Elmar Brok et 11 autres députés.

Le printemps arabe, un an après

Les pièces maîtresses de la démocratie et de la liberté ainsi que les développements actuels dans les pays arabes ont été débattus, mercredi après-midi, à l'occasion de la réunion de la commission des affaires étrangères et de la sous-commission des droits de l'homme avec les trois lauréats du prix Sakharov 2011, Asmaa Mahfouz (Égypte), Ahmed El-Senussi (Libye) et Ali Ferzat (Syrie).

Nous voulons témoigner notre solidarité à vos peuples dans leur combat pour la démocratie et la liberté après les transitions en Égypte, en Tunisie et en Libye. "Ces transitions ont créé des attentes énormes des deux côtés de la Méditerranée, mais les événements en Syrie rappellent que les rêves peuvent mal tourner", a déclaré le président de la commission des affaires étrangères, Elmar Brok (PPE, DE). Il a ajouté: "À présent, nous devons discuter de la manière dont l'UE peut soutenir les changements démocratiques et le dialogue politique".

"La situation des droits de l'homme demeure un défi dans tous les pays arabes", a souligné la présidente de la sous-commission des droits de l'homme, Barbara Lochbihler (Verts/ALE, DE) en citant la peine de mort infligée à 14 personnes en Égypte. "Par conséquent, il est rassurant d'apprendre que les lauréats de l'année dernière n'ont pas perdu leur volonté de poursuivre leur lutte pour la liberté de l'esprit ", a-t-elle ajouté.

Après la réunion, les lauréats ont rejoint le lauréat du prix du livre européen de 2011, Maxim Leo (Allemagne), à l'occasion d'un débat du réseau du prix Sakharov intitulé "Voix pour la démocratie: la citoyenneté en marche", présidé par Martin Schulz.


Par D.R.B. (dernière modification le 13/10/2012)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :