Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Collectif VAN

Protocole d'amitié entre l’extrême-droite turque et le PS

Vos articles dans votre Podcast Journal


Selon le quotidien La Montagne en date du 4 mai dernier, les municipalités de Clermont-Ferrand et de Sivas en Turquie ont signé un protocole d'amitié.


Des manifestants du BBP brûlent un drapeau arménien le 24 avril 2010 à Istanbul, pour protester contre les commémorations du génocide arménien organisées par des intellectuels turcs à Taksim. Photo (c) DR
Des manifestants du BBP brûlent un drapeau arménien le 24 avril 2010 à Istanbul, pour protester contre les commémorations du génocide arménien organisées par des intellectuels turcs à Taksim. Photo (c) DR
La ville de Clermont-Ferrand, dirigée par le Parti Socialiste, affiche ainsi une proximité politique avec l'unique grande ville de Turquie aux mains du « Parti de la Grande Union » (Büyük Berlik Partisi, BBP), un parti d'extrême-droite se réclamant à la fois de l'ultra-nationalisme et de l'islamisme.

Officiellement créé en janvier 1993, le BBP est issu d'une scission avec le MHP (Milliyetçi Hareket Partisi ou « Parti d'action nationaliste »). Fondé par Muhsin Yazıcıoğlu, disparu dans un accident d'hélicoptère en mars 2009, le Büyük Berlik Partisi est considéré comme proche des Loups Gris.

Directement ou par l'intermédiaire de sa branche jeunesse « Alperen Ocakları », le BBP est accusé d'être impliqué dans la quasi-totalité des graves atteintes à la démocratie ces dernières années en Turquie, notamment dans les assassinats du prêtre Santoro en février 2006 à Trabzon, du juge du Conseil d'État Mustafa Yücel Bilgi à Ankara en mai 2006 et du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink en janvier 2007. A l’instar des autres formations nationalistes de Turquie, le Büyük Berlik Partisi pratique un négationnisme du génocide arménien très offensif. Il a bien entendu condamné avec force les premières commémorations du génocide arménien qui ont eu lieu sur la voie publique le 24 avril 2010 à Istanbul, à l’initiative de l’IHD et de certains intellectuels turcs.

La décision de la municipalité clermontoise de se lier à Sivas, seule grande ville de Turquie aux mains du BBP, risque de créer des remous tant au niveau local que national : haut-lieu de la Résistance, la Ville de Clermont ne peut être instrumentalisée pour promouvoir la respectabilité d'un parti politique turc ouvertement anti-démocratique. Quant aux instances dirigeantes du Parti socialiste, elles vont avoir à se prononcer très vite sur les valeurs historiquement défendues par le PS.

14/05/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :