Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
23/12/2016

Rencontre avec Pine Marten, un quartet irlandais pas si traditionnel


Ils sont quatre jeunes passionnés de musique basés à Dublin et jouent ce qu'on pourrait qualifier de "traditionnal music", ou encore "folk" ou "old time". Pourtant, ils ont dans leurs chansons d'autres influences, moins conventionnelles. Rencontre avec le mandoliniste du groupe, Simon Guy, un Français expatrié à Dublin depuis quelques années, qui nous parle de son groupe.


Interview de Simon Guy

Les quatre membres de Pine Marten. Photo courtoisie (c) DR
Les quatre membres de Pine Marten. Photo courtoisie (c) DR

pine_marten_1.mp3 Pine Marten.mp3  (176.53 Ko)


Avant tout, qui sont les autres membres du groupe Pine Marten et comment vous êtes-vous rencontré?

Simon: "Lorsque je me suis installé en Irlande, j'ai rencontré Paddy (banjo, ndlr) presque immédiatement. Assez présent sur la scène folk de Dublin et principal professeur de banjo à cinq cordes de la ville, nous nous sommes rencontré autour d'une session. Paddy et Niall (basse, ndlr) avaient déjà travaillé ensemble au sein d'un court projet musical par le passé et j'avais moi-même croisé Niall plusieurs fois lors d'une session hebdomadaire dans un bar de la ville. Mais presque chaque musicien de la ville connaît Niall. Probablement le meilleur bassiste de la ville! On ne compte plus les formations jazz, funk, world, rock, bluegrass ou trad, dont il fait parti. On a donc tout de suite pensé à lui pour la basse. Plus tardivement, nous avons voulu, pour équilibrer le son du trio, chercher un quatrième membre: Alec (violoncelle, ndlr), que Paddy avait connu sur les bancs de l'université de Musiques et Danses traditionnelles de Limerick".

Une fois la formation finalisée, il était temps de se lancer! Vous avez voulu jouer du trad (traditional music), c'est ça?

"Nous avions tous un point commun intéressant lorsque nous avons monté Pine Marten: nous voulions jouer du trad ensemble, mais aucun de nous ne venait de cette musique à l'origine. Nous avions tous un background alliant bluegrass, jazz, funk, pop et rock. Avec ça dans le sac à dos, on s'est dit que notre chemin à travers le trad, parfois très institutionnel en Irlande, serait intéressant!"

Donc aucun de vous ne vient véritablement du trad qui, comme tu le dis, est très important en Irlande. Est-ce que tu dirais que ça s'entend dans votre musique? Personnellement, quand j'écoute Doggone, j'entends du Led Zeppelin, en particulier le style de leur troisième album.

"Oui. Du moins on essaye de jouer du trad en y apportant un regard contemporain qui nous est propre. Doggone est un peu bizarre, comprenant une partie à 7 temps, d'où le côté Led Zeppelin, et une partie en 4 temps, le 7 temps étant un rythme inexistant en musique irlandaise. Et nous avons même un set de deux hop-jigs (danse trad en 9/8) et une jig (danse trad en 6/8), mais encore une fois on ne peux pas parler de trad".

Si ce n'est pas du trad à proprement parler, ce sont toutes des compos ou il y a des standards aussi dans votre répertoire?

"Non pas entièrement, Doggone et le set de jigs ont été écrits par Paddy et j'ai composé Gone Beyond. Mais Reuben's Train est une chanson old time américaine et Brown County Breakdown est un instrumental de Bill Monroe arrangé par le groupe".

Il y a quelques mois, vous avez justement sorti un EP qui porte le nom de la chanson que tu as composée, Gone Beyond, et s'ouvre sur Doggone. Cette dernière bénéficie d'ailleurs d'un clip, tu peux m'en dire un peu plus?

"Le clip a été réalisé par "The Sound Feed" au Phoenix Park de Dublin. Pour l'anecdote, il faisait un temps pourri ce jour là. La vidéo est tournée à deux endroits. La moitié des plans au milieu du parc et l'autre moitié sous un arbre. On avait commencé à tourner au milieu du parc puis il s'est mis à pleuvoir et on a fini le clip sous un arbre, sous la pluie. On ne voit rien sur la vidéo, mais il pleuvait la moitié du temps. Ça nous a pris une heure à peu près. Un peu plus à peine car on a attendu, voir si la pluie s'arrêterait. Un vrai clip irlandais!"

C'est sûr! Et au final, il est très bien, parfait pour accompagner votre EP. Maintenant, est-ce que vous avez prévu quelque chose pour la suite?

"On travaille sur une petite tournée des festivals en Angleterre pour 2017 et éventuellement passer en France aussi. Mais pas de dates fixées pour l'instant".




Par (dernière modification le 22/12/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Innsbruck en musique - 19/08/2017

On est stupéfié! - 17/08/2017

Remise en émotion - 07/08/2017

1 2 3 4 5 » ... 76





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :