Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Vendredi 18 Avril 2014
5:01
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

E.T.

Retour d’œuvres volées au Musée des Beaux-Arts d’Angers

CP

28/01/2011
Lu par 1745 visiteurs web

Il est rare qu’un musée évoque les vols dont il a été victime. Il s’agit là de montrer que, si les négligences, les actes de malveillance ont été par le passé préjudiciables aux collections des musées d’Angers, le travail de récolement des collections et de recherche des œuvres disparues a porté ses fruits, et peut-être aussi la chance.


En 1999, un tableau de la collection Livois, La Chasteté de Joseph de Ciro Ferri, a été retrouvé alors
qu’il était proposé aux enchères à Evreux. Une personne ayant travaillé au musée dans les années
1960-1970 aurait commis des vols importants dans les collections des musées d’Angers, vendant le fruit de ses méfaits à des marchands.
De cette provenance, deux dessins de Lancelot-Théodore Turpin de Crissé ont pu être récupérés, l’un
au musée Dobrée à Nantes, l’autre à la National Gallery de Washington. D’autres sont encore recelés
par d’importantes institutions françaises ou anglaises.
De cette même provenance, le musée du Louvre a restitué au musée un tableau de A. Fr. Caminade,
Portrait de la duchesse d’Angoulême, et un dessin du maître du retable de Landauer, Le Christ entre deux Ciro Ferri, La Chasteté de Joseph © Musées d’Angers larrons.
Autre cas de vol, un tableau de Philippe Auguste Hennequin, Tête de jeune homme, fragment d’un tableau emblématique des années révolutionnaires, Le triomphe du peuple français au 10 août (1799). L’œuvre, mise en dépôt au palais de Justice d’Angers en 1951, est déclarée disparue à la suite d’un incendie en 1979. Mais en 2006, elle est retrouvée par un conservateur du musée de Versailles chez un expert parisien.
Ainsi ce fragment disparu, prétendument brûlé, avait en fait été emporté par un fonctionnaire travaillant dans cette administration à l’époque. Ce sont ses héritiers qui, ignorant le vol, ont souhaité le faire estimer et ce faisant ont ainsi permis au musée des Beaux-arts de retrouver cette œuvre, après des démarches auprès de l’Office central de lutte contre le trafic de biens culturels.
Enfin, un tableau de Francken II, L’Automne, a été dérobé en 1997 par le tristement célèbre voleur de
tableaux, Stéphane Breitwieser qui a sévi dans de nombreux musées français et étrangers. Son amour
immodéré pour l’art, notamment les peintres flamands, l’a en effet poussé durant 7 années à voler plus de 230 œuvres d’art à travers toute l’Europe, dérobant les trésors des musées, châteaux, salles de vente et même des églises.
Au moment de son arrestation en 2001, sa mère a jeté les tableaux dans un canal, dont L’Automne, qui a été repêché avant d’être restitué au musée. Restauré depuis, il est à nouveau exposé au musée des Beaux-Arts depuis quelques semaines.

Musée des Beaux-Arts
14, rue du musée – Angers
www.musees.angers.fr

Horaires d’ouverture :
Octobre à mai : du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h
Juin à septembre : tous les jours de 10h à 18h30


Par E.T. — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1745 fois — Contenu mis à jour le 28/01/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.














Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents