Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
02/06/2016

SOS poules en détresse


Après avoir dénoncé les conditions de vie atroces des poules pondeuses d’un élevage de l’Ain en France, l’association L214 a obtenu la fermeture de l’établissement et cherche désormais à sauver les poules de l’abattage.


Un nouveau scandale dans l’industrie des produits d’origine animale

Photo (c) L214
Photo (c) L214

sos_poules_en_detresse.mp3 SOS poules en détresse.mp3  (1.06 Mo)


Le 25 mai 2016, l’association L214 diffusait une enquête mettant en lumière un nouvel exemple des mauvais traitements dont souffrent les animaux exploités dans l’industrie agro-alimentaire. Vidéo et témoignages à l’appui, l’association de protection animale dénonçait cette fois les conditions de vie intolérables des poules pondeuses du GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) du Perrat.

Les révélations faites par l’association concernant cet élevage industriel de 200.000 poules en cage produisant des œufs pour la marque Matines et distribués par Auchan, Carrefour, Casino, Intermarché et Super U sont horrifiantes. Les images montrent des poules infestées de poux, entassées dans des cages grillagées au milieu des cadavres de leurs congénères.

En 2013 déjà, L214 avait dénoncé l’état catastrophique de cet élevage - mais le Tribunal de Grande Instance de Bourg-en-Bresse avait alors interdit la diffusion des images. Après de nombreuses plaintes de la part des employés et des riverains, deux arrêtés préfectoraux ont été pris en mars 2015 et janvier 2016. Si ceux-ci ont constaté l’état sanitaire désastreux de l’élevage, ils n’ont cependant pas permis de régler la situation, ni de dissuader la marque Matines et les grandes enseignes de distribution de s’y approvisionner en œufs.


Une immense opération de sauvetage

Le 27 mai 2016, soit deux jours après la diffusion de la vidéo par L214, le préfet ordonnait la fermeture de l’élevage concerné et annonçait l’abattage imminent des poules. Une heure plus tard, plusieurs associations de protection des animaux se regroupaient autour de L214 pour demander au préfet une collaboration afin de sauver le plus grand nombre de poules possible. Décidées à ne pas attendre l’autorisation de la préfecture concernant cette opération de sauvetage, elles ont d’ores et déjà lancé un appel à l’adoption.

Ainsi, les internautes peuvent compléter un formulaire s’ils sont prêts à adopter des poules pondeuses ou s’ils disposent d’un bâtiment qui permettrait de les accueillir de façon provisoire.




Par (dernière modification le 02/06/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Chercher le bélier! - 16/06/2017

Vies de chiens - 17/09/2016

1 2 3 4 5 » ... 11





Dans nos blogs :

Roche Bobois : le design français s’implante au Japon

Premier showroom à Tokyo pour Roche Bobois. Au cœur du quartier très prisé d’Aoyama, à proximité d’Omotesando, écrin de toutes les...



Le Podcast Journal sur :