Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
17/07/2014

Souvenirs napoléoniens aux enchères


Les 15 et 16 novembre prochain, à Fontainebleau, seront mises aux enchères un millier de pièces de la collection constituée en partie par le prince Louis II de Monaco et enrichie par son petit-fils S.A.S. Rainier III qui a ouvert le musée en 1970, au rez-de-chaussée de l'aile méridionale du Palais princier.


souvenirs_napoleoniens.mp3 Souvenirs napoléoniens.mp3  (72.78 Ko)


On peut supposer que le Prince Louis II, en militaire qu'il fut pendant longtemps, admirait le génie napoléonien mais aussi que c'est une question de famille. Sa mère Lady Mary Victoria Douglas-Hamilton, première épouse du Prince Albert Ier était la petite-fille de Stéphanie de Beauharnais, fille adoptive de Napoléon et Joséphine, qui devint grande-duchesse de Bade par son mariage.

Selon un communiqué du Palais princier relayé par l'étude Osenat, chargée de la vente, "Les perspectives de nouveaux projets muséologiques dédiés à la famille Grimaldi ont conduit la famille princière à se séparer d'une partie de cette exceptionnelle collection". Parmi les pièces concernées, figurent un bicorne en feutre noir que l'empereur aurait porté durant son séjour à l'Ile d'Elbe, il est estimé entre 300.000 et 400.000€. Les chaussons de baptême en satin blanc richement brodé du roi de Rome, estimés entre 60.000 et 80.000€. Une des rares assiettes du service particulier de l'Empereur, provenant de l'île de Sainte-Hélène est évaluée entre 80.000 et 100.000€. Un buste de l'empereur par Antonio Canova, qui aurait été exposé au château de la Malmaison sous le Second Empire, est évalué de 150.000 à 200.000€. Font aussi partie de ces lots, des objets datant de l'enfance de l'Aiglon, des toiles, des sculptures, des manuscrits, des décorations, des armes. Des souvenirs de la Grande Armée et de la Russie impériale, dont une épée d'apparat en or pavée de diamants que le tsar Alexandre II avait offerte à Dolgorukaja, Catherine Michielovna, Princesse Yourievska qui fut sa seconde épouse, elle est estimée entre 600.000 et 800.000€. On imagine que les passionnés de l'épopée napoléonienne, parmi lesquels on compte de nombreux Russes, seront comblés par cette vente exceptionnelle, dès l'instant naturellement qu'ils auront la somme suffisante…

Cependant, cette opération ne réjouit pas tout le monde. A commencer par Jean Etèvenaux, secrétaire général et membre du comité directeur du Souvenir napoléonien. Il déclare "Je regrette que le contenu du musée soit dispersé" avant de poursuivre "Cette collection était le fruit d'un travail remarquable de Louis II". Pour s'interroger "Je suppose que des musées français vont tenter d'acquérir des pièces mais en auront-ils les moyens?". La vente sera organisée avec le soutien de l’étude Binoche et Giquello.




Par (dernière modification le 17/07/2014)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Angers Likes Metal - 05/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :