Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
V.A.
22/06/2010

Stop War ! Start Tennis !


A Wimbledon, un Indien et un Pakistanais jouent ensemble pour la paix


(c) Photo LOTTO / Peace and Sport
(c) Photo LOTTO / Peace and Sport
Londres, le 21 juin 2010 – L’Indien Rohan Bopanna et le Pakistanais Aisam-Ul-Haq Qureshi, tous deux sponsorisés par Lotto, joueront ensemble en double à Wimbledon pour promouvoir la paix.

Avec le soutien de Peace and Sport, l’organisation internationale monégasque qui œuvre à rapprocher les communautés et à encourager le dialogue à travers le sport, les deux joueurs ont décidé d’unir leurs forces lors ce tournoi de tennis prestigieux afin de diffuser un message de paix dans leurs deux pays.

Avec Lotto Sport Italia, leur équipementier, Bopanna et Qureshi ont choisi de faire entendre leur message en arborant des tenues d’entraînement et d’échauffement spécialement créées pour l’occasion, autour d’un message fort : « Stop War ! Start Tennis ! »

Rohan (classé actuellement 54ème joueur mondial en double) et Aisam (46ème) sont amis depuis 10 ans et jouent en paire depuis 3 ans. Leurs pays respectifs sont en conflit larvé dans le Cachemire depuis l'indépendance de l'empire anglais des Indes en 1947. Peace and Sport, à travers l’exemple de leur association, souhaite démontrer la capacité du sport à fédérer par delà les différences.

Les deux champions ont pris l’initiative de militer en faveur de la paix par le sport après avoir constaté que les communautés de leurs deux pays oubliaient les tensions pour les encourager tous les deux dans les compétitions internationales. Ainsi, lors de leur premier tournoi ATP en 2007 à Bombay, des drapeaux pakistanais étaient visibles dans le stade le jour de la finale.

Avec le message « Stop War ! Start Tennis ! », Rohan Bopanna et Aisam-Ul-Haq Qureshi rappellent que le sport est un langage universel, qui permet d’établir un dialogue par delà les différends politiques, ethniques, religieux ou sociaux.

Joël Bouzou, Président et Fondateur de Peace and Sport, a déclaré : "Rohan et Aisam sont de véritables stars dans leur pays respectif. A travers leur histoire d’amitié construite autour du sport, ils sont des sources d’inspiration pour la jeunesse. En transmettant un message de paix, ils espèrent faire changer les mentalités et les attitudes en Inde et au Pakistan, mais aussi dans d’autres zones du monde fragilisées par les conflits. Nous sommes très fiers de soutenir ce message qui bénéficiera de la formidable caisse de résonance qu’est Wimbledon."

Alberto Fraticelli, Directeur Marketing et Communications de Lotto Sport Italia a ajouté : "C’est avec un mélange de plaisir et de fierté que nous avons choisi de développer ce projet. En fait, nous soutenons déjà “FreeFromLaces”, un mouvement collaboratif mondial qui, à travers les blogs, les forums, les réseaux sociaux, la musique et la vidéo, recueille et partage des idées invitant à se libérer des liens qui limitent tout un chacun dans son quotidien : les limites mentales, sociales, culturelles, physiques dont nous ne savons comment nous extraire. A travers leur initiative et leur expérience, Aisam et Rohan incarnent parfaitement cette philosophie. Grâce au sport, nous pouvons dépasser la haine et les préjugés qui perpétuent les conflits. Nous sommes très fiers que notre marque soit portée sur la scène internationale par des joueurs comme Aisam et Rohan."



Par V.A. (dernière modification le 22/06/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 18





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :