Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Jeudi 24 Juillet 2014
14:59
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Tripoli sans armes

08/06/2012
Lu par 1377 visiteurs web

En concomitance avec les incidents entre Bab El Tebbaneh et Jabal Mohsen à Tripoli Liban, la mairie de la capitale du nord avec les différentes institutions de la société civique de la région ont appelé à une manifestation jeudi 7 juin 2012 à 17:00 dans la place du Tal pour exprimer leur refus de la présence des armes dans leur cité.


…Et ses citoyens aussi! Photo (C) Ibrahim Chalhoub
…Et ses citoyens aussi! Photo (C) Ibrahim Chalhoub

podcast_tripoli_sans_armes.mp3 Podcast_Tripoli_sans_armes.mp3  (167.66 Ko)

Mohamad Jenzarli, un jeune homme de 22 ans, s’est mêlé à la foule par hasard lorsqu’il se dirigeait vers le bureau de taxi à coté de la place pour trouver que les voitures ne circulent pas jusqu'à ce que l’évènement sera terminé. C’est bien ce qu’ils sont entrain de faire, dit-il, je suis content de me retrouver ici maintenant parce que je suis convaincu qu’il faut nous laisser vivre au lieu de nous pousser à mourir.

Différents groupes ont exprimé leur point de vue commun différemment et avec plusieurs langue. Une vie commune stable et en toute sécurité était le slogan de base à partir duquel les autres variantes venaient des 4 coins d’El Fayha’a (Tripoli). Et malgré que certains aient été préparés pour ce jour, des individus se sont venus exprimer leur mécontentement de la situation difficile et très sérieuse de la ville en frappant les cuillères contre des casseroles métalliques comme pour se moquer du danger qui pèse sur Tripoli récemment.

Dr. Mona Assoum, dentiste qui s’est exprimée en français, disait qu’aucun groupe n’a le droit de décider tout seul à propos de la deuxième capitale du pays du Cèdre, Tripoli est pour tous ses citoyens, répétait-elle.

Après les mots du maire de Tripoli la clôture était assurée avec une chanson rap par 3 jeunes filles qui chantaient leur amour de leur ville.

Les photos du diaporama ci-dessous ne manqueront pas de vous faire vivre ce qui s’est déroulé pendant une heure durant cet après-midi.



Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1377 fois — Contenu mis à jour le 08/06/2012




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 26













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents