Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
J.N.B.L.
11/01/2015

Tunisie: Un blogueur maintenu en détention par un tribunal militaire

Communication de notre partenaire


La décision d'un tribunal militaire de maintenir Yassine Ayari, un blogueur tunisien, derrière les barreaux est une atteinte flagrante au droit à la liberté d'expression, a déclaré Amnesty International alors que le nouveau procès de cet homme s'ouvrait mardi 6 janvier.


tunisie_blogueur_maintenu_en_detention.mp3 Tunisie blogueur maintenu en détention.mp3  (183.67 Ko)


L'organisation a demandé sa libération immédiate, ainsi que l'annulation de sa déclaration de culpabilité précédente pour "diffamation envers l'armée" dans une série de statuts sur Facebook. Yassine Ayari a été condamné à trois ans de prison en novembre dernier.

"Il est inacceptable que Yassine Ayari soit emprisonné pour avoir critiqué des représentants de l'État. En tant que civil, il n'aurait jamais dû être jugé par un tribunal militaire et il doit immédiatement être remis en liberté",
a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International. "Le nouveau Parlement tunisien, élu il y a deux mois, doit faire une priorité de l'abrogation des lois qui érigent en infraction la diffamation à l'égard des représentants et des institutions de l'État, et qui permettent que des civils soient jugés par des tribunaux militaires."

Yassine Ayari a été arrêté à l'aéroport de Tunis alors qu'il descendait d'un avion en provenance de France le 24 décembre. Il a été informé qu'un tribunal militaire l'avait jugé par contumace en novembre, et l'avait condamné à une peine de trois ans d'emprisonnement. Il a été conduit à la prison de Mornaguia. Il a été déclaré coupable de "diffamation à l'égard de l'armée", en relation avec des propos tenus sur son profil Facebook entre août et septembre 2014. Ces statuts critiquaient Ghazi Jeribi, le ministre de la Défense, ainsi que des nominations spécifiques au sein du commandement de l'armée.

Yassine Ayari a été condamné à la peine maximale en vertu de dispositions interdisant les atteintes à la renommée de l'armée, ainsi que les "critiques" sapant l'autorité du commandement militaire. Son nouveau procès, qui s'est ouvert mardi 6 janvier, a été ajourné jusqu'au 20 janvier. Il sera maintenu en détention entretemps.




Par J.N.B.L. (dernière modification le 09/01/2015)









Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :