Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Jeanne Voisin
05/09/2012

Un été hongrois en France


Cet été, de nombreux artistes hongrois, musiciens, acteurs et danseurs, se sont produits dans différents festivals français, principalement dans le sud-est de la France, en région PACA, Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ils ont contribué à l'intérêt que suscitent Aix-en-Provence, Menton, La Roque d'Anthéron ou Avignon.


Dans le cadre du 63e Festival de musique de Menton, l'Orchestre National de Hongrie conduit par Zoltán Kocsis, son directeur musical, s'est produit avec le violoniste Vadim Repin vendredi 27 juillet dernier à 21 h 30, sur le Parvis de la basilique saint Michel Archange. Au programme, la "Symphonie n°8 en sol majeur Le soir" de Haydn, le "Concerto pour violon en ré mineur opus 64" de Mendelssohn, puis après l'entracte "Zigeunerweisen" de Pablo de Sarasate et "Sérénade pour cordes et orchestre en mi maj op 22" de Dvorak.

Le même orchestre, toujours sous la direction de Zoltán Kocsis, était pour trois soirées l'invité de la 32e édition du festival international de piano de La Roque d'Anthéron, qui se tenait du 21 juillet au 22 août dans les environs d'Aix-en-Provence. Le samedi 28 juillet à 21 h 30, au programme, la "Symphonie n° 8 en sol majeur, Le soir" de Haydn, le "Concerto pour piano et orchestre n° 3 en ré majeur K. 40" de Mozart, "Orage, extrait des Années de Pèlerinage" de Liszt/Kocsis et la "Symphonie n°8 en sol majeur opus 88" de Dvorák. Le dimanche 29 juillet à 21 h 30 avec le pianiste Boris Berezovsky, au programme, le "Concerto pour piano et orchestre n°3 en ré mineur opus 30" de Rachmaninov et la "Symphonie n°2 en ré majeur opus 73" de Brahms. Le lundi 30 juillet à 21 h 30 avec le pianiste Dezső Ránki, au programme, "Sérénade pour cordes en mi majeur opus 22" de Dvorák, le "Concerto pour piano et orchestre n°3" de Bartók, la "Sérénade pour treize instruments à vent en mi bémol majeur opus 7" de Richard Strauss et le "Concerto pour piano et orchestre n°1" de Bartók.

Pour sa part, le réalisateur Kornél Mundruczó, auteur de plusieurs films récompensés à Locarno et Cannes, était à Avignon où il portait à la scène pour un spectacle de 2 h 30 "Disgrâce" (voir extraits en vidéo), d'après le roman de l'auteur sud-africain J.M. Coetzee, prix Nobel de littérature 2003. "Disgrâce" est paru en français dans la collection Points des éditions du Seuil. Les représentations avaient lieu au gymnase du lycée Mistral, du 19 au 25 juillet dernier. La dramaturgie était de Viktória Petrányi, la scénographie et les costumes de Márton Ágh, la musique de János Szemenyei. Avec Gergely Bánki, János Derzsi, László Katona, Annamária Láng, Lili Monori, Roland Rába, B. Miklós Székely, János Szemenyei, Kata Wéber, Sándor Zsótér. C'était une coproduction du Festival d’Avignon, des Wiener Festwochen à Vienne, Kunsten Festival des Arts de Bruxelles, Trafó House of Contemporary Arts de Budapest, Malta Festival Poznan, Hebbel am Ufer de Berlin et Roma Europa Festival 2012. Spectacle en hongrois surtitré en français.

Quant à Josef Nadj qui dirige depuis 1995 le Centre chorégraphique national d'Orléans, il présentait sa création "Atem", "Le souffle" pour la 66e édition du Festival d'Avignon, à la Salle des fêtes de Saze et à celle de Saint-Saturnin-lès-Avignon, deux localités limitrophes du chef-lieu du département du Vaucluse. Josef Nadj et Anne-Sophie Lancelin évoluaient dans une sorte de boîte de quatre mètres sur trois éclairée par de simples bougies, un espace sonore composé par Alain Mahé, à partir du son de la nature et des éléments. "Atem" est un mot que Josef Nadj a rencontré dans un poème de Paul Celan. Il avait réalisé la mise en scène, la chorégraphie et la scénographie, les accessoires étaient deDobó László et les costumes d'Aleksandra Pešić. Il s'agissait d'une production du Centre chorégraphique national d'Orléans et Jel-Színház de Budapest, coproduction du Festival d'Avignon, Théâtre de la Ville - Le Centquatre de Paris, Gouvernement du Portugal Secrétariat d'État à la Culture, Teatro Nacional de São João (Porto avec le soutien de la DRAC Centre, de la Région Centre et de la Ville d'Orléans.


"David et Jonathas", de Marc-Antoine Charpentier, tragédie biblique en cinq actes avec prologue sur un livret du Père François de Paule Bretonneau, créée le 28 février 1688 au collège Louis-le-Grand à Paris, a été tirée de l'oubli en 1981 et est rarement représentée. Elle a été donnée dans le cadre du Festival d'Aix-en-Provence, Cour de l'Archevêché, en coproduction avec l’Opéra-Comique de Paris, le théâtre de Caen et le Teatro Real de Madrid. L’œuvre était interprétée par l'ensemble baroque des Arts Florissants, dirigé par William Christie sur instruments anciens. L’œuvre représentée devant les élèves des jésuites de Louis-Le-Grand 1688, raconte l'amitié entre le berger David, vainqueur de Goliath, et Jonathas, fils du roi Saül. A Aix-en-Provence, la mise en scène était due à Andreas Homoki né le 16 février 1960 à Marl dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, au sein d'une famille hongroise de musiciens. Diplômé de l'Université de Berlin en littérature allemande et de l'Académie des Beaux-arts en pédagogie de la musique, il fut d'abord l'assistant de Harry Kupfer à l'Opéra-Comique de Berlin situé alors en RDA et travailla ensuite à à Salzbourg et à l'Opéra de Cologne. En 2002, il a succédé à Kupfer à l'Opéra-Comique de Berlin et doit ce mois-ci remplacer Alexander Pereira à la tête de l'Opéra de Zurich. Il n'en oubliera pas pour cela la mise en scène puisque dès le 9 décembre prochain, on pourra assister à la première de "Der fliegende Holländer", "Le Vaisseau fantôme" de Richard Wagner coproduction avec le Teatro alla Scala de Milan et Den Norske Opera d'Oslo. Puis ce sera à partir du 7 avril 2013 "Lady Macbeth von Mzensk", "Lady Macbeth du district de Mtsensk" de Dmitry Shostakovich.

Notons par ailleurs que l'Opéra de Zurich donnera à partir du 9 mars 2013 "Drei Schwestern", "Trois Soeurs", opéra en trois actes d'après la pièce éponyme d'Anton Tchekhov, du compositeur hongrois Peter Eötvös. L’œuvre mise en scène par Herbert Fritsch et dirigée par Michael Boder, sera chantée en allemand avec surtitres en allemand et anglais. Eötvös l'a composée en 1996-1997 sur un livret de Claus Henneberg et lui-même. La création a eu lieu le 13 mars 1998 à l'Opéra de Lyon.


Par Jeanne Voisin (dernière modification le 04/09/2012)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :