Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Ahmed Hachimi

Une première au Maroc: émission d’un timbre-poste à l’effigie d’une météorite


"L’émission d’un timbre postal dédié à une météorite marocaine a une puissante portée symbolique", nous a expliqué, avec un grand enthousiasme, Abderrahmane Ibhi, professeur à l’Université Ibn Zohr, car pour lui, "saisir dans la main une roche vielle de 4,5 milliards d'années, et qui a voyagé des millions d'années dans l'espace, c’est saisir l'histoire du système solaire".


Le Pr. Abderrahmane Ibhi au Natural History Museum de Vienne montrant les 920 grammes de la météorite nommée Tissint. Photo (c) Abderrahmane Ibhi
Le Pr. Abderrahmane Ibhi au Natural History Museum de Vienne montrant les 920 grammes de la météorite nommée Tissint. Photo (c) Abderrahmane Ibhi
En marge de la célébration de la journée mondiale de la poste et à l’occasion de la conférence internationale "The Rise of Animal Life" organisée du 5 au 10 octobre à Marrakech, Barid Al-Maghrib a émis un timbre dédié à la célèbre météorite de Tissint. Cette dernière est tombée le 18 juillet 2011 à 2h00 GMT dans la région de Tata et qui s’est avérée être une météorite martienne très rare puisqu’il s’agit de la cinquième chute observée d’une météorite martienne sur la planète Terre. Les fragments de cette météorite sont exposés actuellement dans les plus grands musées du monde, notamment au Natural History Museum de Londres et au Natural History Museum de Vienne (sur notre photo).
Il faut noter que plus de 20 pays ont édité des timbres-postes, notamment le Niger, la Mauritanie, l’Arabie saoudite, etc... malgré que ces pays ne soient pas connus par les météorites comme le Maroc. Certains pays ont même poussé la barre plus haut: la poste autrichienne a édité un timbre-poste pailleté d’authentique poudre d’une météorite marocaine, une "première mondiale". Ce timbre frappé à 600.000 exemplaires contient 0,03 gramme de poussière céleste. La poudre provienne d’une météorite de 19 kilos découverte il y a deux ans au Maroc.

Les météorites ont toujours fasciné les différentes civilisations de notre planète. Leurs chutes à la surface de la Terre ont laissé différentes empreintes, que ce soit sous la forme de légendes ou de mythes. Provenant de la Lune, de Mars ou de la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, elles constituent une source d’informations ainsi qu’une source financière pour une large tranche de marocains. Le Maroc reste un lieu approprié de trouvailles des météorites (aujourd'hui on recense plus d’un millier de météorites déclarées au Meteoritical Society) grâce à la grande extension des terrains de prospection du Sahara qui s’étend sur des milliers de kilomètres sans obstacles; à la stabilité politique entrainant une sécurité de se balader dans les lieux désertiques; et grâce aux nomades marocains qui ont développé au fil du temps un véritable savoir-faire en matière. Ces roches constituent une source de revenus non négligeable pour des milliers d’habitants des régions reculées comme Tata, Zagora, Figuig, Es-Smara, Zag, etc…



24/10/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Chercher le bélier! - 16/06/2017

1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :