Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Laurent Fradon

WEC 2015 - Round 4: Retour sur les 6 Heures du Nurburgring

Vos articles dans votre Podcast Journal


Après Spa-Francorchamps, l’équipe Signatech-Alpine termine à nouveau à la cinquième place des 6 Heures du Nurburgring. Après une belle troisième place en qualification, Nelson Panciatici partait pour se battre pour le podium.


Photo courtoisie (c) DR
Photo courtoisie (c) DR
Dès le départ, Nelson Panciatici résistait bien à ses principaux rivaux durant la plus grande partie de son premier relais. Longtemps sur le podium provisoire, il chutait au cinquième rang suite à une alerte température de l’échappement, problème que l’équipe réglait en changeant la cartographie moteur. Après un second relais durant lequel il réalisait des temps équivalents aux hommes de tête, Nelson Panciatici cédait le volant à son coéquipier Paul Loup Chatin. Vincent Capillaire lui succédait lors de la seconde partie de la course, avant que Nelson Panciatici ne reprenne la piste pour un dernier run qui le voyait s’emparer rapidement de la cinquième place avant d’échouer à moins de 10 secondes du quatrième LMP2 sous le drapeau à damier.

Nelson aura tout donné lors de cette course rendue difficile par la chaleur et où il a fallu attaquer tout en ménageant l’usure des pneumatiques: "L’équipe a réalisé un excellent travail en trouvant les bons réglages, la troisième place en qualifications le montre. Ces réglages nous ont permis d’attaquer sans trop abimer nos pneumatiques Dunlop. Je pense que nous avons tiré le potentiel maximum de l’Alpine A450 b. J’ai pris un bon départ et j’ai essayé de préserver mes pneus sans trop forcer. La stratégie adoptée était parfaite. En fin de course, je me sentais très à l’aise et j’ai pu me rapprocher de la quatrième place. Il est important d’avoir à nouveau marqué des points. Le week-end est positif dans son ensemble car nous avons bien réduit l’écart sur les nouvelles voitures depuis Spa-Francorchamps. Il faut féliciter mes coéquipiers, Paul-Loup Chatin et Vincent Capillaire, ainsi que l’équipe pour son implication!"

L’équipe Signatech-Alpine et ses pilotes vont maintenant préparer le prochain rendez-vous sur le circuit des Amériques à Austin les 18 et 19 septembre. Avant cet important rendez-vous, Nelson Panciatici et ses coéquipiers se rendront à Dieppe pour les 60 ans de la marque, un événement à ne manquer sous aucun prétexte!


03/09/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :