Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Yémen: Un journaliste d'investigation est finalement libéré

Communication de notre partenaire


Les autorités yéménites doivent répondre aux allégations selon lesquelles un journaliste d'investigation a subi des mauvais traitements et a été emprisonné de manière arbitraire en raison de son travail sur le rôle de l'armée américaine dans une attaque meurtrière menée en 2009, a indiqué Amnesty International à la suite de sa libération mardi 23 juillet.


ye_1.mp3 Yemen.mp3  (216.33 Ko)


Les autorités yéménites ont finalement remis en liberté Abdul Ilah Haydar Shayi, grâce aux pressions internationales, mais il fait toujours l'objet d'une interdiction de voyager pendant deux ans.

"Maintenant qu'elles l'ont libéré, les autorités yéménites doivent mener une enquête indépendante et impartiale sur l'attaque de 2009 qu'il a contribuée à dénoncer", a déclaré Philip Luther, directeur du programme Moyen Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International. "Les autorités yéménites et américaines doivent répondre à certaines questions importantes en lien avec cette affaire. Ses allégations de mauvais traitements doivent également faire l'objet d'une enquête."

Abdul Ilah Haydar Shayi a été le premier journaliste yéménite à parler d'une implication des États-Unis dans l'attaque menée avec des missiles en 2009 contre un village dans le gouvernorat d'Abyan, dans laquelle 41 habitants, dont 21 enfants et 14 femmes, avaient trouvé la mort. Peu après l'attaque, au cours de laquelle ont été utilisées des bombes à sous-munitions - interdites par les règlements internationaux - il a rédigé des articles pour des journaux et accordé une interview à la chaine d'informations Al Jazira.

Il a été arrêté à son domicile, dans la capitale yéménite Sanaa, en août 2010. Le 18 janvier 2011, il a été condamné à cinq ans de prison pour avoir entretenu des liens avec Al Qaïda - accusations qui découlent d'interviews qu'il a menées avec des membres du groupe armé pour son travail journalistique. Quelques semaines après son procès, l'ancien président yéménite Ali Abdullah Saleh a publié un décret ordonnant sa libération; cependant, il n'a pas été appliqué, le président américain Barack Obama ayant fait part de sa préoccupation quant à la remise en liberté du journaliste.

"Depuis qu'il a été arrêté et jugé, il y a tout lieu de penser que ce journaliste est pris pour cible parce qu'il a exercé son métier"
, a estimé Philip Luther.

05/08/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :