Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
23/11/2013

Chanson à la une - Pjesma Nad Pjesmama, par Tereza Kesovija


L'album au titre éponyme contient douze chansons de la composition franciscain VIS Jukic de Sarajevo, reprises par les solistes de renom: Tereza Kesovija, Nina Badrić, Ivan Mikulić, Ivana Vrdoljak-Vanna, Ivana Husar Mlinac, Doris Dragović, Željko Bebek, Marija Husar Rimac, Zorica Kondža, Kemal Monteno et fra Anto Kovačić.


Pjesma nad pjesmama. Paroles: Frère Mirko Filipović. Musique: Frère Ivan Opačak. Interprète: Tereza Kesovija. (2013)

Cliquez ici pour accéder à la page de l'artiste
Cliquez ici pour accéder à la page de l'artiste

tereza_kesovija_3.mp3 Tereza_Kesovija.mp3  (414 Ko)


Le CD "Pjesma Nad Pjesmama" (Cantique des cantiques) est en téléchargement sur les plates-formes internationales depuis juillet 2013. Cet album de musique spirituelle franciscaine a été réalisé sur l'initiative de l'association humanitaire, culturelle et sociale des étudiants de franciscains du lycée de Haute Zagreb, principalement axé sur l'aide à l'éducation des étudiants et des enfants ayant des besoins spéciaux. Le clip réalisé par Filip Filkovic vient d'être mis en ligne avec la remarquable interprétation de Tereza Kesovija.

La diva croate apparaît en 2013 sur plusieurs compiles comme "Zagrebfest 60 Godina" contenant quatre titres et "Suncane skale Pjesma ljeta 2013" avec le titre duo "Valcer", enregistré avec le grand ténor Vinko Coce juste quelques mois avant son décès. Tereza Kesovija c'est aussi tout le passé d'une carrière française qu'elle évoque toujours avec chaleur et émotion comme dans ce reportage juste avant l'entrée de la Croatie dans l'UE. voir notre article


Stavi me kao znak, na svoje srce,
stavi me kao pečat, na svoju ruku
jer ljubav je jaka kao smrt
ljubomora teška kao grob.

Sve vode je ne mogu ugasiti,
niti rijeke potopiti
sve vode je ne mogu ugasiti,
niti rijeke potopiti.

Ustani dragano, ljepoto dođi
jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe.

Stavi me kao znak, na svoje srce,
stavi me kao pečat, na svoju ruku
jer ljubav je jaka kao smrt
ljubomora teška kao grob.

Sve vode je ne mogu ugasiti,
niti rijeke potopiti

Ustani dragano, ljepoto dođi
jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe.

Stavi me kao znak, na svoje srce,
stavi me kao pečat, na svoju ruku

Jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe

Jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe



Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!



Par (dernière modification le 24/11/2013)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :