Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Chanson à la une - Pjesma Nad Pjesmama, par Tereza Kesovija


L'album au titre éponyme contient douze chansons de la composition franciscain VIS Jukic de Sarajevo, reprises par les solistes de renom: Tereza Kesovija, Nina Badrić, Ivan Mikulić, Ivana Vrdoljak-Vanna, Ivana Husar Mlinac, Doris Dragović, Željko Bebek, Marija Husar Rimac, Zorica Kondža, Kemal Monteno et fra Anto Kovačić.


Pjesma nad pjesmama. Paroles: Frère Mirko Filipović. Musique: Frère Ivan Opačak. Interprète: Tereza Kesovija. (2013)

Cliquez ici pour accéder à la page de l'artiste
Cliquez ici pour accéder à la page de l'artiste
tereza_kesovija_3.mp3 Tereza_Kesovija.mp3  (414 Ko)

Le CD "Pjesma Nad Pjesmama" (Cantique des cantiques) est en téléchargement sur les plates-formes internationales depuis juillet 2013. Cet album de musique spirituelle franciscaine a été réalisé sur l'initiative de l'association humanitaire, culturelle et sociale des étudiants de franciscains du lycée de Haute Zagreb, principalement axé sur l'aide à l'éducation des étudiants et des enfants ayant des besoins spéciaux. Le clip réalisé par Filip Filkovic vient d'être mis en ligne avec la remarquable interprétation de Tereza Kesovija.

La diva croate apparaît en 2013 sur plusieurs compiles comme "Zagrebfest 60 Godina" contenant quatre titres et "Suncane skale Pjesma ljeta 2013" avec le titre duo "Valcer", enregistré avec le grand ténor Vinko Coce juste quelques mois avant son décès. Tereza Kesovija c'est aussi tout le passé d'une carrière française qu'elle évoque toujours avec chaleur et émotion comme dans ce reportage juste avant l'entrée de la Croatie dans l'UE. voir notre article


Stavi me kao znak, na svoje srce,
stavi me kao pečat, na svoju ruku
jer ljubav je jaka kao smrt
ljubomora teška kao grob.

Sve vode je ne mogu ugasiti,
niti rijeke potopiti
sve vode je ne mogu ugasiti,
niti rijeke potopiti.

Ustani dragano, ljepoto dođi
jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe.

Stavi me kao znak, na svoje srce,
stavi me kao pečat, na svoju ruku
jer ljubav je jaka kao smrt
ljubomora teška kao grob.

Sve vode je ne mogu ugasiti,
niti rijeke potopiti

Ustani dragano, ljepoto dođi
jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe.

Stavi me kao znak, na svoje srce,
stavi me kao pečat, na svoju ruku

Jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe

Jer zima je minula, kiša je prestala,
cvijeće se ukazuje, grlica se čuje
vrijeme pjevanja dođe



Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!


23/11/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :