TEREZA Késovija de "La chanson de lara" à "Toutes mes larmes" - vidéos - photos - sites - infos - actu - etc... etc...

Son dernier album studio remonte à 2007, suivi en 2008 d'un double CD et DVD live "A l'Olympia"... où s'enchainent de nombreux concerts dans les Balkans. Entre temps Tereza Kesovija écrit son autobiographie "To sam ja" (C'est moi) qui sera édité en 2014... arrive le temps alors de travailler, avec des compositeurs et auteurs de renom, le choix des mélodies et des textes qui donneront naissance à cet opus sorti en avril 2016... Consacré "Meilleur Album Pop" PORIN 2017 (voir vidéo au bas de l'article)


Tereza Kesovija nouvel album "Oči Duše" (Les yeux de l'âme)
12 titres évocateurs pour les paroles: de poésie et de sensibilité, pour la musique; de vraies mélodies dont de cette alchimie Tereza donne par son talent et la maitrise de sa voix, la juste intensité de l'émotion... tout simplement sublime à écouter:

Ostavi Me Tu (laissez-moi ici)/Maya Sar

U Srcu Mome (Dans mon cœur)/Đelo Jusić jr. - Paula Jusić

Posuđeno Vrijeme (Temps emprunté)/Branimir Mihaljević - Željko Pavičić

Oči Duše (Les yeux de l'âme)/Bruno Krajcar - Bratislav Zlatanović

Poezija (Poésie)/Sandro Bastiančić

Poljubi Me (Baiser)/Branimir Mihaljević - Boris Škorić

Da Li Ću Moći (Vais-je être en mesure)/Davor Jašek

Moj Grad (Ma ville)/ Jelena Buča - Vladimir Uzelac - Jelena Buča

Pismo (Lettre)/Bruno Krajcar - Nano Vlašić

Uspomene (Souvenirs)/Branimir Mihaljević - Fayo

Moja Priča (Mon histoire)/Maya Sar

Plus loin que l'amour (adaptation française de Ostavi me tu)/Maya Sar/Djuro Zifra

"Oči Duše" parmi un des meilleurs albums européens de l'année 2016...


Vous pouvez cliquer sur la plateforme de votre choix pour télécharger un titre ou plusieurs de ce nouvel opus* de TEREZA Kesovija intitulé "Oči Duše"

iTunes

Microsoft Store

Google Play

Amazon

Deezer

Napster

Zoso Music

*Oči Duše - Pour trouver cet album personnellement sur les plateformes de téléchargement ou de streaming (sauf pour l'instant sur Deezer) sachez qu'il faut taper sur les moteurs de recherche que "TEREZA"... n'hésitez pas à passer l'info autour de vous ou de partager ce lien!

Sur plus d'une vingtaine d'articles publiés pendant la promo de "Oči Duše" en voici trois que vous pouvez lire dans la langue de votre choix avec le traducteur du Podcast Journal:

Presse album

Presse album

Presse album




En attendant le second clip de cet opus, retrouvez le premier sorti en juillet 2015 "Ostavi Me Tu" dont le single comme le CD sont distribués par le label Dallas Records Croatia.

2e clip sorti le 5 avril 2016 au titre éponyme de l'album intitulé "Oči Duše"

18 mars 2017... TEREZA Kesovija reçoit la consécration du Meilleur album pop "Oči duše" Porin 2017

Depuis le 1er avril 2016, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza Kesovija. comme ce 45 tours quatre titres de 1967 (voir détails ci-dessous).


Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (bis)
Un des catalogues français de Tereza à l'origine était "Columbia", repris depuis par Warner Music France, Les bandes originales de cet EP qui viennent d'être remasterisées sont ainsi disponibles en téléchargement sur les plateformes indiquées ci-dessous. On peut y retrouver également dans ce patrimoine restauré les deux 45 Tours en digital sortis en 2014 dont entre autres les célèbres titres "La chanson de Lara" et "Bien plus fort Eurovision 1966, comme tout récemment de 1967

45 Tours 1968/Tereza Kesovija
Label/Parlophone/Warner Music France:

La maison du printemps
Zbravko Korpar – Maja Perfiljeva – Adaptateur Pierre Cour

Loin de toi près de toi
Eric Demarsan – Frantz Benedetti

Embrasse-moi pour demain
Valto Laitinen – Serge Lebrail et Ray Engival

Chante Pablito
Nikiga Kalogjera – Adaptateur Pierre Cour

Vous pouvez cliquer sur la plateforme de votre choix pour télécharger un titre ou plusieurs de Tereza Kesovija:

Itunes

Google Play

Napster

Deezer

Qobuz

Amazon

musicMe

TEREZA Kesovija vient aussi en ce début avril 2016 de sortir un nouvel album studio intitulé "Oči Duše" (Les yeux de l'âme), bientôt également sur ce blog les liens et clips!




Rédigé par Maryse Duilhé le Dimanche 17 Avril 2016 à 02:24

Depuis le 29 février 2016, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza Kesovija. comme ce 45 tours quatre titres de 1967 (voir détails ci-dessous).


Tereza Kesovija, sa carrière française à l'honneur
Un des catalogues français de Tereza à l'origine était "Columbia", repris depuis par Warner Music France, Les bandes originales de cet EP qui viennent d'être remasterisées sont ainsi disponibles en téléchargement sur les plateformes indiquées ci-dessous. On peut y retrouver également dans ce patrimoine restauré les deux 45 Tours en digital sortis en 2014 dont entre autres les célèbres titres "La chanson de Lara" et "Bien plus fort Eurovision 1966.

45 Tours 1967/Tereza Kesovija:
Label/Parlophone/Warner Music France:

Quand le jour se lèvera
Bino Massara – Pallavicini - Adaptation Pierre Delanoë

Ainsi font font
Armand Canfora – Joss Baselli – Michel Jourdan

Je l'aime je l'aime
Folklore A. Petrovic – Pierre Barouh

En suivant l'étoile
Luis Aguilé – Eddy Marnay

Vous pouvez cliquer sur la plateforme de votre choix pour télécharger un titre ou plusieurs de Tereza Kesovija:

Itunes

Google Play

Napster

Deezer

Qobuz

Amazon

musicMe







Un évènement très attendu dans les Balkans et bien au delà, le nouvel album de la grande chanteuse croate Tereza Kesovija est annoncé pour l'automne avec ce titre à découvrir: "Ostavi me tu"


Tereza Kesovija et la première chanson de son prochain album
Le clip a été filmé dans la ville natale de Tereza Kesovija à Dubrovnik et réalisée par Goran Kovacic.
La chanson "Ostavi me tu" (Laisse-moi ici) est signée pour les paroles et la musique par la chanteuse Maya Sarre et pour les arrangements par le musicien Ante Gelo.

Téléchargements :

Ostavi Me Tu

Ostavi Me Tu

Ostavi Me Tu









Rédigé par Maryse Duilhé le Lundi 20 Juillet 2015 à 01:32

Très belle cérémonie à Zagreb (Croatie) le 10 juin 2014 à l'occasion de la parution de l'autobiographie de la grande chanteuse croate Tereza Kesovija entourée de nombreuses personnalités, amis et famille.


To sam ja... autobiographie signée Tereza Kesovija
A retrouver les articles qui relatent l'évènement (A lire dans la langue de votre choix par le traducteur Google):

Confessions d'une diva à l'impressionnante carrière internationale 9 juin 2014

Une grand dame Tereza Kesovija présente son autobiographie "C'est moi" 10 juin 2014

Photos 10 juin 2014

Préface écrite par le journaliste Pero Goldsmith 10 juin 2014

Livre autobiographique de TEREZA Kesovija "To sam ja" Achat en ligne

La chanteuse de renom international dont tout particulièrement en France, lui valu aussi un vibrant hommage de madame Michèle Boccoz, Ambassadeur de France en Croatie... voir vidéo ci-dessous:


Merci à cette admiratrice de Tereza pour nous avoir transmis le 17 Février 2017 son compte-rendu de lecture

Mes quelques impressions personnelles sur le livre de Tereza Kesovija ''To sam je'':

Je dois avouer que j’apprends le croate depuis deux ans et que je commence à parler et à écrire dans cette langue depuis une année.

J’ai acheté le livre de Tereza en septembre 2015 et tout de suite je me suis mise à sa lecture. Pour bien le comprendre je l’ai lu deux fois. J’ai lu trois fois le premier chapitre en recherchant la signification de tous les mots inconnus. Quand le vocabulaire de base était acquis et je suis passé au chapitre suivant.

Lors de la lecture, je suis tombée sur un assez grand problème: Tereza ne s’est pas seulement servie du croate, mais elle a introduit aussi le serbe, le bosniaque, le slovène et le dialecte de Dubrovnik. Certains mots sont donc introuvables dans Google et dans d’autres dictionnaires. Je peux donc dire que je comprenais presque tout, mais pas tout.

Après cette fatigante (mais bien attirante) lecture, je peux dire que le livre est fascinant, bien écrit et qu'on le lit avec plaisir et grand intérêt. Il est d'autant plus intéressant qu’il est écrit par elle-même. On peut supposer que tous les dialogues ont eu lieu et sont peu modifiés.

Pour moi, le plus intéressant et le plus tragique est un chapitre consacré à la guerre et à l’attaque de Dubrovnik. Tereza décrit ce qu’il lui est arrivé avant et après cette attaque.

Elle écrit sur ce sujet avec distance, mais il est bien visible qu’elle choisit ses mots avec soin et qu'elle ne veut pas trop insister sur sa propre tragédie (elle a perdu sa maison avec tous ses biens). Elle ne présente que les faits et ses pensées. Si elle commente, elle le fait discrètement. Tout est bien équilibré et il n'y a pas de mots inutiles.

En 2016 je suis arrivée une nouvelle fois à Dubrovnik - mais cette fois-ci j’ai porté mon attention sur des endroits portant encore des traces bien visibles de la guerre, et je me suis souvenue des événements dont Tereza avait parlé.

Il est bien difficile de parler de ce livre parce qu’on y trouve presque toute la vie de Teresa. Elle touche à beaucoup de problèmes, et elle présente des événements de sa carrière, et de sa vie privée.

Comme dans une vie ils sont amusants, choquants, tragiques mais l’ensemble dresse le portrait d'une personne bien active, pleine de charme, de chaleur, de passion, sensible à la souffrance et aux sentiments des autres.

Après avoir lu son livre je retrouve deux Tereza - Une - active, spontanée, pleine de passion, de joie et de force et l'autre - sensible, délicate, fragile, pleine de chaleur et d'amour, un peu naïve et bien féminine.

Je suis impressionnée par le contenu du livre et les événements qui y sont mentionnés.

Après la lecture je vois Tereza dans une lumière différente et bien sympathique.

Le livre est un bon ambassadeur de Tereza et de la Croatie.

J’ai rencontré pour la première fois Tereza a Sopot en 1970. J’ai assisté à l'un de ses concerts, je l’ai écoutée en direct et je ne l’ai jamais oubliée.

Hanna Lebioda


1 2 3 4 5

Recherche

Profil
Maryse Duilhé
Maryse Duilhé



Galerie



Infos XML

Liste de liens

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile