Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
25/01/2016

A Sir Rickman of the Alan


Le 14 janvier, Alan Rickman, l’un des acteurs britanniques les plus populaires et les plus appréciés est décédé, laissant derrière lui une soixantaine de courts et longs-métrages, dont de nombreux incroyables, mais aussi une famille, des amis et des milliers de fans inconsolables.


Alan Rickman at BAM. Photo (c) Marie-Lan Nguyen
Alan Rickman at BAM. Photo (c) Marie-Lan Nguyen

hommage_alan_rickman.mp3 Hommage Alan Rickman.mp3  (320.65 Ko)


Jamais je n’aurais imaginé que mon premier article sur l’acteur formidable qu’était Alan Rickman serait un article pour dire au revoir. Depuis l’annonce de son décès, les articles et messages sur les réseaux sociaux se sont multipliés pour lui rendre hommage. Comme toutes les personnes avant moi, c’est avec un cœur bien lourd que ces lignes sont écrites.


Un acteur aux multiples facettes

Très estimé et reconnu en Grande-Bretagne, les Français ne connaissent souvent que les plus gros blockbusters dans lesquels il a joué. Prodigieux dans le rôle d’Hans Gruber, le méchant de "Piège de Cristal (Die Hard)", ce rôle lui valut d’être classé parmi les meilleurs méchants du cinéma. Il incarna aussi parfaitement l’impitoyable shérif de Nottingham dans "Robin des Bois, Prince des voleurs". Il faisait aussi parti du casting de l’immanquable film "Love Actually". Enfin, il incarna durant 10 ans l’inoubliable Professeur Rogue (Severus Snape pour les inconditionnels anglophones) dans "Harry Potter".

Mais la liste des superbes films dans lesquels il a joué ne s’arrête pas là. Il interpréta subtilement le fantôme du violoncelliste Jamie dans "Truly Madly Deeply". Il fut le bienveillant Colonel Brandon dans "Raison et Sentiments" ("Sense and Sensibility", à voir en anglais), adaptation du roman de Jane Austen aux côtés d’Emma Thompson et Kate Winslet. Professeur Lazarus dans "Galaxy Quest", il fut hilarant dans le rôle de John Gissing ("The Search of John Gissing") mais aussi dans le rôle de Lord Lionel Shabandar ("Gambit, arnaque à l’anglaise") aux côtés de Colin Firth et Cameron Diaz. Il faut pas non plus l’oublier dans "Le Parfum", "Sweeney Todd", "CBGB" ou "Les jardins du Roi", qu’il a lui-même réalisé. Dans la catégorie des films plus indépendants "Snow Cake" et "Bottle Shock" sont aussi à regarder. Ces deux derniers doivent sortir au cours de l’année 2016. Le premier "Eye in the Sky" sortira en avril et le second, "Alice de l'autre côté du miroir", sortira en juin, l’acteur prêtait à nouveau sa voix à Absolem la chenille.

Mais Alan Rickman était aussi un incroyable acteur, directeur et producteur de théâtre. De nombreux chanceux auront pu le voir sur les planches interpréter magistralement ses rôles dans les pièces comme dans "Hamlet", "Antoine et Cléopâtre" ou lors de son dernier passage à Broadway dans "Seminar".



Hommages

Comme évoqué plus haut, depuis l’annonce de son décès, les messages pour lui rendre hommages se sont multipliés qu’ils viennent des célébrités comme le casting d’"Harry Potter" (Daniel Radcliffe tribute, Emma Thompson, Kate Winslet ou des fans. Nombreux sont ceux qui ont pointé leur baguette magique vers le ciel pour recréé la scène hommage à Dumbledore dans le sixième volet des aventures du sorcier.

Il y a très peu d’acteurs dont je suis la filmographie depuis des années, Alan Rickman était d’ailleurs très certainement le seul dont je connaisse la quasi-totalité des films. D’autres acteurs emblématiques s’ajoutent à la liste au fil des années bien sûr comme Bill Nighy, Colin Firth, Robert Carlyle, Benedict Cumberbatch, David Tennant mais mon admiration pour Alan Rickman n’a jamais changé. Il restera un prodigieux acteur, une personne admirable, aimable, privée, simple dans le bon terme en somme, un sourire (ah ce sourire) et une voix… extraordinaire! Depuis le 14 janvier 2016, une partie de mon cœur est brisée et le restera. A Alan, always!



Par (dernière modification le 24/01/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Qui est Theresa May? - 07/10/2016

Destin presque royal - 02/07/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :