Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
12/10/2016

Amancio Ortega, l’homme le plus riche du monde


C’est officiel, Amancio Ortega, l’homme d'affaire espagnol est plus riche que Bill Gates. Retour sur son parcours, un american dream à l’espagnole.


Photo (c) OgreBot
Photo (c) OgreBot

amancio_ortega.mp3 Amancio Ortega.mp3  (489.39 Ko)


S’il est aujourd’hui à la tête d’une fortune colossale, ce fils de cheminot à La Coruña en Espagne a commencé au bas de l’échelle. En effet, il débute sa carrière comme simple employé dans un magasin de sa ville. Après quelques mois, le jeune homme a envie de volé de ses propres ailes et décide de créer son entreprise. C’est avec moins de 100 dollars en poche qu’il se lance dans le monde des affaires. Il fait participer sa femme Rosalia Mera. Ils décident ensemble de vendre, dans son salon, les vêtements qu’il crée - principalement de la lingerie et des pyjamas. Les affaires marchent bien et le couple décide en 1975 d’ouvrir un magasin, qu’ils appelleront Zara. Dix ans plus tard, Monsieur et Madame Ortega ne gèrent pas moins de 10.000 mètres carrés de plateforme et commercialisent ses créations dans une dizaine de villes espagnoles. Zara, a star is born.

Ortega intègre, en 2001, la prestigieuse liste des hommes les plus riches du monde de Forbes. Il est alors à la tête de 6.6 milliards de dollars. La même année, Bill Gates en avait huit fois plus, aujourd’hui, l’homme d’affaire espagnol prend une longueur d’avance. Selon le classement du magazine Forbes, la fortune de l’homme d’affaire espagnol culmine désormais à 70 milliards d'euros, contre 69,5 milliards d'euros pour l'Américain. La première fortune française, Liliane Bettencourt du groupe L’Oréal, elle, s’élève à 36 milliards d'euros.

Le magnat espagnol devance donc le génie de Microsoft. L’écart s’est creusé en une journée et est dû à la hausse du cours des actions de son groupe Inditex, qui a gagné 3,2% en septembre 2016, alors que l'action du groupe Microsoft a reculé de 0,7%. Ortega a donc pu ajouter un milliard de dollars à son compteur. Ces classements de fortune sont à prendre avec précaution. Ils sont plutôt volatiles car établis en fonction des fluctuations des cours boursiers des actions que possèdent ces grands chefs d’entreprise. A la fois Amancio Ortega et Bill Gates sont actionnaires majoritaires de leurs sociétés, il est donc peu probable qu’ils puissent vendre toutes leurs actions sans faire chuter le cours de celles-ci…




Par (dernière modification le 12/10/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Qui est Theresa May? - 07/10/2016

Destin presque royal - 02/07/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Classement des 5 personnalités qui vont marquer l'année 2017

Sur grand ou petit écran, à la radio ou dans les urnes, ils vont être omniprésents en 2017 grâce à leur culot. Autant donc retenir le nom...

La question du sport au Koweït

Suite au maintien de la suspension du Koweït de toute compétition internationale par le CIO et la FIFA, une session parlementaire...

Koweït-Irak: des relations au beau fixe

A l’occasion de la tenue de la commission ministérielle mixte irako-koweïtienne, le 29 décembre 2016 à Bagdad, 53 accords et mémorandums...



Le Podcast Journal sur :