Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
I.A.
11/08/2015

Monaco Classic Week - La Belle Classe 2015


Voiliers de tradition, moteur-yachts d’époque, canots et yoles anciens redonneront du 9 au 13 septembre 2015 au Port Hercule l’ambiance fastueuse de "La Belle Époque".


Photo (c) Carlo Borlenghi
Photo (c) Carlo Borlenghi
La Belle Classe prend ses quartiers quai Louis II, au pied du nouveau siège du Yacht Club de Monaco, inauguré en juin 2014 par S.A.S. le Prince Albert II, qui le préside depuis 1984.

Créé il y a plus de 20 ans, ce rassemblement unique au monde suscite toujours autant d’enthousiasme, chez les armateurs de voiliers de tradition ou de moteur-yachts d’époque autant qu’auprès des passionnés de motonautisme qui font naviguer des canots centenaires, survivants des meetings du début du siècle ou des compétitions internationales relancées par le Prince Rainier à la création du Yacht Club de Monaco en 1953.
Une quinzaine de Riva, dont les premières unités vinrent s’amarrer dès leur lancement, dans le port de Monaco, illustreront l’Art de Vivre la mer.

Cette année, la Société Nautique de Monaco, qui partage le nouveau bâtiment du quai Louis II avec le Yacht Club, crée l’évènement en organisant une régate d’aviron à bord de yoles classiques, véritables bijoux de bois verni, mais également redoutables engins de course. Créé en 1888 sous le nom de Société des Régates, ce club emblématique du Yachting à Monaco, qui se consacre aujourd’hui à l’aviron, initie tous les jeunes Monégasques à ce sport très exigeant, et prépare pour octobre 2016 le premier Championnat du monde jamais organisé en Principauté.

Comme en 2013, où ils étaient près d’une cinquantaine, les dinghies 12, dériveurs classiques menés en solitaire ou en double, série olympique pour la première fois en 1920, animeront gaiement le plan d’eau.

Une belle flotte de six Douze Mètre JI (France, Sovereign, Ikra…), dont le premier fut construit en 1907 et qui furent les voiliers de la Coupe de l’America de 1958 à 1987, rejoint cette année les quatre incontournables Quinze Mètre JI, Hispania, Mariska, Tuiga et The Lady Anne.

Autre temps fort, la célébration des 130 ans de Partridge, le cotre aurique qui depuis sa renaissance, en 1998, après une patiente restauration de 17 ans, a participé à toutes les Monaco Classic Week. Dessiné par J. Beavor Webb, architecte de Galatea, challenger britannique malheureux de la Coupe de l’America en 1886, et construit par Camper & Nicholson, Partridge, retrouvé alors qu’il avait été transformé en house-boat, fut identifié, alors qu’on croyait, à cause de son étrave droite, qu’il s’agissait d’un bateau-pilote, parce qu’un charpentier de marine avait gravé son nom et une date, 1885, dans le maître bau. Propriété d’un membre du Yacht Club de Monaco, il est doyen des yachts qui battent guidon du Club.

Régates, courses de régularité pour les uns, runs de vitesse pour d’autres, acteurs et spectateurs y trouveront leur plaisir, chacun selon ses goûts.

A terre, comme on sait si bien le faire à Monaco, les fêtes succéderont aux fêtes, de concours d’élégance en concours des chefs, avec la traditionnelle grande soirée qui verra le couronnement de la Personnalité de le Mer, titre décerné en 2013 à Sir Robin Knox-Johnston, qui lui-même succédait à Jacques Perrin.

Mais la grande nouveauté de cette XIIe édition restera l’accueil dans le nouveau Club House du Yacht Club de Monaco, un "paquebot" immaculé dessiné par lord Norman Foster, et que la plupart des participants découvriront à cette occasion.

De William Fife à Norman Foster…

La Monaco Classic Week 2015 mariera à l’image de ce qu’est Monaco aujourd’hui le témoignage intangible du passé aux réalisations les plus audacieuses de l’architecture moderne. Ce temple du yachting, doté d’une marina, la YCM Marina, a permis à l’escale de Monaco de devenir l’un des atouts phares du tourisme nautique. Et au Yacht Club, fort de 1600 membres, tout en développant sa section sportive, d’être l’un des acteurs économiques dominant du port et de la filière des métiers du Yachting, qui compte plus de 300 entreprises en Principauté. Monaco, capitale du Yachting, n’est plus un objectif, c’est une réalité.



Par I.A. (dernière modification le 04/08/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

A bord du Yersin - 21/06/2015

1 2 3 4 5 » ... 6




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :