Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/06/2016

Warcraft: Le commencement, un bon film?


Depuis des années les joueurs attendaient avec impatience l’adaptation cinématographique de l’univers de Warcraft. Ce film existe enfin. Sorti mercredi en salles, la séance de 19h 45 était pleine, mais est-ce l’adaptation tant attendue pour autant?


warcraft_1.mp3 Warcraft.mp3  (262.04 Ko)


Le film s’annonçait comme un monument de 2016, une œuvre qui allait bouleverser la fantasy Blizzard aux commandes offrait l’assurance d’un respect de l’œuvre originale et d’une certaine qualité, il n’y a qu’à voir les cinématiques des jeux. Certes, mais une bonne cinématique ne fait pas un bon film…

En effet, si le film n’est pas le navet que décrivent le Figaro ou le Point, il n’est pas non plus un chef-d’œuvre du septième art, et sûrement pas le film attendu depuis des lustres. Un projet comme celui-ci avait toutes les chances de ne pas assouvir les fantasmes de toute une génération de joueurs. Pire, il ne pouvait combler la fan-base et les néophytes, et c’est pourtant ce qu’il tente de faire.

Tout au long du film, les références fusent et interpellent ou amusent les joueurs, en témoignent les rires de la salle à certains moments. Mais le non-initié aura peut-être du mal à suivre l'intrigue, vu qu’il n’y a pas de temps à perdre. Le rythme est assez conséquent et manque parfois de respirations. Ici, non, tout va très vite. Trop vite.

Ensuite visuellement, bien que très proche du jeu, le film pèche par son aspect trop clinquant et tout propret. Trop de couleurs vives créent un décalage avec le ton légèrement sombre du scénario, enlevant de la profondeur à l’ensemble et les acteurs peinent parfois à convaincre. Mis à part ça, le film reste très beau et agréable à regarder.

Loin d’être un mauvais film, il n’est qu’un grand film raté, un projet ambitieux qui ne possède pas l’aura nécessaire que l’on peut trouver dans "Le Seigneur des Anneaux", si l’on reprend la comparaison. À titre d’exemple, on peut voir dans "Le Hobbit" en cas similaire, où la mayonnaise ne prend pas comme on voudrait, sans qu’on ne sache exactement quel ingrédient il manque.

Qu’on aime ou pas ce film, il lui manque quelque chose qui fait dire qu’il ne récompense pas vraiment la longue attente des fans. Le film aurait-il pu être meilleur, compte tenu des espoirs qui y étaient placés?

Peut-être que parfois un projet inabouti vaut mieux qu’un résultat en demi-teinte, qu’un fantasme marque plus qu’une déception. Tel le "Dune" d’Alejandro Jodorowsky ou le "Don Quichotte" de Terry Gilliam, le "Warcraft" de Blizzard eût été un bien plus majestueux monument laissé à la postérité.

Mais ce qui est sûr, c’est qu’il aurait pu être pire. Bien pire!






Par (dernière modification le 03/06/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Black Desert Online - 31/10/2015

Super Mario Maker - 19/09/2015

Fallout 4 - 05/09/2015

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :