Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

À Monte-Carlo, la comédie fait son show


Par Rédigé le 05/03/2019 (dernière modification le 04/03/2019)

Le 16ème festival de la comédie de Monte-Carlo s’ouvre aujourd'hui mardi 5 mars 2019. Douze films sont projetés au forum Grimaldi jusqu’au 9 mars. Parmi le jury présidé par le Serbe Émir Kusturica figure l’actrice française Mathilda May.


Emir Kusturica, président du jury. Photo (c) Serge Gloumeaud
Emir Kusturica, président du jury. Photo (c) Serge Gloumeaud
itw_mathilda_may.mp3 ITW Mathilda_May.mp3  (648.51 Ko)

Même s’il est moins renommé que le festival du cirque de la Principauté, le festival de la comédie de Monte-Carlo fait son chemin. Créé en 2001 à la suite des attentats du 11 septembre, il visait à redonner du souffle à une industrie du cinéma en difficulté. Il cherche aussi à faire gagner ses lettres de noblesse à un genre apprécié du grand public mais souvent considéré comme "mineur" par la critique.

Preuve que ce festival où l’on rit est désormais pris au sérieux: la notoriété des membres du jury. Parmi les présidents, tout d’abord. Après Claude Lelouch l’an passé, c’est Emir Kusturica qui lui succède. Une fierté pour Ezio Greggio, vedette de la télévision italienne et fondateur du festival : "C’est pour nous un honneur d’avoir un cinéaste comme lui, maître incontesté d’un cinéma coloré, musical et surréaliste, capable de mélanger savamment la comédie à la farce et au drame, de faire rire et pleurer en même temps".Emir Kusturica est un habitué des festivals, lui qui a raflé de nombreuses récompenses en tant que réalisateur: Palme d’Or à Cannes, Ours d’Argent à Berlin ou encore Lion d’Or à Venise.

"Le mystère Henri Pick", premier film en compétition

Mathilda May, représentante française du Jury. Photo (c) Serge Gloumeaud
Mathilda May, représentante française du Jury. Photo (c) Serge Gloumeaud
La France est représentée dans le jury par l’actrice Mathilda May. Celle qui, à ses débuts, remporta le César du meilleur espoir féminin, se fait une joie de participer à ce festival: "J’aime ces moments qui sont l’occasion de rencontrer des artistes du monde entier. Il y a plus de vingt ans, j’avais d’ailleurs déjà participé à un festival avec Émir Kusturica"se souvient-elle. La comédie est un genre qu’elle apprécie tout particulièrement : "C’est une façon de mettre le réel à distance pour pouvoir mieux le supporter. C’est aussi un mode d’expression qui donne accès à plus de liberté: par le biais de l’humour, on arrive à dire beaucoup de choses…" Lorsqu’on lui demande si elle a déjà repéré un film parmi ceux au programme, elle explique "ne rien savoir sur ces films" et que de toute manière, "elle aime arriver assez "neutre" avant de voir les films afin de ne pas avoir d’idées trop préconçues".

Les autres membres du jury sont Sandra Milo (star du cinéma des années 60 et muse historique de Federico Fellini) et l’acteur italien Edoardo Leo. Après la projection le 4 mars du film "Rebelles" d’Allan Mauduit (hors compétition), le festival débute le 5 mars avec la diffusion du film "Le mystère Henri Pick" de Rémi Bezançon. Palmarès à découvrir le 9 mars lors de la soirée de clôture.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook