Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Recherche sur ce site avec Google

 

La Hongrie se lance dans le tourisme fluvial  05/02/2019

Le pays va s’ouvrir à ce secteur avec une entreprise française déjà présente dans quatre pays européens. En effet, le chantier Nicols de Cholet dans le Maine-et-Loire vient de signer un contrat historique, ceci après un an de négociations. Ce constructeur de navettes fluviales sans permis a remporté l’appel d’offre lancé par la Hongrie pour la construction de 20 bateaux de la gamme Estivale, qui seront livrées en 2019 et 2020. Le premier bateau construit, un Estivale OCTO, sera présenté aux visiteurs lors du salon du tourisme de Budapest qui se tiendra du 21 au 24 février courant. Ce modèle de 13,50 sur 3,80 m est équipé de 4 cabines dont 2 aux lits transformables, en lit double ou en lits jumeaux, c'est un bateau fluvial idéal pour 4 couples, ou 2 couples et 4 enfants.
C’est la première fois de son histoire que la Hongrie se lance dans le tourisme fluvial et le gouvernement vient d’acter la construction d’infrastructures portuaires permettant aux bateaux Nicols de naviguer entre ses bases de Kisköre à 1h30 à l’est de Budapest et Tokaj. Pour le plaisir des amateurs de plaisance qui pourront naviguer sur les fleuves et canaux. Ce projet est ambitieux, il s’élève à environ 15 millions d’euros et comprend l’achat de 20 bateaux Nicols et la construction de 12 ports..

Brahms à la Ferme du Buisson  26/01/2019

Le troisième et dernier concert de création du projet "Brahms Aujourd'hui" de L'Ensemble Des Équilibres aura lieu le 29 janvier 2019. Les compositeurs Nicolas Bacri, Philippe Hersant et Graciane FinziIls seront présents et échangeront autour de leur création respective. Les trois sonates pour violon et piano de Brahms forment un ensemble; à peine dix ans séparent la première de la dernière qui se situe dans la période de maturité du compositeur. Dans le cadre d’une commande exclusive pour l’Ensemble Des Équilibres, Nicolas Bacri, Graciane Finzi et Philippe Hersant font écho aux sonates de Brahms en s’inspirant chacun de l’une d’elles pour ces trois créations exceptionnelles et inédites. 

Le mardi 29 Janvier 2019 à 20h45, en l’église Saint Martin de Lognes, la violoniste Agnès Pyka et le pianiste Laurent Wagshal interpréteront: 
-la sonate pour violon et piano n°3, op. 108 de Johannes Brahms, dédiée au chef d'orchestre et ami Hans von Bulow, premier mari de Cosima, fille de Liszt et de Marie d’Agoult. Elle a été créée le 22 décembre 1888 à Budapest par Brahms et Jenő Hubay, violoniste, compositeur et directeur de l'Académie de musique Franz-Liszt.
-Winternacht pour violon et piano de Graciane Finzi, création de cette oeuvre composée en 2018.
Présentation de Graciane Finzi.
Présence de Nicolas Bacri et Philippe Hersant.

La commune de Lognes est à 4km de Noisiel en Seine-et-Marne. Dans cette commune se trouve La Ferme du Buisson qui comprend une scène nationale dédiée aux spectacles vivants, un centre d'art et un cinéma. Cette bâtisse qui appartenait autrefois à la famille Meu
nier, illustre fabricant de chocolat accueille maintenant L'Ensemble Des Équilibres.

Réservation obligatoire au 07 63 01 45 92 ou contact@desequilibres.fr 

Règlement de comptes chez les Esterházy?  26/01/2019

Depuis mardi 22 janvier, la presse autrichienne est en émoi. Ce jour-là, dans l’après-midi, une dame de 88 ans se promenait tranquillement avec son accompagnatrice Esterhazystraße à Eisenstadt, capitale du Burgenland, à l’est de l’Autriche. Quand soudain, deux puissantes limousines vraisemblablement immatriculées à l’étranger, s’arrêtent à la hauteur de l’octogénaire et l’embarquent… Immédiatement, la police locale engage une vaste opération de recherches internationales, la front!ère avec la Hongrie étant toute proche. Recherches arrêtées quelques heures plus tard car la vieille dame fait savoir qu’elle est montée de son "plein gré" dans le véhicule et qu’elle se trouve chez une de ses filles à Kitzbühel, une station de sports d’hiver huppée du Tyrol, à l’ouest du pays. On aurait pu en rester là, mais elle n’est pas n'importe qui, elle s’appelle Madolna Ottrubay et elle est la mère de Stefan Ottrubay qui gère depuis le début des années 2000 l’immense fortune de la famille Esterházy, évaluée à au moins 1,4 milliard d'euros avec 55 millions d'euros de revenus annuels, elle possède 50.000ha de forêts, terres agricoles et vignobles ainsi que de nombreux biens immobiliers dont trois châteaux, notamment le Palais Esterházy à Fertőd en Hongrie et celui d’Eisenstadt qui attire chaque année plus de 200.000 visiteurs.
Stefan Ottrubay est le neveu de Melinda Esterházy de Galántha, née Ottrubay, une ancienne danseuse étoile de l’Opéra de Budapest décédée en 2014. En 1946, elle avait épousé le prince Paul V Esterházy, et c’est elle qui avait chargé Stefan Ottrubay de gérer le fabuleux patrimoine dont elle avait hérité à la mort de son époux en 1989. Choix qui n'avait pas eu l’heur de plaire à certains membres de la famille. Si le journal à gros tirage "Kronen Zeitung" parle d’"enlèvement princier", le populaire "Österreich" sous-entend que l'"enlèvement" de Madolna Ottrubay pourrait être le signe d’un conflit entre Stefan et ses soeurs.

En l’honneur de sainte Dévote  25/01/2019

Samedi 26 et dimanche 27 janvier auront lieu à Monaco les célébrations de sainte Dévote, sainte patronne de Monaco, une des plus anciennes traditions de la Principauté. La "Légende de Sainte Dévote" transmise grâce à un document médiéval, conte l’histoire de Devota, jeune chrétienne native de Corse qui aurait été martyrisée par le préfet Barbarus à l’époque des empereurs Dioclétien et Maximien en 303 ou 304. Son corps, dérobé par des fidèles, fut mis dans une barque, amené à Monaco et enseveli dans une chapelle du vallon "des Gaumates", près du port, le 27 janvier de la même année. Au XVIIe siècle, sous le règne d’Honoré II, sainte Dévote est devenue patronne de Monaco. Comme chaque année, le rituel sera respecté, la barque brûlée sur le bûcher en présence du Souverain et de la famille princière, le feu d’artifice tiré sur le Port Hercule et la messe solennelle célébrée en la Cathédrale.
Dans le cadre de ces festivités, un concert d’orgue sera donné en l’église sainte Dévote par Giulio Mercati, organiste titulaire de la basilique de San Vincenzo in Prato de Milan, de l’église de Santa Maria de gli Angioli de Lugano et du sanctuaire de la Beata Vergine dei Miracoli de Saronno. Il jouera sur un orgue construit par Francesco Zanin en 2013. Ce concert est organisé par la Direction des Affaires culturelles en collaboration avec In Tempore Organi et la paroisse sainte Dévote.

Au programme:

-Partite sull’aria della Folia d’Alessandro Scarlatti
-Abendruhe, op. 174 n. 4 de Josef Rheinberger
-Praeludium en la, BuxWV 151, Nun bitten wir den Heiligen Geist, BuxWV 208 et Praeludium en sol, BuxWV 150 de Dietrich Buxtehude 
-Sonate II en do mineur, op. 65 n. 2 Grave, Adagio, Allegro maestoso e vivace, Allegro moderato de Felix Mendelssohn 
-An Wasserflüssen Babylon, BWV 653 Prelude et fugue en la mineur, BWV 543 de Johann Sebastian Bach

-Schmücke dich, o liebe Seele, op. 65 n. 51 et Nun danket alle Gott (Marche triomphale), op. 65 n.59 de Sigfrid Karg-Elert 


Dimanche 27 janvier 2019 à 16h - Église sainte-Dévote, Monaco

Joséphine Baker revient sur scène  24/01/2019

Joséphine Baker revient sur scène
La chanteuse brésilienne Jussanam se plonge dans l’univers de l’illustre Américaine devenu française en 1937. Joséphine Baker était née le 3 juin 1906 à Saint-Louis dans l’Etat du Missouri, elle est morte à Paris le 12 avril 1975 et est enterrée au cimetière de Monaco. Jussanam propose au Théâtre de la Cité à Nice un spectacle Hommage à Joséphine Baker. La Brésilienne chante et raconte des moments importants de l’existence et de la carrière de Joséphine. Tels son concert à Monaco en 1974, le dernier qu’elle a donné en 1975 à Paris, à Bobino, sa tournée internationale, son action en faveur de la France libre pendant la Seconde Guerre, ce qui lui vaudra d’être faite chevalier de la Légion d'honneur et de recevoir la Croix de guerre 1939-1945 avec palme, sa vie de mère adoptive de douze enfants au château des Milandes dans le Périgord, avec des enfants venus d’horizons divers qu’elle appelait sa "tribu arc-en-ciel" et ses rêves d’un monde idéal d’où seraient bannis le racisme dont elle avait tant souffert dans son pays d’origine, et la paix pour laquelle elle avait combattu. Tout ceci naturellement avec les plus célèbres chansons de Josephine Baker. Le spectacle se déroule en français avec des chansons en anglais, en portugais et en espagnol.

Hommage à Joséphine Baker
Dimanche 3 février à 18h
Théâtre de la Cité
3, Rue Paganini
06000 Nice
Tél: 04 93 16 82 69

Le Maroc pays gastronomique  23/10/2018

La troisième édition des Prix Gastro et Cia organisée par le quotidien espagnol La Razón a couronné le Maroc, considéré comme meilleure destination gastronomique internationale. Le jury, composé de personnalités du monde de la politique, de l’économie, des arts et de la culture, a reconnu la richesse et la diversité de la cuisine marocaine qui a su conserver son originalité et ses caractéristiques culturelles originales. Les organisateurs ont insisté sur ses origines berbères, arabo-andalouses et juives, ainsi que sur celles d'Afrique subsaharienne et d'Asie. Cette récompense est un hommage à une cuisine utilisant des produits de qualité élaborés avec patience et amour.
Lors de la cérémonie organisée à Madrid, c’est Mohamed Sofi, délégué de l’ONMT, Office national marocain du tourisme en Espagne, qui a reçu le prix. En présence de S.E. Karima Benyaich, ambassadeur du Maroc en Espagne. Mohamed Sofi s’est réjoui de cette reconnaissance internationale et que la cuisine marocaine, l’une des plus riches au monde, soit autant appréciée pour ses saveurs et ses couleurs multiples, résultat de multiples héritages culturels. Il a déclaré que ce prix démontre également que la gastronomie est considérée actuellement comme "un ingrédient très important de toute expérience touristique". Et a rappelé à cette occasion la richesse de l’offre touristique marocaine, culture, affaires, balnéaire ou sport.
Il convient de signaler que cette 3e édition des Prix Gastro et Cia a aussi accordé des récompenses dans d’autres catégories: meilleur restaurant de l’année, durabilité du modèle alimentaire, meilleur entrepreneur gastronomique, formation en haute gastronomie, distribution gourmet, traçabilité et qualité alimentaire et innovation en alimentation.

Un permis de construire qui a pris du temps  22/10/2018

Tout le monde connaît la célèbre basilique de la Sagrada familia d’Antoni Gaudi, l’un des bâtiments emblématiques de Barcelone. Aussi curieux que cela puisse paraître, l’édifice n'avait jamais obtenu de document officiel autorisant sa construction. Après trois ans de négociations entre la municipalité dirigée par Ada Colau Ballano et les responsables du bâtiment, le permis de construire est effectif depuis le jeudi 18 octobre 2018, soit 136 ans après le début des travaux… On pourra se demander comment il une telle construction fut possible sans autorisation, il faut dire qu’à l’époque, en 1882, elle n’était pas dans Barcelone qui s’est fort étendu depuis lors. Ce qui n’a pas empêché la Sagrada familia d’être le bâtiment le plus recherché de Barcelone avec 4,5 millions de visiteurs par an et plus de 110 millions d’euros de recettes. Par ailleurs, la façade de la nativité et la crypte ont été inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005. Les travaux doivent être terminés en 2026, pour le centenaire de la mort d'Antoni Gaudi i Cornet décédé accidentellement à Barcelone le 10 juin 1926, à l’âge de 73 ans. Il était dans le plus grand dénuement et laissait une basilique qui n’était réalisée qu’au quart.
D’autres contractions de Gaudi à Barcelone sont aussi inscrites sur la liste du Patrimoine, la casa Milà, dite "la Pedrera", la casa Batlló, la crypte de la Colònia Güell, le Parc Güell, le palau Güell et la casa Vicens.

RDC: rentrée académique reportée à Beni  17/10/2018

RDC: rentrée académique reportée à Beni
Pendant que le lancement officiel de l'année académique 2018-2019 a eu lieu au Sud-Kivu en présence du ministre national de l'E.S.U. Styve Mbikayi, les étudiants de Beni au Nord-Kivu doivent attendre le retour de la paix pour se rendre à l'école. Entre-temps, les nouveaux et anciens diplômés d'autres provinces ont repris les cours.
Selon certaines sources, le ministre aurait choisi d'ouvrir l'année académique à Kaziba au Sud-Kivu afin de valoriser les deux institutions créées par Norbert Basengezi Katintima qui est membre du parti politique au pouvoir (P.p.r.d.) en même temps que vice-président de la commission électorale nationale indépendante.
Isaac Bishamamba

RDC: les journalistes en deuil  15/10/2018

RDC: les journalistes en deuil
Solange Lusiku, docteur honoris causa de l’université de Louvain en Belgique, est décédée en RDC le samedi 13 octobre 2018, à l'âge de 47 ans, après plus de 20 ans dans la pratique du métier de la presse écrite et audiovisuelle.
Journaliste depuis la première émission de la radio Mandeleo, ex-chef des programmes à la radio Maria, chargée des programmes au Caucus des femmes, éditrice du journal Le Souverain et vice-présidente de l'UNPC (Union nationale de la presse du Congo) jusqu'à sa mort.
"Sa disparition en pleine fleur de l’âge est un manque pour moi et pour toute la communauté", s'est exprimé Donat Musema, promoteur de la radio Irifa fm et ancien rédacteur en chef à radio Maria.
L'amour du travail et la compétence d'une femme sont entre autres les qualités que garderont les journalistes congolais de la "dame de fer Lusiku".
Isaac Bishamamba

La Grande chaumière est-elle condamnée?  03/10/2018

La Grande chaumière est-elle condamnée?
La célèbre académie risque de disparaître. Le bâtiment où elle se trouve à Paris va être vendu aux enchères le 16 octobre 2018. Son directeur Patrick Charpentier, averti en août dernier, ne cache pas son inquiétude même si la commission culture du Conseil de Paris déclare soutenir l'institution. Ce lieu mythique souffre du fait de n’être ni inscrit ni classé au titre des Monuments historiques. Fondé par l’artiste peintre suisse Matha Stettler, il a ouvert ses portes en 1904 et on ne compte plus les artistes qui y ont étudié le dessin et la peinture, Maurice Denis, Tamara de Lempicka, Germaine Richier, Foujita, Modigliani, Miró, Giacometti, Balthus, Louise Bourgeois pour ne citer que certains parmi les plus illustres. Et Ossip Zadkine, Fernand Léger ou Othon Friesz y ont enseigné entre autres. Actuellement, il y a une cinquantaine d’élèves de différentes nationalités.
A sa mort en 2016, le dernier propriétaire de l'immeuble a légué le bâtiment de l’académie à trois associations, Fondation Notre-Dame-Les Bernardins, Apprentis d'Auteuil et Association de prévoyance du notariat de France. Cette année, elles ont décidé brusquement de le vendre. La superficie des six ateliers atteint quelque 500m2, ce qui dans le quartier de Notre-Dame des Champs particulièrement apprécié des investisseurs, explique le prix de départ des enchères fixé à environ 2 millions d'euros.
On peut espérer que le futur acquéreur souhaitera que se poursuive l’activité artistique de la Grande chaumière. Depuis la rentrée de septembre, Patrick Charpentier et ses équipes ne cessent d’attirer l’attention sur cette affaire. Une pétition lancée à l'occasion a déjà recueilli 12.000 signatures et sur la toile, les anciens élèves se sont aussi mobilisés.

1 2 3 4 5 » ... 117