Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

A contre-courant de l'actu: La mort d'Agnès


Par Rédigé le 22 Novembre 2011 (dernière modification le 22 Novembre 2011)

Un adolescent violeur récidiviste*, pas le seul coupable, le débat s'embrase, sans trouver un instant, dans les titres, une phrase sur une autre vraie responsabilité, celle d'une justice et d'un corps médical qui prêchent avant tout aujourd'hui la réinsertion et à quel prix?


Tous les médias s'emballent "Le collège responsable de négligence" et cette accusation sans même un point d'interrogation, pensée universelle grave, qui ressemble, pour les conséquences, à une préemption d'innocence non respectée, d'un directeur de collège soudain pris dans le collimateur médiatique.

Semble plutôt à remettre en question, l'application des lois sur le plan médical et de justice. Après ce drame, c'est plus notre système de société qui est mis en doute et où il s'impose de chercher des réformes qui viseraient à espérer endiguer, que de tels actes ne se reproduisent encore et encore.

Seul fait rassurant, la déclaration de Matignon qui a annoncé une réunion de ministres autour de François Fillon lundi après-midi. Le garde des Sceaux Michel Mercier avait auparavant ordonné l'ouverture d'une enquête pour déceler une éventuelle défaillance dans le suivi judiciaire de l'assassin présumé d'Agnès. Les parquets généraux de Nîmes, qui instruit la précédente affaire de viol, et de Riom (Puy-de-Dôme) ont été réunis lundi.

Car en toute logique, la réinsertion de justiciables ne peut se faire qu'avec le sceau de la discrétion, comme cela se passe aussi dans les entreprises, avec l'aval du corps médical et de la justice. Les responsables d'établissements sont dans ce consensus, plus à être respectés qu'à être montrés du doigt et surtout pas à être désignés condamnables.

* Le lycéen récidiviste, accusé du meurtre d'Agnès, collégienne dont le corps a été retrouvé calciné en Haute-Loire, a été mis en examen samedi dernier pour viol et assassinat, le parquet évoquant pudiquement une mise à mort, planifiée, "extrêmement violente". Il avait été mis en examen pour agression sexuelle sur une mineure en août 2010 dans le Gard. Il avait ensuite effectué quatre mois de détention provisoire avant d'être placé sous contrôle judiciaire fin 2010.
a_contre_courant.mp3 A_contre_courant.mp3  (397.68 Ko)









Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos de PodCast Journal





Les derniers articles

Les dernières actus du Danemark

02/11/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Hongrie

29/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Russie

18/10/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus du Luxembourg

17/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Suède

10/09/2018 - Podcast Journal

Les dernières actus de Grèce

21/08/2018 - Podcast Journal




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook