Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE HONGRIE


Visites officielles
Péter Esterházy a été récompensé
Pour la galerie
Peut-on faire confiance au GPS ?


ACTUS DE HONGRIE
Visites officielles

Le président égyptien Hosni Moubarak a entrepris dans la seconde quinzaine d'octobre une tournée européenne d'une semaine, elle l'a conduit en Hongrie, Slovénie, Croatie et Italie. Il a eu avec les différents chefs d'Etat des entretiens politiques et économiques destinés à renforcer les relations bilatérales dans tous les domaines. En Hongrie où il est resté trois jours, il a rencontré le président László Sólyom, le Premier ministre Gordon Bajnai. ainsi que Viktor Orbán, président du plus grand parti d'opposition. C'est d'ailleurs la première visite d'un chef d'Etat égyptien depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1928. Lors de ce séjour a été inauguré le Forum du Conseil d'hommes d'affaires égypto-hongrois et les conversations ont porté sur les Balkans, le dossier iranien, la crise économique mondiale et le changement climatique sans oublier le domaine énergétique, Budapest a notamment manifesté son intention d'acheter du gaz naturel liquide à l'Egypte dès que la plate-forme portuaire sera opérationnelle sur la côte adriatique de la Croatie. Par ailleurs, selon le communiqué, la Hongrie et l'Egypte souhaitent accroître leur coopération dans les domaines de "la protection de l'environnement, la production de vaccins et le développement de l'agriculture". En ce qui concerne plus particulièrement la compréhension des problèmes arabes, le chef d'Etat égyptien a confiance dans les trois pays visités, ils sont représentés à l’Otan, font partie de l'Union européenne ou sont sur le point d'y entrer comme la Croatie, ou au Conseil de sécurité. A ses yeux, ils sont sur la même ligne que les pays européens modérés en faveur de la cause arabe.

Xi Jinping, vice-président de la République populaire de Chine s'est aussi rendu à Budapest en visite officielle à l'invitation du président László Sólyom. Quatrième étape de sa tournée européenne après la Belgique, l'Allemagne et la Bulgarie et avant la Roumanie. Dès son arrivée, il a exalté l'amitié entre les deux pays qui n'a cessé de s'approfondir depuis l'établissement des relations diplomatiques il y a soixante ans. Ils ont procédé à un échange de points de vue sur l'état de la coopération bilatérale et d'autres questions importantes. Xi Jinping a réitéré la ferme opposition de la Chine au protectionnisme et sa volonté de travailler avec l'Europe afin de surmonter la crise financière mondiale. Les deux hommes ont assisté à des cérémonies de signature d'accords économiques et commerciaux ainsi qu'à des discussions avec les milieux d'affaires. Les échanges culturels ont aussi été au programme. Xi Jinping souhaite que les deux parties accroissent le volume de leurs échanges et a promis que le gouvernement chinois continuera à encourager les importations en provenance de Hongrie et espère que les entreprises hongroises profiteront davantage du marché chinois. Les deux gouvernements sont convenus d'encourager et soutenir leurs investissements mutuels, la recherche dans le domaine des technologies de pointe, sans négliger la coopération dans quelques secteurs tels que les énergies propres, le tourisme, l'assurance et l'environnement. Le Premier ministre hongrois a pour sa part fait savoir que la Hongrie était prête à accueillir les entreprises chinoises voulant y investir.

Péter Esterházy a été récompensé


Le Prix Manes-Sperber de littérature 2009, créé en 1985 et doté de 7 300 euros, vient d'être remis à Péter Esterházy, il récompense "une remarquable oeuvre littéraire". L'écrivain hongrois né le 14 avril 1950 à Budapest, descend de l'illustre famille des Esterházy de Galántha, dépossédée de ses biens en 1948. Traduit dans le monde entier, fort apprécié en France, il a d'ailleurs été fait commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres en 1998, en 1996 il avait reçu en Hongrie le prestigieux Prix Kossuth. Péter Esterházy recevra sa récompense le 27 octobre à Vienne des mains de Claudia Schmied, ministre autrichien de l'Education, des Arts et de la Culture. Avant de se consacrer entièrement à la littérature, il travaillait au ministère de l'Industrie. Son oeuvre la plus importante est "Harmonia Caelestis" parue en 2000, dans laquelle il retrace l'histoire de sa famille, depuis l'époque de l'empire austro-hongrois jusqu'à la dictature communiste. En 2005, sous le titre "Revu et corrigé", il en publie une nouvelle version après s'être rendu compte que son père Matyas avait été un informateur de la police secrète à l'époque communiste. Passionné de football, Péter Esterházy a consacré en 2006 un livre à ce sport "Voyage au bout des seize mètres". Son frère cadet Márton Esterházy a été joueur professionnel du Budapest Honvéd FC puis du AEK Athènes FC.
Ce Prix rappelle Manes-Sperber, né le 12 décembre 1905 Zablotow en Galicie orientale, collaborateur d'Alfred Adler à Vienne, il arrive en France dont il prendra la nationalité et où il mène une carrière d'écrivain et d'éditeur, il est mort à Paris le 5 février 1984, il est enterré au cimetière Montparnasse. Parmi les récipiendaires du prix Manes Sperber, on peut citer le Triestin Claudio Magris, grand spécialiste de la Mitteleuropa.

Pour la galerie

En ce dixième anniversaire de sa mort, Annie Cohen-Solal, professeur à l'université de Caen et à l'école des Hautes études en Sciences sociales de Paris, s'est penchée sur la vie de Leo Castelli et vient de publier chez Gallimard dans la collection «Témoins de l'art», "Leo Castelli et les siens". Leo Castelli, né Leo Krauss à Trieste le 4 septembre 1907 et mort le 21 août 1999 à New York fut un célèbre galeriste américain considéré comme un des plus grands promoteurs privés américains de l'art moderne et du pop art. Après avoir vécu dans plusieurs grandes villes européennes, Vienne, Milan, Budapest, Bucarest, il arrive à Paris dans les années 30, crée une galerie en association et part pour les Etats-Unis en 1941 et s'y installe définitivement. En 1957, il ouvre une galerie d'art moderne à New York où il expose des artistes européens tels Kandinsky ou américains comme Pollock, Rauschenberg. En 1960-1970 il est devenu un des plus importants marchands d’art de New York. Il a régné sur l'art contemporain international pendant plus de quarante ans

Peut-on faire confiance au GPS ?


En début de semaine, Ferenc au volant de son camion semi-remorque cherchait à se rendre à Mirandol Bourgnougnac dans le Tarn, département du sud-ouest de la France, afin d'y effectuer sa première livraison. Il branche alors son GPS qui lui signale de suivre d'abord la D85, puis d'emprunter la D905. Il voit alors un panneau indiquant que cette voie était interdite aux véhicules de plus de 10 mètres. Le sien mesurait 15 mètres mais cela n'empêche pas le chauffeur de s'engage quand même sur la petite route, très étroite et sinueuse. Naturellement dans un virage la remorque est bloquée. Ferenc tente plusieurs manœuvres, les essieux se cassent et les pneus s'abîment. Le véhicule barre et Ferenc ne peut plus rien faire. Les gendarmes arrivent sur les lieux, les riverains accourent et essaient de remonter le moral de Ferenc qui ne parle pas du tout français. La mondialisation fait que le patron est allemand, l’assureur est belge et le dépanneur français. On commence à vider la remorque, dont le chargement était composé principalement de compléments alimentaires pour animaux. Puis un garagiste est venu avec une grue. En attendant, le chauffeur a accepté les sandwiches que lui ont proposés les gendarmes mais a décliné l'invitation du maire de la commune de Tayrac qui lui offrait de l'héberger. Il a préféré dormir dans sa cabine.

25/10/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :