Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE HONGRIE


Ministres classés
Un nouveau colloque en Hongrie
Aller en Serbie devient possible
Cherté de la vie
Une page de l'histoire serbe
Vers une embellie
De bonnes affaires


Ministres classés

Le Financial Times qui établit chaque année un classement des meilleurs ministres des Finances de la zone euro, vient de publier celui de 2009. Sur les 19 ministres concernés, quatre sont originaires des pays entrés dans l'UE en 2004. Il s'agit du Polonais Jacek Rostowski qui occupe la 7e place, le Tchèque Eduard Janota qui se situe à la 13e, le Slovaque Jan Pociatek à la 14e et le Hongrois Péter Oszko à la 17e. Parmi les membres du jury figuraient Marco Annunziata, chef économiste chez l'italien Unicredit, Jacques Delpha, membre du Conseil d'Analyse Economique et Michael Heise, chef économiste chez l’assureur allemand Allianz. Tous se sont plu à reconnaître que "les ministres européens des Finances ont réalisé «une belle performance dans un contexte de crise sans précédent» et que «leur action conjointe a permis de ne pas revivre la Grande Dépression». La Française Christine Lagarde est en tête. Le jury a déclaré qu'«Aucun autre ministre des Finances d’une économie importante du monde est parvenu à traverser cette année test dans une telle forme» et de rappeler que le ministre français était en queue de classement il y a seulement deux ans. L'Allemand Peer Steinbrück et le Belge Didier Reynders occupent la seconde et la troisième place.

Un nouveau colloque en Hongrie

Le prochain Colloque Européen des Paroisses, CEP), le 26e, aura lieu du 17 au 22 juillet 2011 à Nyíregyháza, à 230 km à l'est de Budapest, dans le département de Szabolcs-Szatmár-Bereg. Le conseil du CEP, réuni du 13 au 16 novembre à Budapest, avait choisi l’espérance pour thème. Son conseil dans un communiqué diffusé le 18 novembre, révèle que "Le CEP souhaite transmettre un message d’espérance face à la situation de crise économique et lancer un appel à l’Église, et aux diverses églises chrétiennes, dans une perspective œcuménique". En 1961, à Lausanne, d
es prêtres de sept nations avaient fait le constat que dans une Europe qui se structurait, il apparaissait "donc de moins en moins raisonnable que chaque nation, séparément et indépendamment des autres, cherche à progresser sur les chemins de la pastorale». Ces colloques sont bisannuels, celui de 2009, sur le thème “Pourquoi proposer la foi ?”, s’est tenu à Mons en Belgique, du 5 au 10 juillet dernier.

Aller en Serbie devient possible

Les liaisons aériennes entre Belgrade et Budapest, qui avaient été interrompues il y a dix-sept ans, vont reprendre dès le 14 décembre prochain. Elles avaient cessé en 1992 en raison des sanctions imposées par les Nations Unies à l’ex-République fédérale de Yougoslavie alors en pleine guerre. La compagnie hongroise Malev assurera une liaison quotidienne entre les deux capitales.

Cherté de la vie

Les classements se multiplient en Europe. C'est ainsi que ces jours-ci, on apprenait qu'en ce qui concerne l'immobilier, d’après une enquête réalisée par le réseau d’agences immobilières ERA dans 19 pays, les villes les moins chères seraient Sofia avec 2 500 €/m2 et Budapest avec 1 200 € /m2. On ne sera pas étonné d'apprendre que Monaco et Londres sont les plus chères, le prix moyen du mètre carré atteint 30 000 € dans la Principauté et de 10 000 à 12 000 dans la capitale britannique. A Genève les prix oscillent entre 7 500 et 8 000 € /m2. Paris partage la quatrième place avec Milan, les prix moyens au mètre carré varient entre 6 000 et 6 500 euros.

ACTUS DE HONGRIE
Une page de l'histoire serbe

Malade depuis plusieurs années, le patriarche Pavle de Serbie est décédé le 15 novembre à l’hôpital militaire de Belgrade. Il était âgé de 95 ans. En novembre 2007, le Saint-Synode avait chargé le métropolite Amfilohije du Monténégro de l'assister dans ses fonctions. Né Gojko Stojcevic le 11 septembre 1914 à Kucanci, petit village de Slavonie, appartenant alors à la Hongrie, situé actuellement au nord-est de la Croatie dans le comitat d'Osijek-Baranja, il étudie au lycée de Belgrade puis au séminaire de Sarajevo et à la faculté de théologie orthodoxe de Belgrade. Il prononce ses vœux en 1948, prenant le nom de Paul et complétera sa formation théologique à Athènes. En 1957, il est ordonné évêque de Raska et Prizren au Kosovo qui sera son diocèse pendant presque trente-cinq ans. Il est l'auteur de la première traduction officielle de la Bible en serbe parue en 1984. Il avait été élu patriarche le 1er décembre 1990 et critiqua ouvertement Slobodan Milosevic soutenant ceux qui manifestaient contre son régime, tout comme auparavant il s'était souvent opposé à Tito. Il était connu pour son existence d'ascète, il n'avait même pas de voiture... Avec lui s'éteint quelqu'un qui aura connu l'empire austro-hongrois, puis le royaume des Serbes, Croates et Slovènes devenu peu après royaume de Yougoslavie, la République fédérale de Yougoslavie et finalement son éclatement avec tous les bouleversements sanglants qu'ont connus les Balkans.

Vers une embellie

Péter Oszko, ministre hongrois des Finances, vient d'annoncer lors d'une conférence de presse que son pays n'aura pas besoin de l'octroi de la prochaine tranche du prêt du FMI, Fonds monétaire international, et qu'elle prépare un document destiné à reporter le déblocage de la prochaine tranche de celui de l'UE.

De bonnes affaires

Le bénéfice du groupe gazier et pétrolier hongrois MOL, Magyar Olaj és Gázipari, a plus que doublé au troisième trimestre grâce à la consolidation des résultats de la société croate INA, dont MOL a acquis 47,15% en octobre 2008. La compagnie a enregistré 68 millions de dollars contre 31 millions durant la même période de 2008, ce résultat est cependant nettement inférieur à celui du trimestre précédent. Zsolt Hernadi, PDG de MOL, a précisé que "Les secteurs du raffinage et de la pétrochimie ont dû faire face à un environnement externe particulièrement difficile qui a contraint à réduire les capacités d'utilisation et à vendre une partie des avoirs"
Le bénéfice opérationnel avant intérêt, impôts et amortissement ou EBITDA, Earnings before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization, a atteint 517 millions de dollars pour la période juillet-septembre contre 478 millions un an plus tôt et 590 millions au deuxième trimestre. Dans le même temps le chiffre d'affaires atteint 4,858 milliards de dollars, soit un recul de 21,7% sur un an mais une hausse de 46,1% par rapport au trimestre précédent.

19/11/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :