Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE HONGRIE


L'humanitaire en question
Nouveau musée à Zagreb
Le vandalisme ne faiblit pas


L'humanitaire en question

ACTUS DE HONGRIE
"De Budapest à Saigon. Histoire du CICR, 1956-1965", c'est le titre du nouvel ouvrage, le quatrième, publié par le Comité international de la Croix-Rouge, dernier d’une série consacrée à l’histoire de cette institution humanitaire créée en 1863. La décennie concernée, de l’insurrection hongroise d’octobre 1956 à l’engagement massif des États-unis au Viêtnam au printemps 1965 sans oublier la crise des missiles de Cuba en octobre 1962, est marquée par l'exacerbation de la guerre froide. Les auteurs, François Bugnion spécialiste du droit humanitaire et Françoise Perret chargée de recherches historiques au CICR, se basant sur leur expérience et leurs compétences, ont tenté d'apporter des réponses aux questions que s'est posées l'institution au cours de cette période cruciale. On peut rappeler les titres précédents de la série De Solférino à Tsoushima* de Pierre Boissier en 1963, De Sarajevo à Hiroshima d'André Durand en 1978, De Yalta à Dien Bien Phu de Catherine Rey-Schyrr en 2007.
* victoire japonaise dans la guerre russo-japonaise de février 1904 à septembre 1905

Nouveau musée à Zagreb

Ceux qui s'intéressent à la vie culturelle croate, dont les échos leur parviennent par le biais de l'ambassade de ce pays en Hongrie, seront ravis d'apprendre que la capitale se dote d'un nouveau musée, le musée d'Art contemporain. Il est inauguré à Zagreb le 11 décembre. C'est ce que l'on a pu apprendre lors de la conférence de presse qui s'est tenue le 18 novembre dernier au musée Ludwig de Budapest, dans l'enceinte du Palais de Arts. Une présentation du nouveau bâtiment a été faite et concrétisée par la projection d'un court métrage. Avec ses 15 000 m2, ce sera le musée le plus vaste et le mieux équipé de Croatie.
Le musée d'Art contemporain de Zagreb fut fondé en 1954, Il fut d'abord hébergé au Palais Kulmer, dans la partie historique de Zagreb. Depuis ses débuts, il a rassemblé une importante collection en accord avec les principes de la muséologie moderne. En 2003 a commencé la construction d'un nouveau bâtiment devant abriter le nouveau musée, sur les plans de l'architecte Ivan Franić. Ce dernier a projeté un bâtiment pouvant servir de lien entre le centre historique de Zagreb et les nouveaux quartiers au-delà de la Save. Le côté nord du bâtiment face au parc de la ville est destiné à accueillir les expositions à l'air libre. Le rez-de-chausée comportera des salles pour ateliers d'arts visuels, une bibliothèque avec salle de lecture, une petite salle d'exposition, un auditorium multimédia, une boutique et un restaurant. Les salles d'exposition sont prévues sur trois niveaux, ce qui facilitera la relation entre les collections permanentes et les expositions temporaires. Les premières comportent quelque douze mille pièces contemporaines, oeuvres d'artistes croates aussi bien que d'autres pays depuis 1950 jusqu'à nos jours. Une petite partie des collections permanentes date de la première moitié du XXe siècle, cette présence a été ressentie comme essentielle pour la compréhension de l'art moderne et contemporain.

Le vandalisme ne faiblit pas

Dimanche dernier, l’Institut culturel slovaque de Budapest a été l'objet de nombreuses dégradations. Des personnes qui n'ont pas encore été identifiées, ont cassé les fenêtres de l’établissement sis dans une grande avenue du centre ville. Oszkar Sass, représentant de la police hongroise, a rappelé que c'était la 3e attaque contre la représentation culturelle slovaque depuis l’été dernier. Le ministère slovaque des Affaires étrangères s’est dit inquiet mais a avoué faire confiance aux autorités hongroises pour la résolution de l’enquête qui a été diligentée. Quant au ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Balasz, il a condamné ces dégradations imputées pour l'instant à des vandales et promis de tout mettre en œuvre pour arrêter et punir leurs auteurs.



10/12/2009




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :