Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


Même si l'on n'est pas particulièrement amateur de football, il serait difficile d'ignorer que la Coupe du Monde de la FIFA 2010 a commencé en Afrique du Sud le 11 juin et qu'elle se terminera le 11 juillet prochain. La cérémonie d'ouverture a été endeuillée par le décès accidentel de Zenani, arrière-petite-fille de Nelson Mandela, tuée sur la route alors qu'elle revenait d'un concert au stade Orlando de Soweto, à Johannesburg.


Un périple fort chargé

S.A.S. le Prince Albert II, Mme Helen Zille, premier ministre de la province du Cap-Occidental, M. Daniel Plato, Maire de Cape Town et M. Wilfried Lemke, conseiller spécial auprès du Secrétaire Général des Nations Unies pour le développement du Spor
S.A.S. le Prince Albert II, Mme Helen Zille, premier ministre de la province du Cap-Occidental, M. Daniel Plato, Maire de Cape Town et M. Wilfried Lemke, conseiller spécial auprès du Secrétaire Général des Nations Unies pour le développement du Spor
A cette occasion, le Prince Albert II a manifesté sa profonde émotion et sa tristesse et a adressé ses plus vives condoléances à la famille. Le Prince s'est rendu en Afrique du Sud pour le début de la Coupe du Monde de football et en a profité le 12 juin pour inaugurer à Gugulethu, un township à 15 km du Cap, un centre sportif financé par la Principauté en partenariat avec la mairie du Cap, le PNUD, Programme des Nations-Unies pour le développement et l’Alliance mondiale des villes contre la pauvreté. S.A.S. était accompagné de Zinedine Zidane, en sa qualité d’ambassadeur itinérant du PNUD, d'Alderman Dan Plato, maire du Cap, de Wilfried Lemke, conseiller spécial auprès du Secrétaire Général des Nations Unies pour le développement du Sport et de la Paix et d'Helen Zille, Premier ministre de la province du Cap-Occidental. Ikhaya Lemidadlo est un centre communautaire consacré au développement sportif, il propose des activités sportives destinées à renforcer l’éducation des jeunes, ceux-ci représentant la plus grande partie des 80000 habitants de Gugulethu. Pour Zinédine Zidane, "Ce centre montre que le sport facilite le rassemblement, le dialogue et l’intégration des jeunes". Quant à Albert II, il a précisé "Je compte parmi ceux qui estiment que le sport représente bien plus qu’une simple activité physique". Ce lundi, le Prince s'est rendu à Kitui, au Kenya, dans les locaux de la «Green African Foundation» en compagnie de son président Isaac Kalua et de David Mbugua, directeur de «Kenya Forest Services». La Fondation Prince Albert II est partenaire de cette organisation kenyane œuvrant pour l'écologie et le développement économique des populations les plus vulnérables des zones arides et semi-arides du Kenya. Le projet «Green Africa bio-diesel» a été présenté à l'occasion de cette rencontre. Puis, le Prince visitera à Kitale le centre de Tegla Loroupe. Là, cette marathonienne kenyane détentrice de plusieurs records du monde, offre à des enfants en difficulté la possibilité d’étudier. Ensuite, il participera à un diner de travail avec Hellen Sambili, ministre kenyan de la Jeunesse et des Sports. Le 15 juin, le Prince rencontrera au Palais présidentiel de Nairobi, Mwai Kibaki, président de la République du Kenya.
Voir aussi à ce sujet, en anglais

Un corps dpiplomatique qui s'étoffe encore

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION
Le 10 juin, deux ambassadeurs ont remis leurs lettres de créance à S.A.S le Prince Albert II, au Palais Princier. S.E. Viraphand Vacharathit, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du royaume de Thaïlande auprès de la Principauté de Monaco, il était accompagné du Docteur Jean-Claude Mourou, Consul honoraire de Thaïlande à Monaco. Des relations diplomatiques existent entre la Principauté et le Royaume de Thaïlande depuis la signature d’un communiqué conjoint, le 26 juin 2006.
Quant à S.E. El Mostapha SAHEL ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi du Maroc auprès de la Principauté de Monaco, il était accompagné de Willy Jean de Bruyn, Consul honoraire du Maroc à Monaco. Un communiqué conjoint signé le 12 février 2008 a établi les relations diplomatiques entre la Principauté de Monaco et le Royaume du Maroc.
Puis, selon un rituel immuable, à l’issue de la cérémonie, S.A.S. le Prince a reçu chaque ambassadeur pour une audience privée dans le Salon de Famille.

Deux centenaires intimement liés

Le Commandant Jacques-Yves Cousteau aurait eu cent ans le 11 juin. Il est né en effet le 11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac, près de Bordeaux et on lui rend hommage. Il a été directeur du Musée océanographique de Monaco de 1957 à 1988, lequel célèbre lui aussi cette année son propre centenaire. Cousteau a en quelque sorte perpétué l'œuvre du Prince Albert Ier de Monaco, fondateur de l’Institut océanographique, en faisant renaître cet extraordinaire intérêt pour le milieu marin. A cette occasion, le Musée océanographique organisera des ateliers pédagogiques et des animations autour des aventures du Commandant Cousteau ainsi que des diffusions de reportages et films dans la salle de Conférences. Qui n'a entendu parler de La Calypso son célèbre navire océanographique, à bord duquel il mena différentes explorations dans "le monde du silence", de novembre 1951 à janvier 1996, ceci sur toutes les mers et océans du globe. Le commandant est mort le 25 juin 1997 à Paris.

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage prennent des albatros, vastes oiseaux des mers...

Parade nuptiale d'Albatros hurleurs. Photo prise aux Kerguelen par L. Guerin.
Parade nuptiale d'Albatros hurleurs. Photo prise aux Kerguelen par L. Guerin.
Ainsi débute le célèbre poème l'Albatros de Baudelaire, paru en 1859 et figurant dans Les fleurs du mal, il a été inspiré au poète par un court voyage qu'il effectua à la Réunion en 1841 à l'âge de vingt ans. On ne peut manquer d'y songer à l'occasion de l'exposition itinérante, « Albatros, Oiseaux de légende » dont Isabelle Autissier est la marraine. Elle se tient à Monaco depuis le 10 juin jusqu'au 15 août, au Parking des Pêcheurs avant de rejoindre la Cité des sciences à Paris, le Grand Pavois de la Rochelle et le Festival du film ornithologique de Ménigoute dans les Deux-Sèvres. Inaugurée par le Prince Albert II, elle est organisée par la LPO, Ligue de protection des oiseaux, en partenariat avec le CNRS de Chizé et la Réserve naturelle des Terres australes. Entièrement consacrée aux albatros, elle révèlera en 17 panneaux photographiques de 2,50x1,70m, une borne audiovisuelle et d'autres supports pédagogiques, tous les mystères de ce diomédéidé. L'albatros qui fréquente surtout les mers de l'hémisphère sud, mérite bien cette reconnaissance au moment où l'on constate qu'il est particulièrement menacé, 18 espèces sur 22 sont en voie d'extinction. En cause, la pollution, la mortalité de plus en plus élevée chez les adultes, victimes de certaines techniques de pêche. En outre, ils ne pondent qu'un seul œuf et le plus souvent tous les deux ans.
Voir la vidéo de l'inauguration

Montpellier se souvient

Pour célébrer le 65e anniversaire de la création du consulat de la Principauté de Monaco à Montpellier, les Petits chanteurs de Monaco étaient présents samedi à la cathédrale de Maguelone. Des liens particuliers unissent la Principauté et la métropole languedocienne. En effet, le Prince Rainier III de Monaco y est arrivé en 1939, âgé de 16 ans, pour préparer son baccalauréat. Il résidait dans le magnifique hôtel particulier de la famille Rodez-Bénavent, rue des Trésoriers de la Bourse, y fréquentait l'AGEM, Association Générale des Étudiants de Montpellier et a été membre de la dévote et royale compagnie des Pénitents bleus de Montpellier. Il se dit d'ailleurs et Éric Loustau, chancelier du consulat de Monaco, ne dément pas ces propos, que le prince Albert II pourrait se rendre à Montpellier courant septembre ou octobre et offrir quatre vitraux à la chapelle des Pénitents bleus.

La télévision se porte bien

Le prince Albert II qui avait ouvert le 6 juin le cinquantième Festival de télévision de Monte-Carlo en a présidé la cérémonie de clôture le 10. Cette grande rencontre de réalisateurs, acteurs, producteurs, journalistes de différents pays, vingt-quatre cette année, est devenue au fil du temps un événement incontournable et un test pour évaluer la bonne santé de ce média. A l'issue de la manifestation, ont été décernées les récompenses, les Nymphes d’Or, sous la forme de 8 statuettes. Les productions américaines en ont récolté 4. Le Prix Spécial Prince Rainier III a été remis Earth The Global Challenge de TVI Portugal.
Voir aussi notre article en anglais

Un centre de rencontres à la pointe

Le Grimaldi Forum fête ses dix ans et se prépare pour un programme de rénovation et de réaménagement destiné à améliorer encore ce lieu de manifestations professionnelles et événements culturels. Inauguré le 20 juillet 2000 par LL. AA. SS. le Prince Souverain, Rainier III, le Prince Héréditaire Albert et la Princesse Stéphanie, il a très vite connu le succès avec ses 35000 m² d’espaces modulables, ses équipements technologiques très performants et sa capacité d'accueil de 3000 personnes. Le Grimaldi Forum où se déroulent une centaine d'événements professionnels par an et qui emploie quelque 150 collaborateurs permanents, a obtenu en 2008 la certification "ISO 14001". On ne peut citer toutes les expositions ou manifestations qui ont rassemblé un public nombreux dans l'Espace Diaghilev, la Salle des Princes, la Salle Prince Pierre ou la Salle Camille Blanc, on rappellera cependant "Impérial Saint-Petersbourg, de Pierre le Grand à Catherine II" en 2004, "Les années Grace Kelly" en 2007, ou "Exposition Moscou : splendeurs des Romanov" en 2009. Par ailleurs s'y sont produits les Ballets du Bolchoï, Ballets du Kirov ou l'Opéra de Pékin. L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo y donne des concerts et le Festival de Télévision de Monte-Carlo ou Luxe Pack s'y tiennent.

Impossible maintenant d'ignorer l'histoire monégasque

Ces jours-ci a été présenté un nouveau manuel d’histoire monégasque destiné aux élèves 6e à la Terminale du secondaire en Principauté et dont le Prince a écrit la préface. C'est la conséquence de la nouvelle loi sur l’éducation de 2007, réaffirmant l’enseignement de l’histoire de Monaco dans les programmes. Thomas Fouilleron, professeur de cette discipline au lycée Albert 1er, est l'auteur de ce livre très richement illustré qui comporte de nombreux textes issus d’archives publiques et privées. Un DVD réalisé par les archives audiovisuelles de Monaco et qui ne doit pas être considéré comme un divertissement, complète l'ouvrage.
Voir aussi notre article précédent

Le thon rouge refait parler de lui

On se réjouissait déjà, l'UE s'était enfin décidée 9 juin à interdire la pêche au thon rouge en Méditerranée et dans l'Atlantique-Est, afin de protéger les stocks qui sont en forte diminution, ceci alors que la campagne n'était pas encore terminée. Mais la France, par la voix de Bruno Le Maire, ministre de la pêche, a immédiatement demandé à la Commission européenne de démontrer que les quotas attribués aux bateaux français avaient été atteints, dans ce cas seulement elle respecterait l'interdiction. Mourad Kahoul, président du syndicat des thoniers, déclare qu'"Actuellement, 8 bateaux sur les 17 battant pavillon français n'ont pêché que 62 % de leur quota. Ils ont reçu pour consigne de rester en mer. Aujourd'hui, nous sommes dans notre droit, nous n'allons pas baisser les bras pour faire plaisir aux écologistes comme le fait la Commission". Il se dit même décidé à aller devant la Cour européenne de Justice. Greenpace toujours très vigilant avec ses deux bateaux qui sillonnent les zones de pêches de la Méditerrannée, soutient que 40 % des quotas étaient octroyés à des bateaux hors Union européenne.
Voir aussi à ce sujet nos autres articles

Quitter Phalempin pour Monaco...

A Phalempin, commune de quelque 5000 habitants dans le département du Nord de la France, les gens n'en reviennent pas. Sur le site Internet de la ville on a découvert quelques lignes annonçant un recrutement de carabiniers du prince de Monaco. A partir de là on arrive sur le site Internet du Palais monégasque. Le mystère est cependant vite éclairci. Patricia Kostur, conseillère municipale révèle "J'ai un membre de ma famille qui est carabinier. Il m'a donc fait passer l'annonce, étant donné que les carabiniers ont lancé une campagne de recrutement". Et notre Phalempinoise d'ajouter que les carabiniers monégasques s'apparentent beaucoup à la gendarmerie française... Outre sa mission de maintien de l'ordre, la compagnie de carabiniers de Monaco a également pour tâche de protéger le palais ainsi que la famille souveraine. L'annonce stipule que le candidat doit "avoir effectué son service militaire ou posséder une formation militaire". Pour Régis Menaud, sous-officier responsable du recrutement et de l'instruction à la Compagnie des Carabiniers du Prince de Monaco, "Les carabiniers, c'est un métier unique. Composé de 113 membres, c'est un escadron militaire qui se rapproche de la Garde républicaine en France". Il ne s'agit pas de quitter Phalempin pour venir mener une vie de rêve sur le Rocher, les conditions d'accès sont très strictes "Il faut mesurer entre 1,80 et 2 mètres", continue Régis Menaud et "Il faut avoir une très bonne forme physique car les tests sportifs sont relevés. Il faut être célibataire au moment de l'incorporation, et avoir entre 19 et 26 ans". Il précise aussi que pour la fanfare, composée de 26 carabiniers, il est très difficile de trouver des musiciens, surtout des trompettistes. Ce qui peut donner une chance à certains mais la concurrence est rude pour ces postes de prestige, quatre seulement à pourvoir cette année. La suite nous dira si parmi les heureux élus, il y a un Phalempinois...

14/06/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :