Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO


L'expression trêve des confiseurs rappelle l'accalmie qui règne entre Noël et le Jour de l'an, principalement du point de vue politique. Elle a commencé, semble-t-il, au cours de cette semaine écoulée. Un secteur cependant n'est pas au repos, c'est celui de la coopération qui s'exerce sur plusieurs fronts dans différents domaines. On peut se réjouir à l'idée des prochaines représentations du Festival international du cirque ou de la réouverture du Musée anthropologie préhistorique avant d'aller passer un moment agréable au nouveau Café Llorca.


Noël pour tous

Photo archive (c) Eva Esztergar
Photo archive (c) Eva Esztergar
Le 15 décembre, les petits Monégasques ont participé à la traditionnelle distribution de cadeaux. Ils ont été accueillis dans la cour d’honneur du Palais princier par S.A.S. le prince Albert II, sa fiancée Charlène, S.A.R. la princesse Caroline de Hanovre et S.A.S. la princesse Stéphanie de Monaco. C'était la première fois que la future princesse de Monaco participait à cette manifestation rituelle, elle s'est acquittée de cette tâche charmante avec beaucoup de gentillesse et d'aisance. Rappelons que le 7 décembre, Charlène Wittstock avait assisté dans le hall de l'hôtel de Paris, à la traditionnelle vente aux enchères de l'association Action Innocence Monaco, qui depuis 2002 contribue à préserver la dignité et l'intégrité des enfants sur Internet. Il y avait une trentaine de sapins de Noël mais d'un style particulier, ils étaient rutilants de bijoux et autres présents. Ils se sont enlevés pour plus de 100000 euros, ce dont s'est réjouie la présidente de l'association Louisette Levy-Soussan Azzoaglio en promettant d'intensifier les actions menées en faveur de la protection des enfants.

Nous souhaitons à nos lecteurs une joyeuse fête de Noël.

Une coopération des plus actives

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le Gouvernement de Monaco et le St. Jude Children's Research Hospital, situé à Memphis, dans l'État du Tennessee, viennent de signer un accord de partenariat par lequel la coopération monégasque s’engage à verser à l'établissement américain 490000 € pendant cinq ans. Ils serviront à financer de nouvelles recherches pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë, LMA. Ce cancer du sang et de la moelle, dont sont atteints les enfants et jeunes adultes est soigné dans deux centres d'oncologie pédiatrique du Maroc, l’hôpital d'enfants de Rabat et l'hôpital 20 août 1953 de Casablanca. Le St-Jude travaille déjà depuis 10 ans avec ces deux organismes grâce à son programme international de sensibilisation qui permet de partager les connaissances, la technologie et les compétences à travers le monde pour augmenter les chances de guérison des enfants atteints de cancer. Maguy Maccario-Doyle, consul général de Monaco à New York précise que "le Gouvernement de Monaco est un ardent supporter de St. Jude depuis que la Principauté a accueilli le tout premier gala de charité international de l’Hôpital en 1998". Depuis, les relations se sont développées, ce qui explique ce nouveau partenariat. Au St. Jude, on observe près de 70% de rémissions à long terme chez les jeunes malades atteints de LMA, grâce à des traitements chimiothérapiques ou de transplantation de cellules souches. Au Maroc, ce taux de guérison ne se situe qu'entre 35 et 40%, ceci en raison de complications thérapeutiques, principalement des infections. Pour Raul C. Ribeiro, MD, directeur du Programme International de Sensibilisation et membre du département d'oncologie du St. Jude "ce projet devrait permettre d’établir un modèle qui pourra être dupliqué pour traiter et guérir les autres types de cancer au Maroc". La contribution monégasque permettra de couvrir les frais liés à la chimiothérapie et à l’achat d’antibiotiques, mais également de soutenir les infrastructures de soins au sein des hôpitaux de Rabat et de Casablanca. Les associations Avenir (Association des Parents et Amis des Enfants) et Agir (Association Marocaine de Soutien Aux Malades du Sang), respectivement affiliées aux hôpitaux de Rabat et Casablanca, sont elles aussi partenaires du projet. La famille royale marocaine apporte également son soutien à travers l’association de lutte contre le cancer de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem, sœur aînée de S.M. le roi Mohammed VI.

La Principauté de Monaco veut renforcer sa coopération avec la République du Niger par l’octroi à la sécurité civile d’un important matériel d’une valeur de 40000 euros. Il se compose d’une vedette d’intervention rapide sur le fleuve, d’une ambulance, d’un groupe électrogène d’une puissance de 250 KVA et de divers appareils de secours. Pour le Dr Ousmane Cissé, ministre nigérien de l'Intérieur, de la sécurité, de la décentralisation et des Affaires religieuses, "il s’agit d’abord le plus souvent d’une réponse de proximité à une demande d’aide, ensuite un secours, le plus rapide possible en cas d’accident et enfin une prise en charge médicale efficace de qualité". Il a rappelé que cette aide "n’est pas le premier geste de la part de la Principauté de Monaco au vu des dons et prestations de services déjà faits en 2006, 2007, 2008 et 2009 et ne sera certainement pas le dernier". Cette coopération entre les deux pays qui repose sur une convention bilatérale a été établie en 2006.

Par ailleurs, la Coopération monégasque s’est alliée à l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, pour aider à l'éradication du paludisme dans huit pays d’Afrique australe. Le financement de la Principauté s'élèvera à 1,5 million d’euros pendant cinq ans. La première phase a déjà commencé à Madagascar du 8 au 27 novembre dernier, plusieurs millions de moustiquaires ont été distribuées, ce qui permet de réduire de manière sérieuse la transmission du paludisme. Une équipe du Centre de Presse était sur place pour en rendre compte. Le reportage réalisé est diffusé sur Monaco Info à partir de mercredi 15 décembre. Le quotidien de Madagascar, La Gazette de la Grande Ile, mentionne abondamment l'action de Monaco et rappelle aussi le passage de l'équipe du Centre de Presse de Monaco, composée de Patricia Ventadoux-Navarro et Sylvain Peroumal qui a réalisé des reportages audiovisuels sur le déroulement de la campagne et ses acteurs, en collaboration avec des membres de l’OMS.

L'anthropologie préhistorique se rénove

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le musée qui lui est consacré a rouvert ses portes le15 décembre après qu'un coup de jeune lui eut été administré. Il a été fondé par le Prince Albert Ier en 1902 qui avait donné ses lettres de noblesse à la discipline en 1883 avec les fouilles menées aux grottes de Grimaldi. Il était alors situé à l’emplacement actuel du Conseil National. Le 20 novembre 1960, le Prince Rainier III inaugurait le bâtiment actuel. Pour son 50e anniversaire, le Musée a fait peau neuve et propose une nouvelle présentation de ses collections. Le visiteur traversera les millénaires avec davantage de clarté et sera accompagné dans cette promenade par le professeur Yves Coppens, le célèbre paléontologiste et paléoanthropologue, qui est président du comité scientifique international du musée depuis 2004.

Un café incontournable

On en parlait depuis longtemps et c'est devenu réalité. Le 15 décembre, le Café Llorca Monaco a été inauguré officiellement au 1er étage du Grimaldi Forum Monaco, Centre de Congrès et de Culture. S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, Fabrice Lavergne du Groupe Pavillon, Sylvie Biancheri, directeur général du Grimaldi Forum et naturellement le chef Alain Llorca étaient présents au milieu de quelque 650 invités. Tous ont pu déguster les créations du maître des lieux dans un cadre élégant de 1000 m2 dû à l’architecte Jean-Michel Wilmotte. L'établissement ouvre tous les jours du lundi au samedi jusqu’à 18h et les soirées sont privées. La carte à des prix très abordables est réduite mais de grande qualité et repose sur la cuisine du marché. On ne présente plus le chef étoilé Alain Llorca, ce grand professionnel qui a toujours imprimé sa marque à tous les restaurants de grande classe où il a travaillé sur la Côte d'Azur, mettant en exergue la cuisine provençale et méditerranéenne mâtinée d'influences ibériques. Le Groupe Pavillon, acteur de poids notamment dans le secteur du tourisme d’affaires et de loisir, n'a pas hésité à s'allier avec lui pour cette réalisation sans aucun doute vouée au succès.
Voir aussi notre article précédent

A la fin de cet article, écoutez en podcast audio Alain Llorca et Fabrice Lavergne

Un week-end consacré à la danse

Du 17 au 19 décembre, Monaco a honoré Pina Bausch, la grande chorégraphe allemande, certainement l'une des plus grandes du XXe siècle, décédée le 30 juin 2009. A la Salle des Princes du Grimaldi Forum, la Compagnie Tanztheater Wuppertal qu'elle avait fondée en 1975, interprétait deux œuvres majeures de son répertoire, Café Müller créé le 20 mai 1978 sur des musiques d'Henry Purcell et le Sacre du Printemps sur l'extraordinaire musique d'Igor Stravinski, créé le 3 décembre 1975. Œuvres qui datent de plus de trente ans mais n'ont pas pris une ride, et sont devenues des classiques. La preuve en fut l'enthousiasme que les très nombreux spectateurs manifestèrent à Monaco. C'était pour le Monaco Dance Forum une manière exceptionnelle de clore les célébrations du Centenaire des Ballets russes.

Une initiative intéressante

A partir du 1er janvier prochain, la Mairie instaurera le stationnement gratuit pour les véhicules électriques. Cette initiative lancée par Marjorie Crovetto-Harroch, conseiller communal délégué à la Police municipale indique clairement l'action incessante en faveur du développement durable. Cette mesure sera d'abord à l’essai pendant un an avec pour objectif inciter les résidents de la Principauté à utiliser les véhicules à énergie propre et en favoriser le développement.

Un festival attendu

Le .XXXVe Festival international du cirque de Monte-Carlo se tiendra du 20 au 30 janvier prochain, sous le Chapiteau Espace de Fontvieille. Et comme un tel anniversaire doit se célébrer dignement, de nombreuses manifestations accompagneront les spectacles. Des expositions rappelleront divers aspects du cirque, photographie urbaine du 1er au 30 janvier sur différents bâtiments de la Principauté, «Buffalo Bill» et «Toly Castors», caricaturiste et artiste de cirque, au Théâtre Princesse Grace, «Le Cirque», du 11 au 30 janvier, par le peintre-poète belge Jacques Courtens à la Maison de l’Amérique Latine, exposition commerciale consacrée au matériel de cirque les 21 et 22 janvier au Riviera Marriott Hotel. Et évidemment, la tradition, le lundi 24 janvier à 19h célébration œcuménique avec les artistes du Festival sous le chapiteau de Fontvieille, le même jour à 20h30, match amical de football opposant l’équipe de S.A.S. le Prince Albert II, «Les Barbagiuans» à l’équipe internationale des artistes du Festival. Et surtout, ce sans quoi le festival n'existerait pas, la ménagerie installée autour du chapiteau, 13 spectacles du 20 au 30 janvier et la Grande Parade du samedi 22 janvier, départ à 14h30 de la Place du Campanin à Fontvieille, suivie de l’Open Air Show sur la Place du Palais. Sans aucun doute il faut préparer son calendrier...

Par tous les temps

Si l'on souhaite savoir quel temps il faisait à une époque particulière en Principauté, l'unique solution est de consulter la réédition numérique de l’ouvrage «Un siècle d’observations météorologiques à Monaco» publié en 1988 par le Centre Scientifique de Monaco. Rappelons que cet organisme fut créé en 1960 à l'instigation du Prince Rainier III. Il était désireux de doter la Principauté des moyens de mener des recherches scientifiques et de soutenir l'action des organisations gouvernementales et internationales chargées de protéger et conserver la vie marine. A l’occasion de son cinquantenaire, le C.S.M. met en ligne le texte complet de cet ouvrage qui est totalement épuisé depuis de nombreuses années. Il suffit donc de consulter le site web www.centrescientifique.mc et de rechercher la rubrique «Les 50 ans du CSM». On peut lire ou télécharger l'ouvrage. Il avait été rédigé par Nicole Bethoux, alors responsable de l’Observatoire de sismologie et de météorologie du C.S.M. et actuellement maître de conférences à l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Cet ouvrage fait le point sur tout ce qui concerne l’histoire de la météorologie à Monaco et la climatologie de la Côte d’Azur, on y apprend aussi ce que sont les appareillages météorologiques utilisés par les chercheurs du C.S.M. Il est très utile pour suivre l’évolution de l'ensemble des phénomènes météorologiques en Principauté de 1911 à 1985 et pour en finir avec certaines idées toutes faites sur le temps qu'il fait dans cette partie de l'Europe méridionale.
cafe_llorca.mp3 Cafe_LLorca.mp3  (1.26 Mo)


21/12/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :