Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO


Le Prince Souverain a reçu la nouvelle édition du Code monégasque. La protection de l'environnement a été plusieurs fois à l'honneur au cours de la semaine écoulée. De nouvelles secousses, peu importantes il est vrai ont à nouveau été enregistrées.


Remise du Code monégasque

Photo (c) Gaëtan Luci / Palais Princier
Photo (c) Gaëtan Luci / Palais Princier
S.A.S. le Prince Albert II se trouvait le 9 février, à l’hôtel de Crillon, le somptueux palace situé place de la Concorde à Paris. En présence de nombreux représentants de la justice monégasque et française, il a reçu officiellement la nouvelle édition du Code monégasque des mains de Philippe Carillon, Président-directeur général de LexisNexis France. Depuis juin 1959, cet établissement, appelé d'abord Éditions Techniques, puis Éditions du JurisClasseur, est chargé, à la demande du Gouvernement Princier, de la diffusion des Codes et Lois de Monaco ainsi que de la jurisprudence monégasque. Préfacé par le ministre d'État Michel Roger, le volumineux ouvrage de plus de 1300 pages de la collection Codes Bleus remis au Prince, a été réalisé en collaboration avec la Direction des Affaires juridiques auprès du Gouvernement de la Principauté. Il s'ouvre sur une introduction générale au droit monégasque destinée tant aux juristes et qu'aux citoyens soucieux de s'informer ou de mettre à jour leurs connaissances sur la législation monégasque. Le nouveau Code monégasque publie la Constitution, et tous les textes codifiés ainsi qu'une vaste sélection de lois et de règlements. Même s'il y a des liens évidents entre le droit français et le monégasque, celui-ci demeure parfaitement indépendant.

Concilier biodiversité et économie

Les 13 et 14 février, se tient au Musée océanographique la 2e édition de la Monaco Blue Initiative de Monaco, elle réunit quelque 80 personnalités internationales sous le Haut Patronage de S.A.S le Prince Albert II de Monaco, parmi lesquelles Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre français de l'Écologie, du développement durable, des transports et du logement, Cheikh Hamad Bin assim Bin Jaber Al Thani, Premier ministre du Qatar, José Maria Figueres, ancien président du Costa Rica, Jacqueline Mc Glade, directeur exécutif de l'AEE, Agence européenne pour l'environnement ou bien encore Sylvia Earle, qui a créé Mission Blue Fondation. Cette seconde édition se concentrera sur le développement et la gestion des Aires Marines Protégées et la façon d'en faire évoluer le concept vers celui d’aires marines gérées. Le 13 février après diverses allocutions dont celle du Prince, a eu lieu la projection en première mondiale de "Secrets of the Mediterranean: Cousteau's lost world", film réalisé par National Geographic, destiné à faire prendre conscience des changements intervenus sur les océans depuis l'époque de Cousteau, et de l'urgence qu'il y a à créer des aires marines protégées. La journée du 14 s'organise principalement autour des Aires Marines Protégées au cours de plusieurs sessions.

Extraits en vidéo: Sylvia Earle, le Prince Albert II, Nathalie Kosciusko-Morizet

Un corps diplomatique qui s'étoffe encore

Le 8 février, S.E. Tarald O. Brautaset, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Norvège auprès de la Principauté de Monaco, a remis ses lettres de créance à S.A.S. le Prince Albert II, au Palais Princier. Il était accompagné de Claire Notari, consul général honoraire de Norvège à Monaco. La Principauté de Monaco et le Royaume de Norvège entretiennent des relations diplomatiques depuis le 16 novembre 2010. De son côté, S.E. Veronika Stabej a présenté les siennes en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Slovénie auprès de la Principauté de Monaco. Elle était en compagnie de Marc Lecourt, consul général Honoraire de Slovénie à Monaco. La Principauté de Monaco et la République de Slovénie ont établi des relations diplomatiques le 28 novembre 2006. Pour sa part, le Prince était entouré de Jacques Boisson, secrétaire d'État, Georges Lisimachio, Chef de Cabinet de S.A.S. le Prince et de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. Et comme toujours, à l’issue de la cérémonie, S.A.S. le Prince a reçu chaque ambassadeur pour une audience privée dans le Salon de Famille.

Des voitures écologiques

ACTUS DE MONACO
Le 10 février, Till Conrad, président de Mercedes-Benz France et Roland Schell, directeur général Mercedes-Benz Cars en France, ont remis officiellement les clés d’un ensemble de six smart fortwo electric drive. S.A.S. le Prince Albert II, Michel Roger, Marie Pierre Gramaglia et Bernard Fautrier assistaient à cette cérémonie qui fait suite à la convention de partenariat signée au nom du Gouvernement par Cyril Gomez, directeur de l’Environnement. Convention qui illustre une fois encore la politique de l'État en faveur des véhicules propres et qu'ont déjà concrétisée plusieurs partenariats avec des constructeurs engagés dans le développement de la voiture électrique. Ces véhicules seront affectés à des services de l'État et à des sociétés concessionnaires. L'État subventionne également l’achat de véhicules électriques à hauteur de 30% du prix d’achat, hors option, plafonné à 9000€. Pour les véhicules hybrides/électriques, le forfait est compris entre 1500 € et 3000 €, selon les systèmes de motorisation. L'État a développé aussi un réseau de prises de recharge gratuites pour les véhicules électriques dans les parkings publics, à raison de 333 prises pour les quatre roues et 145 pour les deux-roues. Prochainement, deux prises de recharge rapide seront installées dans les rues de la Principauté. Rappelons aussi que depuis le 1er janvier dernier, la Mairie de Monaco offre la gratuité du stationnement sur la voie publique aux véhicules électriques.

Contre la déforestation

Il y a une semaine était inaugurée à New York l'année internationale des forêts. Dans ce cadre, une conférence-débat a eu lieu au Novotel de Monaco le 7 février. Étaient présents entre autres le prince Albert II, Philippe Mondielli, directeur scientifique de la Fondation Prince Albert II de Monaco, Jean-Pierre Bugada, responsable de la communication pour la France et Monaco auprès des Nations Unies, ainsi que Medhi Drissi, chargé d'information auprès de la FAO, Food and Agriculture Organization, Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture. Lors de son allocution, S.A.S. Albert II a insisté sur son engagement pour la lutte contre la déforestation et a rappelé que cet événement était "en phase avec l'action de la fondation". L'initiative "Monaco s'engage contre la déforestation" coïncide parfaitement avec l'objectif des Nations Unies. Tout le monde est concerné par "Monaco s'engage contre la déforestation" même les entreprises.

L'Irlande au programme

SEM Paul Kavanagh, Ambassadeur d'Irlande à Monaco et Michel Dotta, Président de la CDE. Photo (c) P. Fitte Realis
SEM Paul Kavanagh, Ambassadeur d'Irlande à Monaco et Michel Dotta, Président de la CDE. Photo (c) P. Fitte Realis
Selon un rituel bien rodé maintenant, le 8 février avait lieu à l’Automobile Club, l'Ambassador’s Lunch de la CDE consacré à l’Irlande. Il réunissait une cinquantaine d’entrepreneurs et d'institutionnels monégasques, prélude au prochain voyage officiel que S.A.S. le Prince Souverain effectuera dans ce pays, auquel la CDE participera elle aussi. Occasion pour Paul Kavanagh, ambassadeur d’Irlande à Monaco, de rappeler aux acteurs économiques monégasques que malgré la grave crise qu'elle traverse, l’Irlande offre encore de réels atouts dans des domaines variés, grâce à sa réaction rapide. Ce pays de 4,5 millions d’habitants demeure très dynamique et peut constituer une cible de choix pour les entrepreneurs monégasques.

Regards sur la culture argentine

L’Argentine est à l’honneur à la Médiathèque communale, ceci pour rappeler que Buenos Aires a été choisie par l’UNESCO comme capitale mondiale du livre. Et à cette occasion, l'institution monégasque propose en février et mars un aperçu du cinéma, de la musique et de la littérature de ce grand pays latino-américain. Trois films au programme, Agnus Dei réalisé par Lucía Cedrón en 2006, projeté le 10 février. On pourra encore voir El abrazo partido, Le Fils d’Elias, de Daniel Burman datant de 2004, le17 février à 19h et El Viaje, Le Voyage, de Fernando Solanas 1992, le 10 mars à 19h. Le 9 mars à 17h, à l'occasion d'un thé littéraire, on se penchera sur la littérature argentine contemporaine, particulièrement riche avec des écrivains comme Julio Cortázar, Manuel Puig et naturellement Jorge Luis Borges. La musique n'est pas oubliée puisque le 18 mars à 19h est prévu un concert où le tango triomphera grâce à la Formation Tango de l’Académie de Musique et de Théâtre, Fondation Prince Rainier III. Ces musiciens interpréteront notamment des œuvres d'Astor Piazzolla, le grand maître du tango. Il ne faut pas oublier que ce bandonéoniste, né le 11 mars 1921 à Mar del Plata et décédé le 4 juillet 1992 à Buenos Aires, a reçu un enseignement des plus classiques, d'abord avec le pianiste hongrois Béla Wilda, disciple de Rachmaninov, puis auprès de son compatriote le compositeur Alberto Ginastera et aussi au conservatoire américain de Fontainebleau avec Nadia Boulanger.

De nouvelles chaînes arrivent

En janvier dernier, nous évoquions l'arrivée prochaine et échelonnée de chaînes libanaises, grâce à la signature d'accords de diffusion entre Monaco Telecom et trois groupes libanais de télévision, LBC, Future TV et Murr Television, abrégé parfois en Murr TV ou MTV, lors du voyage officiel que le Prince a effectué à cette époque dans ce pays. Le programme est en partie réalisé puisque la LBCI Europe, est retransmise en Principauté depuis le 18 janvier dernier. Il faudra attendre les premiers jours du printemps pour profiter des programmes de Future TV et MTV. Et vers la mi-avril, cinq chaînes du groupe Rotana, le plus grand label musical du Moyen-Orient, créé en 1987 par le prince libano-saoudien Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud, seront aussi retransmises, il s'agit de Rotana Cinéma, Rotana Khalijiya, Rotana Zaman, Rotana Musica et Rotana Clip.

La terre a encore tremblé

On se souvient que le 3 février au matin, la terre avait légèrement tremblé dans la région de Menton. Ce séisme mineur, entre 2,5 et 3 degrés sur l’échelle de Richter, dont l'épicentre se situait entre Menton et Cap Martin, avait été enregistré par la station de la grotte Saint-Martin, près du Musée océanographique. Le 8, trois nouvelles secousses se sont fait ressentir, de 2,3 à 2,8 sur la fameuse échelle mais cette fois plus près de Monaco avec un épicentre en mer à des distances différentes. Rien n'autorise cependant à dire que les deux phénomènes soient en relation. Il faut attendre que les sismologues affinent leurs conclusions.

14/02/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :