Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO


Une Principauté endeuillée par le décès de la princesse Antoinette et le monde de la musique affecté par la mort du chef Yakov Kreizberg. Une visite du Conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures à Washington. Les Rencontres Internationales Monaco et la Méditerranée ont réuni pendant trois jours des intervenants des deux rives de cette mer à un moment crucial. Tels sont quelques moments de la semaine monégasque qui vient de s'écouler.


Monaco en deuil

Photo (c) Archives du Palais Princier
Photo (c) Archives du Palais Princier
La Princesse Antoinette, soeur aînée de S.A.S. Rainier III, s'est éteinte dans la nuit du 17 mars, quelques semaines après avoir fêté son quatre-vingt dixième anniversaire. Le ministre d’Etat, les membres du Gouvernement se sont associés aux Monégasques et aux résidents de la Principauté pour adresser leurs condoléances et exprimer leur profonde sympathie aux membres de la famille de la famille princière. La Principauté vouait à la Princesse Antoinette un profond attachement, sa personnalité généreuse restera dans la mémoire des Monégasques. On sait qu'elle était Présidente de la Société Protectrice des Animaux locale. Les funérailles de la baronne de Massy auront lieu jeudi 24 mars à 10h à la cathédrale. Sa dépouille a été transférée dans la chapelle du Palais où la famille princière et les membres de la Maison Souveraine ont pu se recueillir. Le 20 mars, une messe a été célébrée à 8h30 en présence de la famille princière et de ses proches. La chapelle ardente est ouverte aux Monégasques et aux résidents mardi de 9h à 19h et le mercredi de 9h à 14h et des registres de condoléances sont ouverts depuis le 20 mars dans la Cour d’honneur.
Née le 28 décembre 1920 à Paris, elle était la fille de la Princesse Charlotte et du Prince Pierre. Les drapeaux ont été mis en berne et un deuil de quinze jours a été décidé.
C'est pourquoi l'édition 2011 du Bal de la Rose revêtait un caractère particulier. Créée par la Princesse Grace de Monaco et organisée par la Société des Bains de Mer dans la Salle aux Etoiles du Sporting Club d'été de Monaco, cette grande manifestation, à la fois mondaine et caritative, présidée par S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre, avait lieu le 19 mars. S.A.S. Albert II et S.A.R. la Princesse de Hanovre ne s'y sont pas rendus. Les enfants de cette dernière, Charlotte, Pierre et Andréa ont fait une courte apparition pour représenter leur famille. Andréa a lu un hommage fort émouvant à la princesse.

La Méditerranée en question

Les Rencontres Internationales Monaco et la Méditerranée, sixièmes du nom, se sont terminées le samedi matin 19 mars au Musée océanographique en présence de S.A.S. Albert II et de plus d'une centaine de personnalités du monde politique, diplomatique et universitaire des deux rives de la Méditerranée. Elles avaient commencé le 17 mars avec 3 tables rondes et plus de 20 intervenants des rives sud et nord de la Méditerranée. Le thème retenu cette année était "La Méditerranée peut-elle rejouer un rôle civilisateur? Regards croisés sur les héritages et les défis culturels". Inutile de dire que ces rencontres revêtaient cette année un caractère particulier dû à la situation qui prévaut actuellement dans la plupart des pays de la rive sud de la Méditerranée. Le Prince Albert II a remis le Prix des RIMM 2011 à André Azoulay, entre autres président de la Fondation Anna Lindh, qualifié de "tisseur historique de la paix qui a choisi d'identifier son action à la diversité culturelle et à la richesse de toutes les spiritualités de son identité marocaine". Pour sa part, Elisabeth Bréaud, présidente de ces Rencontres, a précisé "qu'en ces temps de profonds bouleversements politiques, André Azoulay a su dérouler sans faillir ces fils précieux et fragiles pour réparer les tissus usés de l'histoire". Elle a ensuite remis une lithographie de Sacha Sosno au consul général du Liban, Moustapha El Solh en hommage à son pays mis à l’honneur.


Visite princière en Normandie

Il se dit à Saint-Lô, préfecture du département français de la Manche, que S.A.S. Albert II sera présent le mercredi 27 avril au musée, lors de l'inauguration de l'exposition "La Normandie des Princes de Monaco". Elle se tiendra jusqu'au 18 septembre et présentera des portraits des membres des familles Matignon et Grimaldi et naturellement le buste de la maréchale de Matignon, Françoise de Doillon du Lude. Ensuite, le Prince se rendra à l'église Notre-Dame de Saint-Lô dont la cloche a été baptisée par l'un de ses ancêtres. Il ira aussi à Torigni-sur-Vire, cité des Matignon. Le Prince de Monaco est par ailleurs rappelons-le, comte de Torigni, baron de Saint-Lô et sire de Matignon. Les Amis des musées de Saint-Lô avaient lancé une souscription pour acquérir le buste de la maréchale de Matignon mise en vente par un galeriste parisien. Ils avaient besoin de 20000€ et malgré une subvention de 2000€ débloquée par le député U.M.P. Philippe Gosselin, ils étaient loin du compte. Aussi ont-ils eu l'idée de demander l'aide d'Albert II, qui a donné la somme totale. Les sommes déjà recueillies serviront à organiser l'exposition et à élaborer le catalogue.

La Principauté à Washington

Photo (c) DR
Photo (c) DR
José Badia, Conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures s'est rendu à Washington du 10 au 14 mars afin de représenter S.A.S. le Prince Albert II à la Soirée de ala de la "Prevent Cancer Foundation". C'était la célébration de vingt-cinq ans d’activité au service du dépistage et de la prévention de diverses formes de cancer. Il était accompagné de son épouse pour cette soirée qui, grâce à Ellen Noghès, était organisée autour du thème "The Enchanting Principality of Monaco". Elle s'est déroulée au National Buiding Museum que le célèbre David Tutera avait décoré aux couleurs monégasques. 950 personnes participaient à cet événement caritatif qui figure parmi les dix plus grandes soirées de Washington, plus d’un million d’euros ont été recueillis. S.E. Gilles Noghes, ambassadeur de Monaco aux USA, a lu un message de S.A.S. le Prince Albert II soulignant le soutien apporté par Monaco à la lutte contre le cancer.
De son côté, Michel Bouquier, délégué général au Tourisme, avait le même jour, organisé un déjeuner d’une quarantaine de personnes au Metropolitan Club de Washington. A cette occasion, il a remis une carte "Monaco Private Label" à quelques happy few, une vingtaine de personnalités sélectionnées par l’ambassade dont la productrice de films monégasque résidant à Los Angeles, Raffaëlla de Laurentiis, fille de Silvana Mangano et de Dino De Laurentiis. Dans le cadre de sa venue dans la capitale fédérale, José Badia a rencontré José Insulza, Secrétaire général de l’OEA, Organisation des Etats Américains auprès de laquelle Monaco est récemment devenu observateur permanent, et José Toscano, Directeur général de l’ITSO, International Telecommunications Satellite Organization, Organisation internationale des télécommunications par satellite. A la Maison Blanche, le Conseiller s’est entretenu avec Douglas Jones, Directeur du Conseil de Sécurité nationale pour l’Europe occidentale. Au Département d’Etat, il a évoqué les activités du Laboratoire de l’environnement marin de l’AIEA, International Atomic Energy Agency, en Principauté avec Eliot Kang spécialiste des questions de non-prolifération nucléaire. Par ailleurs, il a eu un entretien avec les responsables de la Fondation du Congrès américain sur l’Environnement, ICCF, International Conservation Caucus Foundation.


Disparition d'un grand chef

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le Ministre d’Etat, le Gouvernement Princier et la Direction des Affaires Culturelles ont manifesté leur profonde émotion à l'annonce de la disparition de Yakov Kreizberg, directeur artistique et directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, décédé à l'âge de 51 ans, le 15 mars, à son domicile monégasque. C'est avec stupeur que l'on a appris le décès de ce grand chef dont on avait révélé ces dernières semaines qu'il ne pourrait diriger pour raisons de santé le concert du 26 mars et serait remplacé par le Néerlandais Frans Brüggen. Yakov Kreizberg était né le 14 octobre 1959 à Saint-Pétersbourg, avait émigré aux États-Unis en 1976 où il avait été l'élève notamment de Leonard Bernstein, Seiji Ozawa et Mi­chael Til­son Tho­mas. Il avait dirigé les plus grandes formations en Europe, aux États-Unis et en Asie, avant de devenir directeur artistique de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo en 2008, puis directeur artistique et musical de cet orchestre en 2009. Un hommage était dédié à Yakov Kreizberg ce lundi soir à 19h à l'Auditorium Rainier III.


Les femmes aux commandes

Photo courtoisie
Photo courtoisie
100 femmes de 9 nationalités différentes étaient réunies à Monaco pendant trois jours pour inaugurer l'association Femmes Leaders Monaco présidée par Hilde Haneuse-Heye. Cet événement a donné lieu à de nombreux échanges et manifestations en Principauté avec la participation des instances officielles monégasques, des sponsors, partenaires publics et privés, et de la présidente des Femmes Leaders Mondiales Nicole Barbin qui a rappelé les trois axes de la Charte de Femmes Leaders Mondiales: complémentarité des valeurs hommes-femmes, transmission de l'expérience et création d'un réseau d'influence, de pouvoir et de décision.
Les deux projets majeurs pour 2011 de Femmes Leaders Monaco seront un concours d'écriture numérique de contes par les enfants d'écoles de 20 pays francophones et un projet "cellules souches", véritable avancée médicale et révolution dans la façon de penser.

Des femmes de ménage d'un style particulier

Terminons par une note plus légère. On connaît la signification de l'expression "le plus vieux métier du monde", mais on ignorait sans doute qu'elle incluait aussi les activités ménagères... C'est cependant ce que tentait de faire croire un Arménien demeurant à Beausoleil et qui vient d'être écroué à Nice pour proxénétisme. Il dépêchait chez des clients de Monaco et Nice, que rebutaient sans doute ces tâches, d'accortes jeunes femmes, plutôt pulpeuses et surtout peu farouches. Il ne s'agissait nullement de faire le ménage au sens traditionnel mais plutôt d'égayer la solitude de ces hommes, des escorts en quelque sorte. L'entremetteur percevait naturellement un pourcentage sur ces heures de ménage peu courantes.

22/03/2011


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :