Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO


La diplomatie se féminise - Une bien utile précaution - Une noble cause - De Monaco au Mali - "J'étais du mariage" - Une histoire de Rallye - Rien ne va plus ! - Exotisme botanique - A la découverte de nouveaux ballets - Un sculpteur original - Des croisières de rêve - A l'aide !


La diplomatie se féminise

Le 18 avril, S.E. Félicité Ongouori-Ngoubili, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République gabonaise, a remis ses lettres de créance à S.A.S. le Prince Albert II, au Palais princier. Elle était accompagnée de Riccardo Giraudi, consul honoraire du Gabon. Des relations diplomatiques existent entre la Principauté de Monaco et le Gabon depuis le 28 mars dernier. Un peu plus tard, c'était S.E. Irena Radovic, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Monténégro auprès de la Principauté de Monaco qui remettait les siennes. Les deux États ont établi officiellement des relations diplomatiques le 7 septembre 2007. Lors de ces deux cérémonies, le Prince était entouré de Jacques Boisson, secrétaire d’État, Georges Lisimachio, chef de Cabinet de S.A.S. le Prince et José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. Puis, S.A.S. Albert II a reçu chaque ambassadeur pour une audience privée dans le Salon de Famille.
Le Département des Relations extérieures a ensuite réuni les deux nouveaux ambassadeurs pour un déjeuner présidé par José Badia. S.E. Irena Radovic, titulaire d'une maîtrise en économie et business international, d'un master en relations internationales, d'un master en économie et d'une thèse en économie, enseigne l'économie internationale à l'Université Donja Gorica de Podgorica, capitale du Monténégro. Parallèlement à ces activités, elle occupe, au sein du ministère des Affaires étrangères, les fonctions de délégué permanent du Monténégro auprès de l'UNESCO et de chef de la mission de ce pays auprès de la République française. Quant à S.E. Félicité Ongouori Ngoubili, titulaire d’un DEA d’histoire des relations internationales de l’Institut Pierre Renouvin de Paris I, elle a occupé différents postes, directeur Europe, au ministère des Affaires étrangères, puis ambassadeur. De 2002 à juin 2008, elle a été directeur-adjoint de cabinet du président de la République. Depuis 2008, elle est ambassadeur, haut représentant du Gabon en France, au Portugal et en Suisse. Au cours du déjeuner, les deux nouveaux ambassadeurs ont déclaré qu'un renforcement des relations avec Monaco serait bénéfique, notamment dans le domaine économique en partenariat avec la Chambre de développement économique. Par ailleurs, et selon S.E. Félicité Ongouori Ngoubili, Monaco pourrait faire bénéficier le Gabon de son expérience dans les secteurs de l'environnement, du développement industriel et des services. S.E. Irena Radovic, quant à elle, a manifesté son intérêt pour les actions menées par la coopération monégasque dans les Balkans.

Une bien utile précaution

Photo (c) Centre de Presse
Photo (c) Centre de Presse
Le 19 avril, Michel Roger, ministre d’État s’est rendu au siège de l'AIEA, Agence Internationale de l’énergie atomique de Monaco, pour visiter l’installation se trouvant sur le toit des bâtiments de cet organisme, quai Antoine 1er. Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur, Marie Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme ainsi que Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, l'accompagnaient. En effet, après le séisme et le tsunami qui ont frappé les côtes du nord-est du Japon le 11 mars dernier, et l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Dai-ichi, le Gouvernement princier a souhaité prendre toutes les dispositions nécessaires pour mesurer de la façon la plus précise le risque radiochimique en Principauté et protéger la population qui s'y trouve.


Une noble cause

Joël Bouzou, Novak Djokovic, SAS Albert II de Monaco. Photo (c) P. Fitte / REA
Joël Bouzou, Novak Djokovic, SAS Albert II de Monaco. Photo (c) P. Fitte / REA
Novak Djokovic, numéro deux mondial au classement ATP, rejoint le club des "Champions de la paix", collectif de sportifs internationaux de haut niveau engagés dans la promotion de la cause de la paix par le sport. Fondé par "Peace and Sport, l’Organisation pour la Paix par le Sport" basée en Principauté de Monaco et placée sous le Haut-Patronage de S.A.S. le Prince Albert II, ce club regroupe 55 athlètes d’exception qui contribuent activement à la création d’une véritable culture de la paix à travers le monde en grâce à la pratique du sport et ses valeurs. Ils sont de 31 nationalités venues des 5 continents et représentent 29 disciplines olympiques et non-olympiques avec quelque 68 titres de Champions du Monde, 27 titres de Champions Olympiques et plus de cent cinquante titres nationaux ou régionaux. Par son talent et son charisme, Djokovic qui est une véritable icône pour des millions de jeunes dans le monde, plaidera efficacement cette cause. "Je suis très fier d’avoir été sollicité pour devenir un Champion de la Paix. J’ai envie de rendre à la société un peu du bonheur et de l’épanouissement que le tennis m’a donné. Je suis convaincu que le sport peut servir la paix dans le monde en améliorant la vie des jeunes et en créant des ponts entre les cultures. J’ai envie de contribuer à cette cause et de devenir un acteur de la paix. L’organisation Peace and Sport est une plateforme d’expression parfaite pour cela."

De Monaco au Mali

Photo (c) Mairie de Monaco
Photo (c) Mairie de Monaco
Le 25 novembre dernier, au cours d’une cérémonie à la Mairie, le maire Georges Marsan remettait aux représentants monégasques et maliens de l’association S.E.B. Soutien, Entraide, Bénévolat, un véhicule de distribution de repas à domicile équipé d’une cellule frigorifique. Une fois arrivé au Mali, celui-ci a été offert le 17 mars dernier au siège de l’association Dogon Aventures à Douentza, où il a été officiellement présenté au public. Ce véhicule frigorifique va permettre le transport de fruits, légumes et repas frais pour la population de Douentza, dans la région de Mopti, en pays Dogon. A cette occasion, Hamadoun Ongoiba, représentant de S.E.B. Mali, a manifesté sa profonde reconnaissance à la Mairie de Monaco pour ce don extrêmement utile, ainsi qu’à l’association humanitaire S.E.B. Monaco qui soutient S.E.B. Mali dans les domaines de l’éducation et de la santé.

'J'étais du mariage'

ACTUS DE MONACO
C'est sous ce titre que Louise de Vilmorin rendait compte il y a tout juste 55 ans, du mariage de S.A.S. Rainier III et Grace Kelly pour le mensuel Marie-Claire, créé en 1937 par Jean Prouvost. Elle nous décrit les événements de ces deux journées mémorables des 18 et 19 avril 1956. Elle nous parle de la pluie qui n'a pas cessé de tomber depuis que Grace Kelly est descendue du Constitution sur lequel elle avait effectué la traversée en compagnie de ses nombreux invités, des 2000 journalistes en embuscade, de la remise des cadeaux et des festivités populaires. Elle décrit le mariage civil dans la salle du Trône et la soirée de gala à l'Opéra à laquelle assistaient le prince Pierre, les princesses Charlotte et Antoinette ainsi que des membres de la famille Kelly. On y apprécia le talent de Margot Fonteyn, Yvette Chauviré et Tamara Toumanova. Et après avoir évoqué le départ des deux nouveaux mariés sur le yacht princier, Louise de Vilmorin conclut ainsi son article "Les colombes se sont envolées. Les amoureux, eux aussi sont partis. Ils voguent leur bonheur entre le ciel et l'eau et lorsqu'ils reviendront à Monaco, le prince régnera sur un Etat qui est déjà un Etat de Grace".
Ni la Principauté ni son prince n'étaient des inconnus pour l'inoubliable auteur de Madame de. Le 27 avril 1955, elle avait été lauréate du prix littéraire Prince-Pierre de Monaco créé en 1951 en hommage à Pierre de Polignac, père de Rainier III. C'est ce dernier, encore célibataire, qui lui remettra l'enveloppe contenant un chèque d'un million de francs, ainsi qu'une médaille dans un écrin. Elle sera assise à côté de lui au déjeuner composé d'éclairs de foie gras, d'œufs pochés au curry, d'un tournedos Mascotte, de cœurs de laitue et d'un pudding diplomate. Puis, elle assistera avec la famille princière à une soirée à l'Opéra où quatre ballets de Constantin Nepo seront créés.

Une histoire de rallye

ACTUS DE MONACO
C'est ce que raconte en 800 pages et 700 illustrations, dont beaucoup sont inédites, Jean-François Jacob, ancien copilote de Jean Vinatier chez Alpine-Renault, dans les années 60. "Petites histoires d'un grand rallye" relate 100 ans d'histoire du Rallye Monte-Carlo, de 1911 à 2011 et font l'objet d'un coffret de deux livres de chacun 400 pages publiés par l'Automobile Club de Monaco, organisateur de l'épreuve. En deux versions, anglaise et française, tirées chacune à 4000 exemplaires. Du 21 janvier 1911, quand le premier concurrent du 1er Rallye Monaco, devenu deux ans plus tard le Rallye Monte-Carlo, s'est élancé de Berlin vers la Principauté, jusqu'au 22 janvier dernier, sur le port de Monaco, quand est arrivé le dernier concurrent de l'édition du Centenaire, remportée par Bryan Bouffier sur Peugeot 207, c'est un récit complet. Un siècle de course automobile, près de 15000 équipages qui ont adressé leur engagement à l'ACM, connus ou inconnus, célèbres ou anonymes, amateurs ou professionnels. Tous ont contribué à l'histoire du rallye le plus ancien et le plus célèbre, laquelle se matérialise avec ces volumes de 6,9 kg qui coûtent 245€, édités par Luxury Publications à Monaco. Chaque coffret est numéroté et accompagné d'un certificat d'authenticité établi par l"ACM.

Rien ne va plus !

"Les jeux de table et le baccara sont interrompus jusqu'à mardi", c'est ce qu'a indiqué le porte-parole de la direction de la Société des Bains de Mer et celle-ci manifeste "sa stupéfaction devant une action injustifiée". Les fêtes de Pâques sont en une période d'intense fréquentation pour la clientèle internationale. Les croupiers réclament une augmentation de leurs rémunérations, les représentants syndicaux précisent qu'ils sont payés uniquement sur la base du pourboire et que ce mouvement a pour but de leur faire obtenir un minimum garanti. Ni le fonctionnement des machines à sous, ni le tournoi de poker Everest n'ont été affectés. Le gouvernement a indiqué par un communiqué de presse qu'il regrettait "vivement le déclenchement de cette action qui intervient à un moment délicat du point de vue de la reprise économique et qui porte préjudice à la clientèle internationale particulièrement présente à Monaco en ce week-end de Pâques". Et d'insister sur le fait que les syndicats ont pris cette initiative sans les procédures de conciliation prévues.

Exotisme botanique

ACTUS DE MONACO
Du 22 au 24 avril s'est tenue au Jardin Exotique, la 24e édition de "Monaco Expo Cactus". Comme chaque année, cette exposition-vente de cactus et plantes succulentes a proposé un très intéressant programme destiné aux professionnels et aux amateurs. Le 22 avril, le jeune public était particulièrement concerné, avec pour la première fois, une chasse aux œufs proposée à partir de 11h30 aux enfants de 5 à 12 ans. La journée s'est poursuivie avec des animations destinées aux enfants du Centre de Loisirs Prince Albert II. Les 23 et 24 avril, il était possible d'acheter plantes, livres et matériel. Figuraient aussi au programme de ces deux journées des conférences et des projections sous l'égide d’éminents spécialistes internationaux ainsi que des ateliers se déroulant au Centre Botanique.


A la découverte de nouveaux ballets

Du 20 au 24 avril, les Ballets de Monte-Carlo ont présenté à la salle des Princes du Grimaldi Forum, trois créations contemporaines, respectivement d'Emio Greco, Johan Inger et Jean-Christophe Maillot. Le rideau de scène qui arborait les mots Polichinelle et Grotesque, était signé par le peintre italien Valerio Adami. Au programme Le Corps du ballet, première création d'Emio Greco pour la compagnie monégasque. In-Exact, création du chorégraphe suédois Johan Inger sur une musique de son compatriote le compositeur Jean-Louis Huhta. Opus 50 de Jean-Christophe Maillot, directeur des Ballets de Monte-Carlo, à partir d'une musique du compositeur français Marc Monnet.

Un sculpteur original

Les championnats du monde de sculpture sur glace se déroulaient en Alaska. Mario Amegée, soutenu par la Société monégasque des eaux, y participait sous les couleurs de Monaco, parmi une centaine de candidats. Il s'est classé premier, devenant ainsi champion du monde dans cette discipline, lui qui avait été quatrième en 2005. Deux Russes et un Américain l'ont assisté dans la confection de la sculpture, "Clock of Salvador Dalì" qui lui a permis cette victoire et pour laquelle quinze tonnes de blocs de glace ont été nécessaires. Mario Amegée s'est expliqué à propos de cet hommage au maître de Cadaqués, "Dali représente l'artiste de la curiosité, qui se démarque complètement par rapport aux autres. La sculpture, reprenant des objets mous en train de fondre comme les montres de Dali, est une métaphore du monde, en train de fondre aussi".

Des croisières de rêve

Le 21 avril, le Marina, nouveau paquebot de la compagnie américaine Oceania Cruises, inauguré en janvier dernier, jetait l'ancre pour la première fois à Monaco. Premier des deux navires commandés en 2007, le second, le Riviera, sera livré en avril 2012, le Marina sillonnera cet été la Méditerranée et la Baltique. Avec ses 238 mètres de long, ses 65000 tonneaux, il compte 626 cabines spacieuses très bien équipées dont la majorité disposent d’une véranda privée avec vue sur la mer, ainsi que trois suites de plus de 600m², meublées par le designer Ralph Lauren. Ce fleuron d'Oceania Cruises est plus vaste que les trois autres navires de la compagnie, Nautica, Insigna et Regata. La décoration mêle harmonieusement marbre, granit et bois précieux. Les passagers admireront l'immense lustre en cristal Swarovski au centre du restaurant Grand Dining Room’s ou l’escalier central orné de verre Lalique. Et ils pourront aussi apprécier théâtre, cinéma, jacuzzis, sauna, hammam, centre de fitness et spa, cybercafé, casino et bien d’autres équipements qui rendent plus agréable la vie à bord. Sans compter 10 restaurants dont 6 gastronomiques, tel le "Jacques" avec cuisine française ou le "Red Ginger" qui propose de la cuisine asiatique. Quant aux amateurs d’art, ils auront la possibilité d’apprécier des originaux de Picasso. Une capacité de 1150 passagers et 800 membres d’équipage place ce fleuron Oceania Cruises sur le marché des croisières haut de gamme. Bernard Carter, directeur Royaume-Uni et Europe précise que "la clientèle du Marina est principalement américaine mais d’ici deux ans, nous voulons proposer plus de croisières à destination des Français, des Allemands et des Espagnols".

A l'aide !

Tel est l'appel de Jean-Pierre Buix, maire de Buis-les-Baronnies si l'on en croit ce que rapportent le Dauphiné libéré, Ouest-France ou le Progrès, quotidien de la région lyonnaise. Il a fait appel à Bill Gates, Liliane Bettencourt, Bernard Arnault et S.A.S. Albert II de Monaco pour l'aider à sauver l'hôpital de ce village du département de la Drôme qui compte 2100 habitants. Voir les détails dans notre article traitant ce sujet
actusmonaco_3.mp3 actus_monaco.mp3  (439.6 Ko)


27/04/2011


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :