Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

M.D.

AU CAMEROUN, RÉHABILITATION DES ABORDS DU LAC EXPLOSIF DE NYOS


Un grand projet dans le nord-ouest du Cameroun, a été lancé communément avec le gouvernement du Cameroun, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Union européenne,
destiné à réduire des poches de dioxyde de carbone retenues au fond du lac Nyos, sur le flanc d'un volcan inactif, situé à 1.200 mètres d'altitude.


Le 21 août 1986, il y a donc 25 ans, une poche de 300 millions de m² de dioxyde de carbone (CO²) située sous le lac, à 200 mètres de profondeur, avait provoqué une énorme explosion, semant la mort par asphyxie de près de 1.700 personnes vivant dans les communautés aux alentours ainsi que la disparation de 3.000 têtes de bétail. Dix mille autres personnes avaient été évacuées.

"J'ai perdu plus de 21 membres de ma famille et tout notre troupeau après l'explosion", témoigne aujourd'hui Che Ephraïm, 45 ans, qui habitait près du lac avant d'être réinstallé ailleurs dans la région.

Le PNUD et ses partenaires, ont installé au milieu de l'étendue d'eau un système de dégazage, constitué de deux énormes tuyaux verticaux ouverts aux extrémités, qui permettent à l'oxyde de carbone de se libérer des poches souterraines de façon contrôlée, donnant ainsi l'espoir aux communautés de rentrer chez elles et de reconstruire leurs vies et leurs moyens de subsistance autour du lac Nyos.

Les experts de l'Institut de recherches géologiques et minières du Cameroun, confiants, pensent que le lac ne posera plus de danger d'ici deux ans, ce qui permettra aux anciens habitants de la zone d'y envisager un retour.

La mise en place, par les autorités de la région de Menchum, de mesures d'intervention d'urgence, notamment un système d'alerte fonctionnant à l'énergie solaire et se déclenchant dés que le niveau de dioxyde de carbone devient excessif et dangereux. Un exercice d'évacuation grandeur nature a aussi été effectué en mars dernier.

Le lac Nyos est l'un des trois "lacs explosifs" - avec celui de Monoun au Cameroun, et le lac Kivu, au Rwanda -, à être recensés dans le monde.
lac_nyos_cameroun.mp3 Lac Nyos_Cameroun.mp3  (519.31 Ko)


24/04/2011








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :