Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

AUX ORIGINES D'UN RALLYE


1911 est une année riche en anniversaires, on peut évoquer le centenaire de la Constitution, celui de la consécration de la Cathédrale le 23 juin 1911, celui de la création du Spectre de la Rose par les Ballets russes de Serge de Diaghilev le 19 avril 1911 à l'Opéra de Monte-Carlo ou bien encore la naissance du Golf club de Monte-Carlo au Mont-Agel. Mais c'est aussi le centenaire du Rallye automobile Monte-Carlo dont la première édition eut lieu du 21 au 25 janvier 1911.


Henri Rougier devant la 25Hp Turcat-Mery du premier rallye Monte Carlo
Henri Rougier devant la 25Hp Turcat-Mery du premier rallye Monte Carlo
Il doit son existence aux dirigeants du club Sport Automobile et Vélocipédique de Monaco, SAVM, fondé le 26 août 1890 sous le nom de Sport Vélocipédique Monégasque, ancêtre de l'Automobile Club de Monaco. Alexandre Noghès, trésorier général des finances de la Principauté, qui sera le créateur du Grand Prix en 1929, en est le président à partir de 1909. Le Prince Albert Ier, soucieux de valoriser l'image de la Principauté face à celle que s'efforcent de donner des villes de la Côte d'Azur, a soutenu cette initiative. La première édition de ce rallye Monaco qui, par certains aspects, a quelque chose de plus mondain que sportif, est financée par la Société des Bains de Mer. Vingt voitures sur 23 engagées, partent de plusieurs villes d'Europe, 2 de Genève, 9 de Paris, 1 de Boulogne-sur-mer, 2 de Vienne, 4 Bruxelles et 2 de Berlin, pour rejoindre Monte-Carlo. 18 sont classées, le vainqueur s'appelle Henri-Louis Rougier, il a 35 ans. Ce Marseillais qui a déjà derrière lui une expérience de coureur cycliste et aviateur est venu de Paris au volant d'une 25 HP Turcat-Méry, avec une moyenne de 13.8 km/h. Le véhicule sortait de chez Léon Turcat et Simon Méry, deux Marseillais parents, le premier diplômé de l'Ecole supérieure de commerce et le second de l'Ecole d'ingénieurs et qui sont des passionnés d'automobiles. Une Allée Turcat Méry perpétue d'ailleurs leur souvenir dans le 8e arrondissement de Marseille. Henri Rougier est "leur" pilote, il a déjà participé à d'autres épreuves. S'il est reconnu vainqueur, ce n'est pas exactement parce qu'il était arrivé premier, il avait été dépassé par un Allemand, le capitaine von Esmach en provenance de Berlin. Il faut dire que les critères de l'époque étaient bien différents de ceux d'aujourd'hui. L'élégance de la voiture, l'état du châssis ou la propreté de la carrosserie sont pris en considération à l'arrivée. En outre, il y a une vitesse maximum imposée, et on tient compte de l'état du véhicule et du confort des passagers. Signe du succès immédiat cependant, en 1912 on enregistre 88 équipages avec 65 départs et 54 véhicules classés.

Un anniversaire

Vue générale de Vals, Veronimot, 4 avril 2010
Vue générale de Vals, Veronimot, 4 avril 2010
En 2011, a eu lieu du 19 au 22 janvier dernier, l'édition du centenaire, qui n'est en réalité que la 79e. En effet, il n'y en a pas eu de 1913 à 1924. Il renaît cette année-là grâce à Antony Noghès, fils d'Alexandre, et sous son nom actuel de rallye Monte-Carlo. Puis il y aura une nouvelle interruption de 1940 à 1949. En 1957 et 1974, il est annulé pour cause de crise du canal de Suez et crise pétrolière respectivement. Au fil des ans, de nouveaux critères apparaissent, les progrès de la technique et l'amélioration du réseau routier font naître de nouveaux types d'épreuves, de nouveaux itinéraires avec des lieux mythiques comme le col de Turini. C'est au cours des années 60 que le rallye prend sa structure actuelle.
Pour célébrer ce centenaire, le prince Albert II de Monaco s'est rendu le 19 janvier en hélicoptère à Saint-Bonnet-le-Froid en Haute-Loire, localité qui ce jour-là, n'avait pas volé son nom. A la grande surprise et à la joie des spectateurs. S.A.S. est aussi allé à Vals les Bains dans l'Ardèche où il a pris part à une cérémonie célébrant le 100e anniversaire du Rallye. A Antraigues a eu lieu la distribution devenue maintenant traditionnelle de tartes aux pommes et d'une boisson chaude à chaque équipage, il y en avait quelque 120 en lice, avec la participation du restaurant "la Remise".

AUX ORIGINES D'UN RALLYE

19/02/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :