Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

E.E.

Actu à la une - Deuil censuré à Tiananmen


Le PCC (Parti communiste chinois) a utilisé des chars contre les contestataires démocratiques rassemblés sur la place Tiananmen à Pékin le 4 juin 1989. Le massacre* ne pourrait pas être commémoré sur les lieux car la police a restreint ce mardi l'accès au cimetière où étaient inhumées les victimes de la répression.


Seulement quelques parents de victimes ont pu rendre visite, escortés par des policiers, à leurs proches martyrisés, mais cette date anniversaire de Tiananmen reste toujours tabou pour le régime. Il est interdit de commémorer ces événements ou même en discuter, que ce soit entre personnes ou dans les médias. La plus grande censure est exercée sur les réseaux sociaux. Toutes les recherches sur des mots en rapport avec "Tiananmen" ou "4 juin" sont bloquées par les autorités chinoises qui empêchent - même près d'un quart de siècle après la répression - la circulation des informations concernant cet événement ayant choqué le monde entier. Les internautes sont obligés de trouver des moyens pour se débrouiller, ce que font certains avec de l'humour. En est l'exemple l'image emblématique d'un homme sur la place face aux blindés, transformée, en montrant des canards à la place des chars. Des canards jaunes géants, comme ceux de la récente performance artistique à Hong Kong... Ou, en déjouant la censure, les internautes citent le 35 mai au lieu du 4 juin!

Pourtant, la grande majorité des jeunes Chinois n'étaient pas là en 1989. Pour se souvenir, ils n'ont aucune information: les manuels scolaires sont sans aucune référence à ces événements. Ce sont surtout des artistes contestataires qui réussissent à entretenir la mémoire du 4 juin.

Toutefois, Hong Kong et Macao disposent d'une situation privilégiée en étant anciennes colonies britannique et portugaise. Ils peuvent donc, comme chaque année, commémorer les événements de Tiananmen, en organisant une immense veillée aux chandelles. 150.000 personnes sont attendues ce soir à Hong Kong.


* Ce rassemblement démocratique a été la plus sérieuse remise en cause du régime communiste, depuis sa fondation par Mao en 1949. Les autorités ont eu recours à la répression la plus inhumaine et d'innombrables civils et soldats ont été tués. Le gouvernement chinois de l'époque avait parlé de 241 morts et de 7.000 blessés. Les observateurs indépendants ont recensé plus de 1000 le nombre de victimes, seulement à Pékin, sans les décès en province. Les blessés n'ont jamais pu être comptés.




Ci-dessous un extrait audio du témoignage enregistré le jour du massacre par Philippe Le Corre, correspondant RFI
tiananmen4juin1989.mp3 Tiananmen4juin1989.mp3  (137.27 Ko)


04/06/2013




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 23





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :