Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco juillet 2014 - 3


Déplacements princiers en France - Monaco diplomatique - Le Circus Dinner Show revient - Monaco au quotidien - Au fil des ans


Déplacements princiers en France

Photo © Présidence de la République - C. Alix
Photo © Présidence de la République - C. Alix
actus_monaco_150714.mp3 Actus Monaco 150714.mp3  (229.11 Ko)

A Paris

A l’invitation du président de la République française, S.A.S. Albert de Monaco assistait au défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées. A la tribune officielle, le Prince occupait la seconde place à la gauche du président français, à côté de Jean-Pierre Bel, président du Sénat. Assistaient également au défilé, le colonel Luc Fringant, commandant de la Force publique et chambellan de S.A.S. Albert II. Deux carabiniers du Prince, le capitaine Gilles Convertini, officier, adjoint au chef de Corps, porte-drapeau et le maréchal des logis-chef Jean-Louis Bouviala, sous-officier, carabinier en épée. Un sapeur-pompier de Monaco, le sergent-chef Didier Cattin, sous-officier, chef de garde incendie. Quatre étudiants boursiers monégasques, qui avaient obtenu une mention TB au baccalauréat et qui poursuivent leurs études dans des établissements français, Albane Berlin, en 1e année de formation à l’ESCP Europe, École supérieure de commerce de Paris, Raphaëlle Svara, en Master 1-Droit des affaires à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, Jean-Christophe Spiliotis-Saquet, en 2e année de formation à l’Institut d’études politiques de Paris et Guillaume Robino, en 3e année de médecine à l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Après les cérémonies officielles, S.A.S. Albert II, accompagné du colonel Luc Fringant, ont participé à 13h, à un déjeuner officiel à l'Hôtel de Brienne qui au 14 de la rue Saint-Dominique dans le VIIe arrondissement de Paris, abrite le ministère français de la Défense. Déjeuner donné en l’honneur des délégations étrangères qui ont participé à la fête nationale du 14 Juillet où 80 pays étaient représentés. Voir aussi notre publication précédente
Rappelons que la Principauté de Monaco a toujours été aux côtés de la France durent le conflit de 14-18. Le Prince Albert Ier de Monaco lutta inlassablement pour la paix. Du 2 au 6 avril 1902, s'est tenu à Monaco le XIe Congrès universel de la paix sous son haut patronage. Par l'ordonnance 1041 du 20 février 1903, il créa l’Institut international de la paix, avec pour objet "l’étude de la solution pacifique des différends internationaux, de la statistique des guerres et des armements, de la vie internationale et des institutions internationales". Il a multiplié les initiatives pour un rapprochement franco-allemand, sans effet, et à son grand désespoir la guerre éclate en 1914.
Quant à son fils, le futur Prince Louis II, né à Baden-Baden le 12 juillet 1870, il fut élève de l'école militaire de Saint-Cyr de 1891 à 1893, promotion Soudan, la 76e, à titre étranger, sous le nom de Louis Grimaldi. Puis, il effectue un stage d’application à Saumur, d’octobre 1894 à août 1895.
Il est affecté comme sous-lieutenant en Algérie dans les unités de chasseurs d’Afrique. Il quitta l'armée en 1899 avec le grade de lieutenant, récompensé par la médaille coloniale et la croix de chevalier de la Légion d’honneur à titre militaire et revient à Monaco. En 1914, il reprend du service en souscrivant un contrat d’engagé volontaire dans l’armée française pour la durée de la guerre, avec le grade de capitaine à titre étranger. Il servira à l’état-major de la 5e armée puis à celui de l’armée de Lorraine. Quatre fois cité au combat. En 1919, il est promu lieutenant-colonel et fait partie de la commission interalliée chargée du plébiscite de Haute-Silésie. Il est promu colonel en 1921. Le 27 juin 1922, il quitte l’armée française, avec le grade de général de brigade, pour succéder à son père qui vient de mourir. En 1947, à l’occasion du 25e anniversaire de son règne, le Prince Louis II, est fait sergent-chef honoraire de la Légion étrangère et la Principauté faite "Légionnaire de 1e classe d’honneur". A son décès, deux ans plus tard, la même Légion étrangère sera présente.

A Nice

Vendredi 27 juin dernier, le Musée national du sport ouvrait ses portes à Nice. S.A.S. Albert II assistait à l’inauguration aux côtés de Christian Estrosi député-maire de Nice, de nombreuses personnalités niçoises et nationales et de représentants du monde sportif. Thomas Fanari, responsable de la communication de ce nouveau musée explique le choix de cette ville pour abriter le musée, "il était situé au ministère des Sports à Paris, mais a fermé en 2012 car l'endroit n'était pas adapté. La politique sportive de notre ville a été un atout. L'environnement convenait et Nice a participé au financement du projet. Aujourd'hui, c'est un privilège d'avoir l'unique Musée national du Sport ici". L'établissement parisien auquel il est fait allusion datait de 1963. Dû à l'architecte Jean-Michel Wilmotte, le nouveau musée se trouve dans le voisinage du stade Allianz Riviera et ses 3.000 m2 accueillent plus de 45.000 objets et 400.000 documents.
Il est ouvert du mardi au dimanche de 11 à 18h. Nocturne le jeudi jusqu'à 21h.


Monaco diplomatique

A Paris

La traditionnelle réception que l’ambassade de Monaco organise chaque année pour marquer l’anniversaire de l’avènement du Prince Souverain, a revêtu un éclat tout particulier le 7 juillet au Petit Palais. Pour l'occasion, le hall avait été décoré avec 400 rosiers, à l’image de la nouvelle Roseraie Princesse Grace et une grande fresque numérique, spécialement créée pour l’occasion, montrait plusieurs grandes étapes de la construction et de l’innovation à Monaco, du Prince Albert Ier au Prince Albert II. Huit cents invités étaient accueillis dans ce lieu prestigieux, entre Seine et Champs-Élysées, par S.E. Michel Roger, ministre d’État, et les conseillers de Gouvernement José Badia et Jean Castellini, respectivement pour les Relations extérieures et la coopération et pour les Finances et l’économie ainsi que par S.E. Sophie Thévenoux, ambassadeur de Monaco en France. Cette soirée, intitulée "Monaco s’invente", avait pour objectif de mettre en valeur la culture et l'esprit d'innovation à Monaco. Se sont donc produits au cours de la soirée qu'animaient les équipes de Monaco Radio, le ténor Jean-François Borras, Small Bang de Gaétan Morlotti, performance créée spécialement pour l’événement, d’un danseur et d’un contrebassiste, un quartet composé de musiciens de l’Orchestre Philharmonique et un orchestre de Jazz dirigé par Charlie Vaudano. S’agissant de la mise en valeur de l’esprit d’innovation à Monaco, plusieurs entreprises ont participé à l'événement comme Venturi qui a présenté sa voiture électrique Antarctica, ou GreenHeart qui développe un système de bitume créant de l'énergie et l'entreprise SSI Monaco chargée de réaliser le projet satellitaire MonacoSat.
Le lendemain, cette réunion était suivie par celle des membres du Corps consulaire de Monaco en France. Effectivement, S. E. Sophie Thévenoux réunissait le 8 juillet, l’ensemble du Corps consulaire de la Principauté en France afin d’échanger, comme chaque année, sur l’actualité monégasque et de connaître les activités déployées par les consuls dans leurs circonscriptions respectives. Au cours de la deuxième partie de cette réunion, Jean-Charles Curau, directeur des Affaires culturelles, a présenté les missions de son service, ainsi que la prochaine saison culturelle à Monaco. Il existe six représentations consulaires monégasques actives en France, à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et Strasbourg.

A Rome

Le 9 juillet, l’ambassade de Monaco en Italie donnait sa traditionnelle réception annuelle dans les jardins de la résidence, pour célébrer l’anniversaire de l’Avènement de S.A.S. le Prince Albert II. A cette occasion la maquette du Pavillon de Monaco pour l’Expo Milano 2015 a été présentée pour la première fois en Italie. La veille, s’était tenue la 2e réunion consulaire annuelle qui rassemblait le corps consulaire de Monaco en Italie, Croatie, Roumanie, Slovénie et à Saint-Marin.
José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération, S.E. Robert Fillon, ambassadeur de Monaco en Italie, accompagnés de Jean-Philippe Bertani, conseiller, et de Martine Garcia, troisième secrétaire, ont accueilli près de 400 invités, parmi lesquels le chef du protocole de la République italienne, le chef de l’Unité de crise du ministère des Affaires étrangères italien, l’ambassadeur de France ainsi que de nombreux entrepreneurs et amis de la Principauté. Une conférence de presse a été organisée à la résidence de l’ambassadeur par le Bureau de Milan de la Direction du tourisme et des congrès, en présence de son directeur, Guillaume Rose et du directeur général de Monaco Inter Expo, Julien Cellario, ont alors été présentées les actualités et innovations en matière de tourisme de la "Destination Monaco" et des informations ont été communiquées sur la participation de Monaco à l’Exposition de Milan 2015.
Par ailleurs, Marcos Marin, peintre sculpteur brésilien, expert en art optique, a exposé dans les jardins de l’ambassade, trois de ses œuvres monumentales dont une représentation de "Grace Kelly", ainsi qu’un globe en cristal de Bohême qu’il a réalisé pour l’Associazione italiana della Fondation Prince Albert II de Monaco. Le président de la branche italienne de cette dernière a annoncé à cette occasion une série d'événements qui seront organisés lors de l’Expo Milano 2015.

A Berne et à Genève

Toujours pour célébrer le même anniversaire, S.E. Carole Lanteri, ambassadeur auprès de la Confédération suisse et de la Principauté du Liechtenstein et représentant permanent auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a organisé le 8 juillet à Berne ainsi que le 10 juillet à Genève la traditionnelle réception annuelle.
A Berne, près de 150 invités ont pris part à la réception qui se tenait au restaurant Schöngrün du Centre Paul Klee. Le Conseil fédéral suisse était représenté par Gabriele Schreier, chef adjoint du protocole du Département fédéral des affaires étrangères. Parmi les invités, on remarquait Eric Von Graffenried, consul général de Monaco à Berne, Gianandrea Rimoldi, consul de Monaco à Lugano, l’ambassadeur des États-Unis, S.E. Suzi LeVine, l’ambassadeur d’Italie, S.E. Cosimo Risi, S.E. Jinghu Xu, ambassadeur de Chine. A noter aussi la présence d’une importante représentation du Département fédéral des affaires étrangères, de l’Office fédéral de la santé publique, de l’Office fédéral de la migration, de l’Office fédéral de l’aviation civile et de l’Office fédéral de la police.
A Genève le 10 juillet, plus de 220 invités ont honoré de leur présence la réception organisée à l’école hôtelière. Parmi les invités présents, on notait la présence du directeur général de l’Office des Nations Unies, Michaël Møller, de Sergey Shaposhnikov, chef du protocole de l’Office des Nations Unies, de David Chikvaidze, chef de cabinet du directeur général de l’Office des Nations Unies. De nombreux ambassadeurs participaient également à cette réception, notamment ceux des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France, du Japon, ainsi que le chef du protocole de la République et du Canton de Genève, de représentants des Organisations Internationales avec lesquelles Monaco collabore et du consul de Monaco à Genève, François Rumpf.
Ces réceptions sont l’occasion de réunir des ressortissants monégasques et de nombreux amis de la Principauté présents en Suisse.

Le Circus Dinner Show revient

Photo (c) Eva Esztergar
Photo (c) Eva Esztergar
Sa troisième édition a été officiellement lancée jeudi 10 juillet dans les salons du Fairmont Monte-Carlo en présence de la Princesse Stéphanie. Elle se déroulera naturellement à Fontvieille, au mois d’août avec 24 spectacles. La Princesse en a eu l'idée en 2012, un pari qui n'était pas gagné d'avance, faire du chapiteau de Fontvieille un cabaret géant avec des numéros de cirque, sur scène et dans la salle pendant le repas, de nombreuses tables entourant la piste centrale, un podium et la climatisation. Une atmosphère tout à fait différente de celle du Festival international du cirque en hiver. Précisons que ce n'est pas n'importe quel repas qui attend les spectateurs mais un dîner gastronomique concocté par les équipes de Philippe Joannès, du Fairmont Monte-Carlo, il n'est plus nécessaire d'en rappeler l'extraordinaire qualité. Cette année, il a choisi de privilégier des produits nobles, tels que foie gras, homard, Saint-Pierre, et en dessert, une bavaroise aux fruits rouges. Et Urs Pilz, directeur artistique du festival de préciser "L'une des nouveautés de cette année, c'est que nous avons ajouté une catégorie bronze, avec des places à 95 € pour attirer une clientèle plus large. Et ce, avec le même programme et le même confort". Il existait déjà les catégories silver et gold, cette dernière à 195€. la clientèle est toujours au rendez-vous. Et Urs Pilz de poursuivre "Nous avons beaucoup de touristes, de vacanciers de la Côte d'Azur et de familles qui sont devenus fidèles à ce rendez-vo.us, car c'est un spectacle familial". Et parmi eux, beaucoup de spectateurs d'Europe de l'Est dont on connaît le goût pour le cirque et certainement aussi la bonne chère.
Du 1er au 24 août, Circus Dinner Show, tous les soirs sous le chapiteau de Fontvieille. Dîner-spectacle de 95 à 195€. Demi-tarif pour les enfants. Informations et réservations: 92.05.23.45.

Monaco au quotidien

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le 101, une nouvelle ligne de bus testée

Le "plan mobilité" est un élément central concernant l’accès à la Principauté, plus particulièrement pour les salariés qui résident dans les régions voisines. Une étroite coopération s'est instaurée avec les administrations française et italienne. En 2008, par exemple l’achat par la Principauté de rames TER intégrées dans le réseau régional de la SNCF, a permis d’accroître la desserte de la gare de Monaco aux heures de pointe. Le Gouvernement princier s’est associé à la création de la ligne de bus 101, en partenariat avec le Conseil général des Alpes-Maritimes. Cette nouvelle ligne dessert depuis le lundi 7 juillet tous les arrêts de la ligne 100 des bus d’Azur, entre Saint-Laurent d’Eze et Carnolès en passant par Cap-d’Ail et Monaco, ceci aux heures de pointe du matin et de l’après-midi, soit de 7 à 10 h et de 16 à 19 h. Selon Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme, "Cette ligne 101 est tout particulièrement destinée aux salariés de la Principauté résidant dans les communes limitrophes. Elle leur permet de privilégier ce mode de transport pour venir travailler le matin à Monaco et rentrer chez eux en fin de journée. C’est vraiment le but de ce projet". Rappelons que 9.000 voyageurs environ entrent quotidiennement en Principauté par bus. Avec ses 148 courses quotidiennes, la ligne 100, Nice, Monaco, Menton, est la plus fréquentée et compte plus de 4 millions d’usagers par an. La ligne s’est équipée dernièrement de bus doubles qui augmentent ses capacités de transport. Le conseiller Marie-Pierre Gramaglia précise "La création de la ligne 101 va permettre de renforcer la ligne 100 sur sa portion située entre Carnolès et Saint-Laurent d’Eze, aux heures de pointe le matin et le soir. Bien sûr, nous espérons que les usagers apprécieront ce nouveau service et que son utilité sera confirmée par un taux de fréquentation élevé. Nous ferons un premier bilan dans quelques mois".

Concert de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo le 17 juillet

Le chef d'orchestre Semyon Bychkov ne sera pas en mesure de diriger le concert du 17 juillet pour raisons de santé, il sera remplacé au pupitre par Ion Marin mais le programme reste inchangé. Ion Marin est né à Bucarest le 8 juillet 1960. Il a été l'élève d'Herbert von Karajan et l'assistant de Claudio Abbado à l'Opéra de Vienne. Par ailleurs, il a dirigé de grands orchestras philharmoniques et des chanteurs mondialement connus.
Rappelons le programme du jeudi 17 juillet à 21h30, dans la cour d'honneur du Palais princier:
Katia & Marielle Labèque, pianos "Concerto pour deux pianos" de Francis Poulenc, "Symphonie Fantastique" d'Hector Berlioz, sous le direction d'Ion Marin. www.opmc.mc

Le Jardin exotique à l'honneur

Il vient d'obtenir une double certification, le label "Monaco Welcome Certified" et le Certificat d’Excellence décerné par le site internet TripAdvisor. C’est le mardi 24 juin dernier, au cours d’un petit-déjeuner organisé par la Jeune Chambre Économique de Monaco, que le Jardin exotique de Monaco, représenté par son délégué André J. Campana, adjoint au maire, a reçu officiellement le label "Monaco Welcome Certified" des mains de S.E. Michel Roger, ministre d’État, en présence de S.E. Henri Fissore, ambassadeur en mission auprès du ministre d’État, et des membres du Comité accueil. Cette distinction témoigne donc de la volonté du Jardin exotique d’accueillir ses visiteurs dans les meilleures conditions, et de remplir ainsi les critères retenus pour un accueil digne de Monaco, synonyme de qualité. A savoir accessibilité et qualité des extérieurs, accueil sur le site, accueil physique, accueil téléphonique et mesures visant à améliorer la qualité de l’accueil. Comme le précise le Monaco Welcome Business Office, ce label vise non seulement à valoriser les efforts des établissements engagés dans le processus, mais également à proposer à la clientèle des standards d’accueil homogènes en Principauté. Le Jardin exotique de Monaco fait ainsi partie des 50 premières entreprises labellisées. Par ailleurs, le site internet TripAdvisor vient également de décerner le Certificat d’excellence 2014 au Jardin exotique de Monaco en récompense des avis élogieux que l’établissement reçoit régulièrement des visiteurs. Cette estimable récompense se base sur la qualité des avis et des opinions laissées sur le site au cours de l’année écoulée. La Mairie de Monaco se réjouit de cette double récompense et confirme ainsi son engagement permanent en faveur de la qualité d’accueil mise en place sur l’ensemble des sites municipaux.

De brillants résultats définitifs

Ils sont maintenant connus et la Principauté peut être fière de son corps enseignant et des élèves de ses établissements scolaires. C’est ainsi qu’au baccalauréat général, 188 élèves du Lycée Albert Ier sur 189 candidats ont été reçus, soit un taux de réussite de 99,5 %. 147 mentions ont été obtenues, 41 TB, 58 B et 48 AB. Le taux de réussite des élèves du Lycée François d’Assise Nicolas Barré est de 98,3 %, 57 élèves admis pour 58 présentés. 48 mentions ont été décernées, 12 TB, 12 B met 24 AB. Au total, le taux de réussite au baccalauréat général des élèves des établissements de la Principauté est de 99,2 %. 79,6 % des nouveaux bacheliers ont obtenu une mention, 195 au total), dont 27,2 % de TB, soit 53 mentions.

La plage du Larvotto est bien gardée

Durant cinq mois, trois policiers et cinq maîtres-nageurs-sauveteurs, MNS, sont préposés à la surveillance et au sauvetage. Tant sur la plage que dans l’eau. Il en est ainsi depuis le 1er mai, ce personnel mis à la disposition du public est placé sous le contrôle de la direction de la police maritime et aéroportuaire. Pour Régis Asso, directeur de la Sûreté publique, venu en inspection, l'objectif est de "conserver le calme et la quiétude sur cette zone. La plage n'est pas grande mais beaucoup de gens apprécient de venir ici justement en raison de cette forte surveillance. Il est donc nécessaire que ce secteur soit tranquille car c'est ce qui fait aussi partie de l'attractivité de Monaco". Une sécurité qui rend le Larvotto attractif et apprécié de beaucoup d'estivants, qui le préfèrent parfois à bien des plages de la France voisine. Ce qui ne dispense pas de rester prudent mais l'on sait que jusqu'au 30 septembre il y a sur la plage une équipe compétente et dévouée.

Au fil des ans

2 juillet 2011, mariage religieux de S.A.S. Albert II de Monaco et Charlene Wittstock dans la Cour d'honneur du Palais princier. La veille avait eu lieu leur mariage civil dans la Salle du Trône.

11 juillet 1943, ordination sacerdotale de Charles-Amarin Brand qui sera archevêque de Monaco du 30 juillet 1981 au 16 juillet 1984.
11 juillet 1974, décès à Monaco de l'organiste et compositeur français Émile Bourdon qui était né à Lapalisse le 14 février 1884. Il fut organiste titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Monaco de 1922 à 1968. Parallèlement à cette activité, il enseigna l'orgue à l'Académie de Musique Fondation Prince Rainier III jusqu'en 1968.
11 juillet 1990, adhésion de la Principauté de Monaco à l'Union internationale pour la conservation de la nature, U.I.C.N.
11 juillet 2006, Benoît XVI ajoute aux fonctions de S.E. Mgr André Dupuy qui était depuis le 24 février 2005 nonce apostolique auprès de la Communauté européenne à Bruxelles, celles de nonce apostolique à Monaco. Il présentera ses lettres de créance au S.A.S. le Prince Souverain au Palais princier, le mardi 26 septembre suivant, en fin d’après-midi. Ses fonctions en Principauté se termineront le 15 décembre 2011 quand il devient nonce aux Pays-Bas. Mgr André Dupuy est né le 13 février 1940 à Soustons dans le département des Landes.

12 juillet 1870, naissance à Baden-Baden dans le grand-duché de Bade de Louis, fils de celui qui deviendra le prince Albert Ier le 10 septembre 1889 et de Marie, née Lady Mary Victoria Hamilton. Les deux époux étaient à ce moment-là séparés. Louis II régnera à partir du 26 juin 1922 et mourra le 9 mai 1949 à Monaco.
12 juillet 1949, fin des fonctions de Pierre Blanchy comme ministre d’État, elles avaient commencé le 4 janvier 1949. Il avait été précédemment ministre d’État du 29 septembre 1944 au 13 octobre 1944 et le sera à nouveau du 23 janvier 1962 au 16 août 1963. Ce même 12 juillet 1949 commenceront celles de Jacques Rueff, elles prendront fin le 1er août 1950.

13 juillet 1995, mort à Monaco du chef d'orchestre, compositeur, chanteur et trompettiste de jazz français naturalisé monégasque Aimé Barelli. Il était né le 1er mai 1917 à Lantosque, dans le département des Alpes-Maritimes.
13 juillet 2014, décès à Castleton, en Virginie, de Lorin Maazel. Le grand chef américain qui avait dirigé au cours de sa longue carrière l'Opéra de Vienne, de nombreux orchestres philharmoniques, dont plus de 400 fois celui de Vienne, ainsi que des chanteurs de renommée mondiales, était aussi compositeur. On lui doit notamment "Monaco Fanfares, pour instruments à vent et batterie" qui sera créé sous sa direction le 14 juillet 1993. Il était né le 6 mars 1930 à Neuilly sur Seine près de Paris. Son opéra 1984, inspiré du roman d'Orwell, fut créé le 3 mai 2005 au Royal Opera House de Covent Garden à Londres dans une mise en scène de Robert Lepage.

14 juillet 1993, décès de Gilles-Henri-Alexis Barthe qui fut archevêque de Monaco du 24 juin 1953 au 4 mai 1962. A ce titre, il présida au mariage religieux de S.A.S. Rainier III et Grace Kelly le 19 avril 1956. Il était né le 4 juin 1906 à Briatexte dans le département du Tarn.

15 juillet 1894, décès à Saint-Germain-en-Laye de Louis-Gabriel-Oscar Grimaldi, marquis des Baux qui fut sous-préfet. Il était né à Paris le 9 juin 1814. Il était le fils naturel du prince Honoré V.

15/07/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :