Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Après le G20 - Une soirée caritative - Un nouvel ambassadeur de France - Une nomination - Contre la contrefaçon - Une promotion scientifique - Changement à la SBM - Deux concerts exceptionnels - Les palmiers qu'on abat


Après le G20

actusdemonaco~1_1.mp3 actusdemonaco~1.mp3  (3.35 Mo)

Personne n'a pu ignorer que Cannes a abrité pendant deux jours la réunion du G20. Composé de 13 représentants des pays les plus influents de 4 continents, avec en outre pour l'Europe, le Président de la Commission européenne, le Président du Conseil européen, le Président français, la Chancelière allemande, le Président du Conseil italien, les Premiers ministres du Royaume-Uni et d'Australie, il s'est tenu les 3 et 4 novembre au Palais des Festivals et des Congrès. Ce qui a sous-entendu d'importantes mesures de sécurité dans la ville même et sans doute aussi dans tout le département des Alpes-Maritimes. La Principauté de Monaco a également été concernée, près de 400 agents de la Sûreté publique avaient été mobilisés pendant cinq jours. On imagine des difficultés de circulation, un trafic interrompu et aussi des trains bondés. Par ailleurs, quelques centaines de manifestants altermondialistes venus de Nice étaient massés aux frontières de la Principauté. Parmi eux on remarquait Eva Joly, candidate à la présidentielle française de 2012 au nom d'Europe Écologie - Les Verts. Elle n'était pas la moins virulente, clamant "Monaco compte 35.000 habitants et 340.000 compte bancaires. C'est un paradis fiscal, ce n'est pas parce qu'ils ont signé une convention il y a quelques années que cela n'en n'est pas un". Ils semblaient tous oublier que Monaco fait partie des principaux organismes internationaux édictant les principes en matière de transparence fiscale et de lutte contre le blanchiment et la corruption. Et qu'en ce qui concerne la réalité économique, la Principauté de Monaco représente un bassin d’emplois important pour toute la région, il suffit d'évoquer les 38.000 Français et Italiens qui, chaque jour, viennent y travailler.

Lire le communiqué du gouvernement monégasque à ce sujet

Une soirée caritative

Photo (c) Gaëtan Luci / Palais princier
Photo (c) Gaëtan Luci / Palais princier
Le 3 novembre, S.A.S. le Prince Albert de Monaco a assisté à la soirée de Gala organisée à l'occasion du 20e anniversaire de Mission Enfance. L'organisation placée sous le haut patronage du Prince et présidée par Anne-Marie Fissore, a secouru grâce à l’éducation, plus de 500.000 enfants dans le monde depuis 20 ans. A 20 h, à la Salle Garnier, avait lieu le récital lyrique de la soprano Nathalie Manfrino et de la basse Nicolas Cavallier, accompagnés par la pianiste russe Kira Parfeevets. Puis vinrent le cocktail et la vente aux enchères dont les pièces proposées avaient été préalablement présentées et exposées depuis le17 octobre dernier à l’Opera Gallery sis au Palais de la Scala. A 22 h ce fut le dîner aux chandelles dans la Salle Empire de l'Hôtel de Paris avec l'animation des "Saltimbanques de l'imaginaire", spectacle dans l’esprit du Cirque du Soleil. L’intégralité des fonds collectés lors de cette soirée aidera aux projets éducatifs de Mission Enfance.
Le 4 novembre à 11 h, avait lieu dans les locaux de Mission Enfance, une conférence de presse, au cours de laquelle sont intervenus les coordinateurs des principaux pays où l’association est active depuis sa création, Afghanistan, Colombie, Kurdistan Irakien, Burkina Faso, Liban et Arménie.

Un nouvel ambassadeur de France

On se souvient qu'au printemps dernier, Yves Marek était nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la Principauté de Monaco, par décret du 10 mai 2011 publié au Journal Officiel de la République française. Ce haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, remplaçait alors Odile Remik-Adim en poste depuis 2008. Cette nomination n'avait pas eu l'heur de plaire au syndicat CFDT, Confédération française démocratique du travail, du ministère des Affaires étrangères, lequel considérait ce décret de nomination comme illégal. Il en avait donc demandé le retrait par un recours gracieux adressé le 15 juin à ses signataires et envisageait de formuler un recours devant le conseil d’État. Il lui reprochait de contrevenir à l'article 62 du décret n° 69-222 du 6 mars 1969 relatif au statut particulier des agents diplomatiques et consulaires. Celui-ci prévoit que les conseillers des Affaires étrangères, CAE, ont vocation aux emplois de chef de mission diplomatique s’ils "justifient d’au moins dix années dans un corps de catégorie A, dont trois au moins à l’étranger” et s’ils ont démontré “notamment par l’exercice de fonctions d’encadrement, leur aptitude à occuper ces emplois". Les membres dudit syndicat se défendaient d'ailleurs de porter un quelconque jugement sur la manière de servir ou l’itinéraire professionnel de leur collègue. L'affaire qui a embarrassé tous les protagonistes vient de connaître un heureux épilogue. En effet, Hugues Moret, conseiller des Affaires étrangères, en fonction à l'administration centrale devient ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la Principauté de Monaco par décret du 19 octobre, signé de Nicolas Sarkozy, président de la République française, François Fillon, Premier ministre et Alain Juppé, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes.

Une nomination

Photo (c) Gaëtan Luci / Palais princier
Photo (c) Gaëtan Luci / Palais princier
David Tomatis est nommé conseiller au Cabinet princier à compter du 1er novembre. Il sera chargé des dossiers relatifs à l'événementiel et aux médias et par ailleurs associé à l'examen des dossiers budgétaires et économiques. Ce Monégasque de 49 ans, marié et père d'un enfant, est titulaire d'une maîtrise en Sciences économiques. Il a commencé sa carrière au service de l’État en 1989, au Département des Finances et de l'économie. Puis, il a rejoint Monaco Mediax en 1995 où il a occupé les fonctions de vice-président délégué. Ce poste qu'il laisse échoit à deux dirigeants de l'établissement, Laurent Puons qui est promu directeur général de Monaco Mediax et Amparo Di Fede qui devient directrice administrative. David Tomatis reste membre du Conseil d'administration de cette organisation à but non lucratif chargée d'organiser, pour la Principauté de Monaco, des événements de renommée internationale.

Contre la contrefaçon

Du 26 au 28 octobre dernier, s'est déroulée à l'Hôtel Ismaylovo de Moscou une conférence internationale de haut niveau, il y fut question de la Convention du Conseil de l’Europe sur la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique ou Convention Médicrime. Adoptée en 2010, elle vise à endiguer la prolifération de la contrefaçon des produits médicaux et prévoit des poursuites pénales pour ces délits. Cette réunion était organisée par les autorités compétentes de la Fédération de Russie, la Direction générale des droits de l’homme et des affaires juridiques, DG-HL, la Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé, DEQM, de la Direction générale de la cohésion sociale. La Russie était représentée par le ministre de la Santé et du développement social, Tatiana Golikova. Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères, était présent lors de la cérémonie de signature par la Russie de la Convention Medicrime que douze États maintenant, dont la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Ukraine, l’Islande et Chypre, ont déjà signée. Cette Convention est l'aboutissement du travail qu'a accompli Bernard Marquet, membre de la délégation monégasque à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe et vice-président de la Commission des questions sociales, de la santé et de la famille de l'APCE depuis janvier 2009. Il ne cesse de dénoncer depuis de nombreuses années, la gravité de la situation qui prévaut chez les personnes qui achètent des produits contrefaits dont les conséquences nuisent à leur santé et à celle de leur entourage. C'est pourquoi il a été invité par les organisateurs de la conférence à venir présenter officiellement ladite Convention en qualité de représentant de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Au cours de son allocution, il s'est attaché à montrer l'importance de cette question qui lui tient tant à cœur et a appelé les différents pays à lutter impitoyablement contre le fléau de la contrefaçon dans le domaine médical et pharmaceutique.

Une promotion scientifique

Denis Allemand, professeur de biologie, directeur scientifique du Centre scientifique de Monaco vient d'être nommé membre du Conseil scientifique de l’institut écologie et environnement,I.N.E.E., du C.N.R.S. par Alain Fuchs, président du C.N.R.S., Centre national de la recherche scientifique. L’I.N.E.E. développe et coordonne des recherches dans les domaines de l'écologie et de l'environnement incluant la biodiversité et les relations hommes-milieux, qui sont des domaines dans lesquels le C.S.M. a acquis une réputation internationale.

Du nouveau à la SBM

Bernard Lambert, d'un commun accord avec le Conseil d'Administration de la Société des Bains de Mer a décidé de mettre un terme à son mandat de directeur général, poste qu’il occupait depuis février 2002. Au cours des délibérations qui ont suivi, le Conseil d’administration a conféré les pouvoirs de la délégation à Jean-Louis Masurel, administrateur. Cet administrateur délégué aura autorité sur l’ensemble des secteurs d’activité de la Société des Bains de Mer.
A noter aussi qu'Isabelle Simon a été nommée au poste de Directeur Général Adjoint de Monte-Carlo SBM en date du 7 novembre 2011, elle supervisera les opérations de développement, l’activité jeux en ligne, le marketing et le département juridique.

Deux concerts exceptionnels

Ainsi peuvent être qualifiés ceux qu'a donnés les 26 et 28 octobre dernier l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo sous la direction du chef espagnol Juanjo Mena. A Rome et à la Cité du Vatican, dans le cadre du Xe Festival international de musique et d'art sacré et à l’initiative de l’Association des Amis de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et de sa présidente, Smadar Eisenberg. Lors du premier, dans la Basilique St Pierre de Rome, les assistants ont pu entendre la Messe du Couronnement KV. 317 en Ut majeur de Mozart, avec la soprano Lisa Larsson et la New York Oratorio Society. Ce fut un très grand honneur pour l'orchestre de jouer dans in tel lieu, cette même Messe avait été interprétée dans le même lieu par le Philharmonique de Berlin dirigé par Herbert von Karajan. Au cours d’une messe célébrée par S.Em. le Cardinal Comastri de la Basilique St Pierre, à laquelle participait Mgr Barsi, une prière toute particulière a été dédiée à la mémoire du regretté Yakov Kreizberg.
Le second concert, toujours sous la baguette de Juanjo Mena, a eu lieu dans la Basilique Santa Maria Maggiore, avec le concours de Julia Fischer qui interpréta en ouverture, la Sinfonia de la cantate BWV 169 de Jean Sébastien Bach suivie du Concerto pour violon et Orchestre no 1en Si bémol majeur, K 207 de Mozart. Puis ce fut la 7e Symphonie en ré mineur, op. 70 d'Anton Dvorak.

Les palmiers qu'on abat

La Direction de l’Aménagement urbain a fait savoir qu’en raison de l’état physiologique et des signes de dépérissement avancé d’un des deux palmiers des Canaries situé devant le parvis de la Cathédrale, elle a dû procéder d'urgence pour des raisons de sécurité et d’esthétisme, à la suppression de l’ensemble de ses palmes, puis à son abattage le matin du 4 novembre. Ceci est causé très probablement par des facteurs pathogènes de type "Fusariose" ou pourriture rose qui sont des maladies des végétaux. Le remplacement de ce phoenix canariensis interviendra l’été prochain, qui est la meilleure période pour la transplantation des palmiers.

Avis de coup de vent

Des vents violents de plus de 55 km/h, ainsi qu’une forte houle de Sud - Sud-Est, avec des creux de l’ordre de 3 mètres, étaient attendus durant la nuit de lundi à mardi sur le littoral. "Les fortes rafales de vent sont susceptibles de provoquer des chutes ou des envols d’objets susceptibles de générer des blessures." Le gouvernement monégasque invite la population "à la plus grande prudence, à prendre des dispositions pour amarrer solidement tout objet exposé au vent, à protéger et/ou mettre à l’abri tout matériel pouvant être dégradé par une brusque montée des eaux, notamment de la mer et déconseille toute promenade le long du bord de mer."

08/11/2011


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :