Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


La princesse Grace en expo et au cinéma - Le cœur a ses raisons d'être soigné - Une entreprise florissante - De l'apprentissage à l'emploi - Un salon des plus originaux - Faits divers: A nouveau chez Thémis - Quelques dates à se remémorer


La princesse Grace en expo et au cinéma

SAR la princesse Caroline inaugure l'exposition. Photo (c) Eric Mathon / Palais princier
SAR la princesse Caroline inaugure l'exposition. Photo (c) Eric Mathon / Palais princier
podcast_sar.mp3 Podcast SAR.mp3  (427.36 Ko)

S.A.R. la Princesse de Hanovre a inauguré l'exposition "Princesse Grace: Habiller une Image" à la Villa Sauber. Il s'agit d'une exposition correspondant à la première étape de la collaboration entre le Nouveau Musée National de Monaco, le Central Saint Martins College of Arts and Design et Pringle of Scotland. Elle est ouverte au public du 3 avril au 20 mai 2012.

Il semble, après maintes tractations, car nombreuses étaient les stars qui se pressaient pour avoir le rôle, que l'on s'achemine vers un proche dénouement et qu'on finisse par retenir l'actrice australienne Nicole Kidman pour interpréter Grace Kelly dans le film d'Olivier Dahan. Celui-ci est le réalisateur de "La Môme" en 2007, film qui avait valu à Marion Cotillard, l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation d'Edith Piaf. Le contrat n'est cependant pas encore signé. Sous le titre probable de "Grace de Monaco", le film dont le scénario est dû à Arash Amel, coûtera quelque 15 millions de dollars et sera produit par Pierre-Ange Le Pogam, transfuge en janvier 2011 de la société de production Europacorp qu'il avait fondée en 2000 avec Luc Besson. Le film racontera six mois intenses de la vie de la princesse, auprès de S.A.S. Rainier III, alors qu'en 1962, le système fiscal de la Principauté était fortement contesté par le président français de Gaulle.

Le coeur a ses raisons d'être soigné

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Du 5 au 7 avril, et pour la seconde fois, le Centre Hospitalier Princesse Grace a accueilli plus de 60 cardiologues venus du monde entier pour participer à une formation basée sur un système innovant d’opération du cœur. Opération qui consiste à soigner les problèmes d’arythmie cardiaque en provoquant volontairement, par radio fréquence, des lésions sur le cœur. Le cours a commencé par une opération qu'a réalisée le Pr Saoudi avec le système de navigation magnétique du CHPG, elle était retransmise en direct sur écran géant à l’amphithéâtre Lou Clapas. Suivirent deux jours de cours et de discussions entre spécialistes internationaux de haut niveau. Monaco-USA Arrythmia Course, placé sous le haut patronage de S.A.S. Albert II, est une initiative du Pr Nadir Saoudi, chef de service de cardiologie au CHPG, et professeur à l'Université de Pennsylvanie, UPENN. Précisons que la rythmologie est une spécialité de la cardiologie. Elle concerne l’étude des troubles du rythme cardiaque, tels que la tachycardie ou la bradycardie.

Une entreprise florissante

Photo (c) DR
Photo (c) DR
Le 4 avril, le ministre d’État Michel Roger a visité Lancaster S.A.M. qui est installée à Monaco depuis 1946. Ceci dans le cadre de ses rencontres avec les entreprises industrielles implantées en Principauté. Cette démarche que nous avons déjà évoquée, vise à valoriser les filières d’activité et les compétences qui existent dans le bassin d’emploi monégasque, et à favoriser l’installation de nouveaux investisseurs et de nouvelles activités. Lancaster S.A.M. qui dépend de la division "Prestige Opérations" du groupe américain COTY.Inc., s'est spécialisée dans la production de marques sélectives telles Chloé, Calvin Klein, Marc Jacobs, Cerruti, Davidoff, Roberto Cavalli, Balenciaga ou Botega Venetta. Elle emploie 270 collaborateurs dont 220 travaillent sur le site de production et 50 au Laboratoire de recherche et développement. Y sont fabriqués des produits de soins, des solaires, du maquillage, notamment fond de teint et poudres pressées, ainsi que des déosticks pour l’ensemble du groupe. Quant au groupe COTY qui produit 60 marques, il comprend environ 12.000 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires de près de 4 milliards de dollars US, soit une très forte progression depuis 2004 où l'on en enregistrait seulement un de 1,5 milliard.

De l'apprentissage à l'emploi

Pierre Lorenzi, Président de la Commission de l'Education et de la Jeunesse, accompagné de Florence Larini-Negri, Chargée de Mission pour les Affaires Sociales au Conseil National. Photo (c) CN
Pierre Lorenzi, Président de la Commission de l'Education et de la Jeunesse, accompagné de Florence Larini-Negri, Chargée de Mission pour les Affaires Sociales au Conseil National. Photo (c) CN
Mercredi 4 avril, le 1er Forum de la formation en alternance et la 6e Rencontre des métiers de la Banque et de la Finance étaient organisés à l’auditorium Rainier III. Jean-François Robillon, président du Conseil national, et Pierre Lorenzi, président de la Commission de l’éducation et de la jeunesse, se sont félicités de ces rencontres dont le principe avait été demandé depuis longtemps par la majorité du Conseil national pour répondre à l'attente des étudiants de Monaco. Etant considéré comme un moyen efficace permettant d’acquérir une expérience professionnelle, tout en poursuivant des études. Cette première édition du Forum a permis aux jeunes de 16 à 26 ans de rencontrer des entreprises monégasques de toutes catégories ainsi que les principales écoles de la région qui dispensent des formations en alternance dans le cadre de contrats d’apprentissage. Ce contrat était réclamé de longue date par la majorité du Conseil national et le projet de loi en avait été voté lors de la séance publique du 10 décembre 2007. Ce type de formation connaît un succès qui ne se dément pas et une centaine de contrats sont signés chaque année. De plus, ils permettent à de nombreux jeunes d’accéder à un premier emploi dès la fin dudit contrat.

Un salon des plus originaux

Du 5 au 8 avril, Art Monaco'12 a réuni Grimaldi Forum Monaco des exposants venus du monde entier qui ont pu présenter et vendre leurs créations. L'espace Diaghilev s'était transformé durant ces quatre jours en un vaste espace culturel et commercial où se côtoyaient galeristes, marchands d'art, membres d'institutions culturelles et représentants de médias spécialisés pour le plus grand plaisir des collectionneurs, critiques et du public, tous désireux de découvrir les dernières créations ainsi que d'autres moins récentes de ceux qui ont un nom plus ou moins connu dans l'art contemporain. Ou pour s'en tenir à la définition qu'en donne le fondateur d'Art Monaco lui-même, le Mexicain Jhonessco Rodriguez, "Art Monaco, c'est une arène débordante d'art qui est présentée comme un salon d'art contemporain durant quatre jours... c'est le partage culturel qui nous permet de visiter 50 musées du monde entier dans un seul et même endroit". Il a d'ailleurs en projet l'ouverture de trois salons d'art contemporain en 2013, Art Marseille Contemporain, Art Armenia et Moscou Contemporain.

Pour accompagner la 3e édition de cette manifestation, il faut signaler le lancement d'Art Monaco Magazine. Sa directrice, Sylvie Ruau Detaille, journaliste et talentueuse photographe a fait de cette luxueuse publication bilingue, français-anglais, un précieux guide qui permet de mieux connaître quelques artistes de renom, l'opinion de critiques d’art et d'autres acteurs importants de la création contemporaine. En introduction, S.A.S. Albert II y évoque ses goûts en matière d'art et nous révèle quelle en est sa vision. Fernando Botero nous parle de son œuvre. Il y a aussi des confidences artistiques, dont celles d'Amanda Lear, elle-même peintre et qui, nul ne l'ignore, entretint une relation privilégiée avec Salvador Dali. Mais aussi celles de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l'Intérieur et pour la Culture ou du commissaire-priseur bien connu Pierre Cornette de Saint-Cyr.

Faits divers: A nouveau chez Thémis

A.-M.de C., Niçoise de 33 ans, comparaissait ces jours-ci devant le tribunal correctionnel de Monaco pour escroqueries diverses. Elle avait volé un sac, falsifié les documents qu'il contenait et utilisé le chéquier pour régler de nombreux achats dans des boutiques de luxe de la galerie commerciale du Métropole. Ce n'était donc pas pour avoir mauvais goût qu'elle était poursuivie. La dame au demeurant, n'est pas une inconnue des services judiciaires, son casier est en effet fort éloquent, sept condamnations, pour vol, recel, contrefaçon notamment. D'ailleurs, une sentence du tribunal de Riom dans le Puy-de-Dôme, l'a conduite au centre de détention de Roanne dans le département français de la Loire. Elle y purge depuis mars 2009 une peine de cinq ans et six mois. Ceci pour avoir escroqué une soixantaine de personnes avec un préjudice total de 200.000 €. Elle n'était donc pas présente à l'audience du tribunal de Monaco où son avocat, Me Christian Scolari, du barreau de Nice, défendait ses intérêts. Il a plaidé la clémence ou du moins la compréhension à l'égard de cette femme, mère de six enfants, qui n'a pas eu une vie facile, a commis une suite de délits depuis son adolescence et a eu la faiblesse de s'approprier le bien d'autrui sans savoir de plus résister aux attraits du luxe monégasque. Toutes explications qui n'ont pas empêché le tribunal de lui infliger quatre mois de prison ferme et 1.290 € d'amende qui seront attribués à la partie civile.

Quelques dates à se remémorer

Du 2 au 6 avril 1902, s'est tenu à Monaco le XIe Congrès universel de la paix sous le haut patronage de S. A. S. Albert Ier. On y remarquait la présence de la célèbre pacifiste autrichienne Bertha Sophie Felicitas comtesse Kinský von Chinic und Tettau, baronne von Suttner, née le 9 juin 1843 à Prague et morte le 21 juin 1914 à Vienne. Elle avait reçu le prix Nobel de la paix en 1905 pour son action en tant que présidente honoraire du Bureau international permanent de la paix.

2 avril 1904, certaines sources indiquent 1905, naissance à Kiev, de Serge Lifar, danseur, chorégraphe et pédagogue russe, ayant acquis la nationalité française. Il est mort à Lausanne le 15 décembre 1986. Après la IIe Guerre, il avait dirigé pendant quelques mois les Ballets de Monte-Carlo. Il n'est pas trop tard pour rappeler que le 30 mars 1958 eut lieu un duel entre lui et le marquis de Cuevas, un autre célèbre chorégraphe des années cinquante. Les deux hommes étaient en désaccord au sujet de la reprise du ballet de Serge Lifar, Noir et Blanc ou "Suite en blanc" par les Ballets du marquis de Cuevas, et dans le feu de la discussion, ce dernier avait giflé Lifar. Ils ont réglé l'affaire sur le pré, de nombreux photographes de presse et une caméra étaient sur les lieux, à Blaru près de Vernon en Normandie. Cuevas avait alors 73 ans et Lifar 54. Au bout de trois reprises, Lifar se laissa toucher à l'avant bras. "J'ai cru percer mon fils" déclara le marquis et ils se réconcilièrent. Il est à noter que si Lifar avait deux danseurs-étoiles pour témoins, Lucien Duthoit et Max Bozzoni, celui du marquis était âgé de trente ans et les documents de l'époque le montrent avec un bandeau noir sur l'oeil droit. Déjà connu, il se fera un nom encore plus célèbre en politique, il s'agissait de Jean Louis Marie Le Pen, dit Jean-Marie Le Pen.
Il n'est sans doute pas trop tard non plus pour évoquer la vente de pièces ayant appartenu à Serge Lifar à l'Hôtel des Ventes de Genève, le 13 mars dernier. Elles avaient été exposées les jours précédents et auparavant étaient entreposées dans l'appartement de sa légataire universelle, la comtesse Lillan Ahlefeldt-Laurvig, morte en 2008, qui avait été sa compagne pendant près de 30 ans. Les pièces dispersées lors de cette vente aux enchères étaient signées Cocteau, Picasso, Diaghilev, Chanel, Yvette Chauviré, Bernard Buffet, Cecil Beaton, Georges Braque, Yves Brayer, Christian Bérard, Marc Chagall, Max Ernst entre autres.

2 avril 1918, célébration à l'Opéra de Monte-Carlo du centenaire de la naissance de Charles Gounod, né à Paris le 17 juin 1818 et mort à Saint-Cloud le 18 octobre 1893. Pour l'occasion, on donna des extraits de plusieurs de ses oeuvres. "Le tribut de Zamora", opéra en 4 actes sur un livret d'Adolphe Philippe d'Ennery et Jules-Henri Brésil ; deuxième version de "La reine de Saba", opéra en 4 actes sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré; 3e version définitive de "Faust", opéra en 5 actes et un ballet "Nuit de Walpurgis", livret de Jules Barbier et Michel Carré; "Roméo et Juliette", opéra in en 5 actes, livret de Jules Barbier et Michel Carré. Léon Jehin dirigeait l'orchestre, la mise en scène était de Raoul Gunsbourg et la scénographie d'Antoine-Alphonse Visconti.

2 avril 1928, naissance à Monaco du ténor français Alain Vanzo, mort le 27 janvier 2002 à Gournay-sur-Marne près de Paris.

6 avril 2005, mort de S.A.S. Rainier III. Le fils de la princesse Charlotte de Monaco et du prince Pierre de Monaco, né Pierre de Polignac, était né Rainier Louis Henri Maxence Bertrand Grimaldi, le 31 mai 1923 au palais de Monaco. Son fils lui a succédé sous le nom d"Albert II. 


8 avril 1950, décès à Londres de Vaslav Fomitch Nijinski qui était né à Kiev le 12 mars 18891.


10/04/2012


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :