Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Fête nationale - Examen du PIB - Le gouvernement réagit - Bonnes causes - Monaco-Gibraltar - Travaux - Au fil des ans


Fête nationale

Photo (c) Eva Esztergar
Photo (c) Eva Esztergar
fete_nationale_2012_monaco.mp3 Fete-nationale-2012-Monaco.mp3  (458.08 Ko)

Elle était célébrée en Principauté, toute pavoisée, le lundi 19 novembre suivant un rituel maintenant bien établi en présence de LL.AA.SS. le prince Albert, en grand uniforme, et la princesse Charlène, en élégant ensemble bleu foncé, et de nombreux membres de la famille (voir notre publication précédente). Pour la population monégasque, c'est l'occasion de montrer son attachement au Souverain et de manifester son identité et ses traditions. Dans la matinée, messe solennelle d'action de grâce en la Cathédrale de Monaco, célébrée par Mgr Bernard Barsi. A la mi-journée, apparition de la famille princière au balcon du palais pour suivre le traditionnel défilé militaire en musique sur la place. Des officiers de marine américains, détachés de l'équipage de l'USS Mount Whitney, à quai à Monaco, avaient été invités. Puis, déjeuner officiel donné à 13 h dans la salle du trône. La journée s'est terminée par une soirée de gala, sur invitation du palais. Au programme la représentation de "La Fanciulla del West", opéra de Giacomo Puccini. Cette fête a souvent changé de date. C'est le 19 novembre 1949 que le le Prince Rainier III l'a fixée, ce jour-là rappelant son saint patron. Son fils S.A.S. Albert II l'a conservée.

Le Mount Whitney, navire-amiral de la 6e flotte des Etats-Unis. Photo (c) DR
Le Mount Whitney, navire-amiral de la 6e flotte des Etats-Unis. Photo (c) DR
En marge des festivités, on notait la présence du Mount Whitney, navire-amiral de la 6e flotte des États-Unis, il a fait escale à Monaco du lundi 19 au mercredi 21 novembre dans le cadre des célébrations liées à la fête nationale. Mis en service en 1971 et embarquant plus de 300 membres d’équipage, le Mount Whitney dispose des équipements les plus récents lui permettant d’assurer sa mission de navire de commandement. Il n'était pas ouvert aux visites du public.

A l’occasion de la Fête nationale, Radio Monaco avait délocalisé son studio et transmettait en direct avec ses invités depuis la place du Palais de 8 à 13 h. 

Un feu d'artifice avait été tiré le dimanche 18 novembre à 20 h 30. Les spectateurs ont pu se rendre ensuite à la foire-attraction installée sur les quais du port Hercule, elle fermait à minuit et c'était sa dernière soirée pour cette année.

Comme chaque année, le Département des Relations extérieures organisait la conférence diplomatique avec l'ensemble du corps diplomatique monégasque accrédité à l'étranger. Ce rendez-vous annuel de deux journées de travail, très apprécié par les ambassadeurs, permet au Gouvernement d'exposer les grandes lignes de ses actions internationales et d'évoquer son actualité générale.

Examen du PIB

L’IMSEE, Institut monégasque de la statistique et des études économiques, a publié le "Rapport du PIB 2011". Ce PIB de la Principauté s'élève à 4,37 milliards d’euros. En croissance de 6,6% par rapport à celui de 2010. Il confirme en 2011 la reprise de l’économie amorcée en 2010, +2,1% corrigés, après une année 2009 en repli de -11,5%. Il est cohérent avec la progression de l’emploi et la reprise des recettes fiscales observées en 2011. Cependant, il faut prendre ce résultat avec prudence et ne pas croire que tout est gagné. Nul n'ignore les incertitudes qui pèsent sur l’économie mondiale et sur la zone euro en particulier ainsi que les perspectives de croissance internationale faible, voire négative pour 2013. Cette progression de 6,6 points, n'a pas permis au PIB, 4,37 milliards, de rattraper le niveau qu'il avait avant la crise, soit 4,49 milliards en 2008.
Le secteur qui a le plus progressé est celui de l’immobilier, +31,3%, devant ceux des services aux entreprises, du commerce de détail et de l’industrie. Le commerce de gros est en repli de -6,6%. L’hôtellerie-restauration progresse de +4,5%. L’observation de la structure du PIB en volume montre que si l’emploi a été le moteur de la reprise en 2010, +3,8%, la croissance a en revanche été tirée en 2011 par l’excédent brut d’exploitation des entreprises, +9,2%, qui se reconstitue après deux ans de repli. La masse salariale globale continue de progresser, +3,8%. Le PIB par salarié se monte à 86.487 € en prix courants et progresse de +3,9% corrigé de l’inflation. Il évolue moins vite que le PIB global du fait d’une situation dynamique de l’emploi, +2,6% du nombre de salariés au 31/12/2011. Le PIB "per capita", calculé sur la population résidente plus la population salariée non résidente, progresse quant à lui de 4% à 51.556 €.

Le Gouvernement réagit aux déclarations d'Anne Brasseur, présidente de la Commission de post suivi du Conseil de l'Europe

(Communiqué)
Le Gouvernement Princier tient une nouvelle fois à faire part de sa totale désapprobation face une démarche engagée devant une Institution au demeurant estimable et composée de juristes de qualité, la Commission de Venise, afin d’examiner la compatibilité de la Constitution de la Principauté de Monaco par rapport aux standards du Conseil de l’Europe s’agissant en particulier des pouvoirs conférés au Conseil National.
Le changement institutionnel intervenu en 2002 était connu et accepté au moment de l’adhésion de Monaco au Conseil de l’Europe. Le Gouvernement insiste sur le fait que la
Principauté a été admise au Conseil de l’Europe en 2004 sur cette base institutionnelle laquelle n’a pas été remise en cause depuis, y compris lors de la procédure de suivi de
l’Assemblée parlementaire, à ce jour close.
La saisine de la Commission de Venise, au demeurant condamnée par l’ensemble des élus du Conseil National, toute tendance confondue, et par la population des Monégasques et des résidents constitue un procédé détourné destiné à faire évoluer les Institutions qui sont le garant de l’indépendance, de la pérennité et de la souveraineté de Monaco. Le Gouvernement relève à ce propos que l’exemple du Luxembourg n’est pas transposable car c’est le Grand Duché qui, loin de se voir imposer de manière unilatérale l’audit de la Commission de Venise, a volontairement sollicité son expertise au moment où il envisageait une réforme constitutionnelle, ce qui n’est pas le cas à Monaco.
Si d’importantes avancées dans de nombreux domaines ont pu être réalisées comme le souligne Mme Anne Brasseur depuis l’adhésion de Monaco au Conseil de l’Europe, la
référence au règlement intérieur du Conseil National ou à la ratification des protocoles 1 et 12 est inadaptée et sans lien avec le sujet. Il ne saurait être question pour les Autorités Monégasques de se voir imposer des solutions qui pourraient conduire à remettre en cause l’équilibre constitutionnel. Le Gouvernement Princier recevra, le moment venu, selon les règles d’accueil et de courtoisie qui sont une constante à Monaco les représentants de ladite Commission mais rejette a priori tout avis qui pourrait conduire vers des évolutions qui sont contraires aux intérêts supérieurs du Pays, à la volonté du Gouvernement du Prince et à celle des élus du Conseil National.

Bonnes causes

Contre l’autisme

Le 15 novembre, on célébrait au Sporting d’été la création de MONAA, Monaco Against Autism, l’association Monaco contre l’autisme. Parmi tous les participants à cette soirée caritative, on remarquait une invitée d'honneur, la sœur aînée du roi d’Espagne don Juan Carlos I°, Doña María del Pilar Alfonsa Juana Victoria Luisa Ignacia de Todos los Santos de Borbón y Borbón-Dos-Sicilias, infante d’Espagne, duchesse de Badajoz et par son mariage vicomtesse de la Torre. Elle était accompagnée de l’un de ses fils, Bruno Gómez-Acebo y de Borbón et son épouse Bárbara Cano de la Plaza. Elisabeth-Anne de Massy, cousine germaine de S.A.S. Albert II, le prince et la princesse Luis Alfonso de Bourbon ainsi que le prince Serge de Yougoslavie et son épouse et la baronne Carmen Thyssen-Bornemisza, philanthrope bien connue, étaient aussi présents. Cette nouvelle association présidée par Emmanuel Falco, est placée sous le haut patronage de S.A.S. Albert II et la princesse Charlène en est la présidente d’honneur. Une vente aux enchères était organisée au profit de la recherche et des actions d'accompagnement de l'autisme au quotidien.

Droits de l’Enfant

Chaque année, sous l’impulsion de S.A.S. Albert II, la Principauté se mobilise pour la Journée internationale des droits de l’enfant. Elle célèbre l’anniversaire de la signature de la Convention internationale, ratifiée le 20 novembre 1989 par l’assemblée générale des Nations Unies. La Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports en liaison étroite avec les chefs d’établissement et les enseignants, organise dans les écoles, durant les mois d’octobre et de novembre, une campagne de sensibilisation sur ce thème essentiel des Droits de l’enfant. De nombreuses actions, vente de tickets de tombola, billets pour le spectacle, goûters et porte-clés, sont menées afin de récolter des fonds pour venir en aide aux enfants du monde dont les droits fondamentaux ne sont pas respectés. Ce mardi 20 novembre à 17 h à l'Auditorium Rainier III, parents, élèves, associations se réuniront pour un spectacle présenté par 400 élèves et composé de chants, danses, expression corporelle composés autour du thème de l’année "Un monde meilleur". Avec sa participation, le Collège Charles III dénoncera la réalité douloureuse des enfants dont les droits élémentaires sont bafoués. Le Club de Musique du Lycée Albert 1er rythmera l'accueil du public dans le hall de l'Auditorium, pendant que les enfants de Monaco manifesteront silencieusement leur solidarité à tous les enfants du monde. Le buffet, tenu par les élèves de SEGPA sections d'enseignement général et professionnel adapté, du Lycée Technique et Hôtelier de Monte-Carlo, proposera des produits spécialement confectionnés pour l'occasion, fougasses et pissaladières. La recette du spectacle sera reversée à deux associations l'AMADE, Association mondiale des amis de l’enfance, fondation en faveur de l’enfance défavorisée, présidée par S.A.R. La Princesse Caroline de Hanovre et Interactions & Solidarity", présidée par Anne Faraggi, elle développe des projets au Kenya autour de l’accès à l’éducation, la préservation des ressources en eau et la protection de l’enfance vulnérable.

L'humanitaire au casino

Sous le haut patronage de S.A.S. Albert II, le groupe Monte-Carlo S.B.M a engagé ses casinos dans une opération originale appelée les "Jackpots du Cœur". Plus que d’un soutien, il s’agit là d’une véritable participation. Elle a été lancée à l’initiative du personnel des Casinos à l’occasion de la Nuit des Associations, qui se déroulait à la Salle des Étoiles le 27 novembre 2010. Nuit qui est destinée à renforcer le tissu associatif en favorisant l’échange entre les associations. Plusieurs machines à sous du Casino Café de Paris et du Sun Casino arborent les logos "Nuits des associations" et "Jackpots du cœur". Un pourcentage de chaque mise effectuée sur ces appareils est versé à la Nuit des Associations pour ses projets caritatifs. Bien évidemment, et pour encourager les joueurs, ces sommes ne sont en aucun cas prélevées sur leurs gains. Le résultat de cette première édition a été un chèque de 360.072,76 euros. Eric Schroeter et Patrice Solamito, directeurs des jeux du Groupe Monte-Carlo SBM, précisent "En répondant présent à l’appel de Franck Nicolas, nos casinos se sont engagés dans une démarche originale et généreuse qui implique à la fois notre groupe et notre clientèle. Cette initiative s’inscrit dans la grande tradition caritative monégasque à laquelle Monte-Carlo SBM s’est souvent associée sous d’autres formes". Pour l'édition actuelle des "Jackpots du Cœur", les machines à sous des casinos de Monte-Carlo fonctionnent depuis le 30 novembre 2011. Le 24 novembre au soir, on connaîtra le montant atteint cette année. Pour cette Nuit des Associations du 24 novembre à la Salle des Étoiles du Sporting Monte-Carlo, il est possible de réserver le dîner-spectacle au 377 97 70 62 67 ou au 06 80 86 33 43.

Monaco-Gibraltar

Monaco Telecom vient d'annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique dans le secteur des télécommunications avec Gibtelecom, première société de télécommunications de Gibraltar. Monaco et Gibraltar disposent toutes deux de stations d'atterrissement sur le câble sous-marin EIG, Europe India Gateway, câble sous-marin de l'océan Atlantique et de l'océan Indien reliant le Royaume-Uni et l'Inde via la mer Méditerranée. Désormais, Gibraltar et Monaco sont connectés directement et Monaco Telecom a choisi Gibtelecom pour devenir son opérateur privilégié pour le système EIG. En outre, Monaco Telecom donnera à Gibtelecom une capacité de télécommunications pour accéder au marché européen via Monaco, qui bénéficie d'une position stratégique au sein du réseau fibre au sud de l'Europe. Pour Martin Péronnet, directeur général de Monaco Telecom, "EIG a fait de Monaco une passerelle essentielle entre l'Europe et les continents africains et asiatiques. Cet accord offrira à nos clients et partenaires un accès direct et sécurisé vers davantage de destinations internationales. De plus, il renforcera la présence de Monaco Telecom sur le marché international de transmission des données. De son côté, Richard Faucheux, directeur des services de télécommunications chez Monaco Telecom, précise "ce contrat assoit également Monaco comme une alternative intéressante par rapport à Marseille en tant que station d'atterrissement de choix pour les entreprises de télécommunications qui souhaitent diminuer le plus possible le délai de transit et maximiser la diversité".

Travaux

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Des travaux de réseau téléphonique réalisés par Monaco Telecom pour le raccordement et la mise en service du nouveau lycée technique et hôtelier se déroulent à partir de ce mardi 20 novembre, au carrefour entre le boulevard Rainier III et l’avenue Prince Pierre. Afin de réduire la gêne au minimum aux heures de pointe du matin et du soir sur cette voie de circulation particulièrement fréquentée, lesdits travaux se déroulent entre 9 h 30 et 16 h 30. Pendant cette tranche horaire, un pilotage manuel du trafic il est mis en place. Entre 16 h 30 et 9 h 30 ainsi que le week-end, la voie sera entièrement rendue à la circulation et les tranchées recouvertes. L'arrêt des autobus de la ligne 4 sera modifié suivant l'avancement des travaux, lesquels seront achevés en février prochain.

Dans le cadre du chantier du tunnel descendant, une passerelle piétonne est en cours d’installation sur le boulevard du Jardin Exotique, face au parking des serres. Elle sera ouverte à partir du jeudi 22 novembre pour une durée de 15 mois.

Au fil des ans

9 novembre 1968, mort à Clichy près de Paris, de l'actrice française Blanche Mireille Césarine Balin, née le 20 juillet 1909 à Monte-Carlo. Sa carrière cinématographique se poursuit avec succès dans les années 30, mais certains choix pendant la Seconde Guerre lui causent des ennuis à la Libération. Arrêtée à Beausoleil, elle fut incarcérée à Fresnes puis libérée quelques mois plus tard. Ignorée de tous, elle sombre dans la déchéance et meurt dans le dénuement et la solitude à l'hôpital Beaujon de Clichy la Garenne. Elle a été enterrée au cimetière de Saint-Ouen.

10 novembre 1697, naissance de Louise-Hippolyte Grimaldi, princesse de Monaco. Fille d'Antoine Ier et Marie de Lorraine, elle régna du 20 janvier 1731 à sa mort le 29 décembre 1731. Jacques Goyon de Matignon, comte de Torigni qu'elle avait épousé le 20 octobre 1715, lui succéda alors.

13 novembre 1848, naissance à Paris du prince héréditaire Albert, qui régna du 10 septembre 1889 au 26 juin 1922. Il était le fils de Charles III et de la comtesse belge Antoinette de Mérode-Westerloo. Le 21 septembre 1869, il épousa Mary Victoria fille du duc d'Hamilton, puis le 30 octobre 1889 Alice Heine, veuve d'Armand Chapelle de Jumilhac, duc de Richelieu.

14 novembre 1966, naissance à Monaco du compositeur français Yan Maresz. Il commence des études de piano et de percussion à l’Académie de Musique de sa ville natale. En 1986, une bourse de la Fondation Princesse Grâce de Monaco lui permet d'intégrer la classe de composition de la Juilliard School à New York. Par la suite, il suit à l’Ircam de Paris les cours de composition et d’informatique musicale avec Tristan Murail. Titulaire de nombreux pris dont celui de composition Prince Pierre de Monaco en 1994, il est pensionnaire à la Villa Medicis, Académie de France à Rome,  de 1995 à 1997. Yan Maresz a reçu des commandes de plusieurs orchestres et des Ballets de Monte-Carlo. Il enseigne actuellement l’orchestration et l'électro-acoustique au Conservatoire National supérieur de musique et de danse de Paris, ainsi que l'électro-acoustique au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. 

15 novembre 1911, ordonnance du prince souverain Albert Ier qui confirme et approuve la reconnaissance paternelle de Charlotte, fille du futur Louis II. A partir de ce jour, elle porta le titre de Mademoiselle de Valentinois.

16 novembre 1977, décès dans le XVIe arrondissement de Paris de Charlotte Grimaldi de Monaco, née Charlotte Louise Juliette de Monaco le 30 septembre 1898, à Constantine, alors en Algérie française. Épouse du comte Pierre de Polignac, elle fut la mère du prince Rainier III et de la princesse Antoinette.
16 novembre 2004, décès à Paris de l'écrivain et éditeur français Yves Berger, né le 14 janvier 1931 à Avignon. Il reçut le prix littéraire Pierre de Monaco pour l'ensemble de son œuvre en 1987.

17 novembre 1920, naissance à Genève de Jean Starobinski, historien des idées et théoricien de la littérature. Lauréat du prix Prince Pierre de Monaco en 1988.

18 novembre 1817, traité de Stupinigi qui place la Principauté sous la tutelle économique de Turin en supprimant les droits de taxes sur le sel, les tabacs et les importations sardes qui devaient revenir au Trésor monégasque. Honoré V encouragea alors l’installation de petites entreprises qui ne parvinrent cependant pas à arranger la situation.
18 novembre 1868, le cimetière paroissial est désaffecté.
18 novembre 1880, inauguration du marché de La Condamine, sous le mandat du maire le comte F. Gastaldi, il fut rénové pour la première fois en 1992.Le nouveau marché de la Condamine fut inauguré le 15 juin 2012 par LL.AA.SS le Prince Albert II et la Princesse Charlène.

19 novembre 1949, Rainier Louis Henri Maxence Bertrand devient Rainier III prince de Monaco. Il succède à son grand-père le prince Louis II, décédé le 9 mai 1949. Cette journée du 19 novembre est devenue fête nationale.
19 novembre 1956, protocole complétant à Washington la Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine signée dans la capitale fédérale le 2 décembre 1946. La Principauté de Monaco y adhéra le 15 mars 1982.
19 novembre 1996, décès au Thillay, dans le département du Val-d'Oise, du peintre et graveur français Georges Gaston Arnulf, né à Monte-Carlo le 23 mars 1921. Il étudie à l’École nationale des arts décoratifs de puis à l’École nationale supérieure des beaux-arts à Paris. Il fut premier grand prix de Rome de gravure en taille douce et pensionnaire de la villa Médicis.
19 novembre 2005, intronisation solennelle du prince Albert II de Monaco. Représentation à l'Opéra de Monte-Carlo du "Voyage à Reims" de Gioachino Rossini, spectacle donné à l'occasion de cette célébration. L'établissement avait rouvert le 16 novembre après quelques années de travaux.

20 novembre 1815, deuxième traité de Paris qui place Monaco sous le protectorat du royaume de Sardaigne,

20/11/2012


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :