Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Vie internationale - Monaco et l'INDEMER - Une fiscalité à revoir - Monaco au quotidien - Célébration d'un chorégraphe - Un cas étrange chez Thémis - Au fil des ans


Vie internationale

actus_monaco_221013.mp3 actus-monaco-221013.mp3  (275.84 Ko)

Monaco à Berne

Jeudi 17 octobre, S.A.S. Albert II, avec sa Fondation, était l'invité d'honneur du "Gala de Berne" qui tenait sa deuxième édition au Kursaal, vaste centre de congrès de la capitale fédérale suisse. Parmi les 450 participants, on pouvait croiser Roger Moore venu en famille, Ursula Andress, héroïne du premier film de la série, "James Bond contre de Dr No" Terence Young en 1962, l'actrice originaire du canton de Berne avait été l'invitée d'honneur de la manifestation l'an denier. Étaient aussi présents Gina Lollobrigida qui fut une Esmeralda très remarquée dans "Notre-Dame de Paris" de Jean Delannoy en 1956 et se reconvertit plus tard dans la photographie et la sculpture. D'autres univers étaient aussi représentés, la conseillère fédérale Doris Leuthard, chef du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication, DETEC, Dominique Rinderknecht Miss Suisse 2013, l'aéronaute Bertrand Piccard, l'ancienne nageuse allemande Franziska van Almsick ou le chef Anton Mosimann qui avait préparé le dîner. Cet événement était placé sous le signe de l'amitié helvéto-monégasque. Faisant allusion au fait que beaucoup associent Monaco au glamour et la Suisse aux banques et au chocolat, Doris Leuthard a déclaré en s'adressant au Prince Albert II "Nous savons tous deux, que nos pays ont davantage à offrir au monde".

Commission de coopération franco-monégasque

Le mercredi 16 octobre, la commission annuelle de coopération franco-monégasque s’est réunie à Paris pour sa 7e session, au Quai d’Orsay. Elle était présidée du côté monégasque par S.E. Michel Roger, ministre d’État et du côté français, par Pierre Sellal, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. A l’ordre du jour de la réunion cette année, le suivi des relations bilatérales; depuis la dernière commission de coopération franco-monégasque tenue à Monaco en février 2012, ainsi que les grands enjeux européens, fiscaux et environnementaux du moment.
Les chefs de délégation se sont félicités de l’excellence et de la densité des relations franco-monégasques, conformément à la communauté de destin scellée entre les deux pays, par le traité d’amitié de 2002. Des avancées ont pu être constatées, dans les domaines sanitaire et social, ainsi que sur les aspects de la coopération relatifs à la sécurité. Cette commission de coopération a permis d’échanger sur plusieurs dossiers internationaux, notamment la protection de l’environnement et de la biodiversité des mers et des océans, avant le congrès international des aires marines protégées, IMPAC3, le 3e, qui se tient à Marseille, du 21 au 27 octobre. Par ailleurs, la France s’est félicitée de l’engagement de Monaco pour se conformer aux standards internationaux de transparence fiscale, dans la perspective de la réunion plénière du forum de Jakarta à la fin du mois de novembre, et en matière de lutte contre le blanchiment. La France et Monaco entendent œuvrer main dans la main au processus de rapprochement engagé par l’Union européenne avec la Principauté, dans le strict respect des spécificités de la relation bilatérale. Les deux délégations sont de nouveau convenues que l’objectif souhaitable d’une plus grande intégration dans le marché intérieur devra se concrétiser par un accord-cadre spécifique entre Monaco et l’Union européenne.

Nouveau contrat de Volontariat international

La Coopération monégasque poursuit son soutien à l'association marocaine Al Karam, créée en 1997 et présidée par Karima Mkika. Dans ce cadre, fin octobre, une jeune Volontaire internationale de Monaco, VIM, viendra renforcer l’équipe. Il s'agit de Margaux Manhes, 24 ans, assistante sociale monégasque, qui rejoindra Karam pour agir en faveur de la protection des enfants des rues à Marrakech. Diplômée d’État d’assistant de service social en 2011, elle travaillait depuis au Service d’actions sociales de la Mairie de Monaco en qualité d'assistante sociale. Margaux Manhes contribuera aux activités de l'association pour une période d'un an renouvelable deux fois. Les activités de l’association comportent l'accueil et l'hébergement d’urgence des enfants défavorisés, l'assistance juridique et administrative, la réhabilitation physique et psychologique, la réintégration familiale et la réinsertion scolaire ou professionnelle. Le programme VIM, qui déploie chaque année 5 à 6 jeunes professionnels, constitue un volet important de la Coopération monégasque, en permettant de renforcer les capacités d'action des partenaires dans les pays en développement.

Journée mondiale de l’alimentation

La Principauté de Monaco, engagée depuis de nombreuses années aux côtés de la communauté internationale pour accélérer les efforts contre la faim dans le monde, a célébré le 16 octobre la Journée mondiale de l'alimentation.
Malgré toutes les actions qui ont permis de faire reculer la faim dans le monde, 842 millions de personnes souffrent encore de ce fléau, notamment en Afrique subsaharienne où un quart de la population reste sous-alimentée. Les crises alimentaires aux multiples causes, conditions météorologiques, catastrophes naturelles, hausse des prix agricoles, entre autres, mettent régulièrement les populations dans des situations de grande insécurité. Et en 2050, il s'agira de nourrir 9 milliards d’habitants. Dans ce cadre, la Coopération monégasque participe aux efforts internationaux pour assurer une plus grande sécurité alimentaire dans les pays en développement. Plusieurs projets sont actuellement soutenus, bénéficiant aux populations les plus vulnérables, par exemple apport de compléments alimentaires pour les femmes enceintes au sud de Madagascar ou appui à l’élevage et au maraîchage pour les agriculteurs en Mongolie. A Madagascar, un Volontaire international de Monaco, expert en santé/nutrition, travaille depuis plus de deux ans auprès du PAM, Programme alimentaire mondial. Des aides humanitaires d’urgence sont également allouées pour faire face aux crises alimentaires, notamment à travers le PAM. Par ailleurs, la Principauté participe au Comité pour la sécurité alimentaire, forum politique international organisé par la FAO, Food and agriculture organization, Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Au cours de la dernière session, qui s’est tenue du 7 au 11 octobre, les États ont pu avancer sur des réponses concertées en faveur d'une plus grande sécurité alimentaire dans les pays en développement, mesures contre la volatilité des prix agricoles, soutien à l'agriculture familiale et aux investissements agricoles responsables.


Monaco et l'INDEMER

Les 17 et 18 octobre, l'INDEMER, Institut du droit économique de la mer organisait à Monaco, un colloque international intitulé "Droit international de la mer et droit de l'Union européenne, cohabitation, confrontation, coopération?". Réunion qui s’est tenue au Musée océanographique sous le haut patronage et en présence de S.A.S. Albert II, de S.E. Michel Roger, ministre d’État et de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. Elle rassemblait des personnalités compétentes en matière du droit de la mer ou dans les domaines aussi variés que la pêche, la sécurité maritime, la lutte contre la piraterie, la protection de l’environnement marin, la conservation et l’exploitation de la biodiversité ou encore le règlement des différents et les juridictions internationales. Y participaient aussi Robert Calcagno, directeur général du Musée océanographique, Jean-Charles Sacotte, président du Conseil d’administration d’INDEMER, Annick de Marffy-Mantuano, présidente du Conseil scientifique de cet organisme. Les participants ont étudié comment éviter les contradictions qui existent entre les règles édictées par l’Union européenne et le droit international, tel qu’il est fixé par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, en cherchant des solutions pour assurer une cohabitation harmonieuse. A l’issue du colloque, INDEMER publiera un ouvrage destiné aux personnes chargées des affaires maritimes à l'échelon européen, aux gouvernements, à l’ONU, aux institutions européennes et universitaires ainsi qu' aux professionnels de la mer.

Une fiscalité à revoir

On constate que le nombre de Français résidents monégasques est passé sous la barre des 8.000 et dans 18 mois, les Italiens pourraient être la première communauté étrangère en Principauté. Pour mémoire, rappelons qu'en 1985, il y avait 15.317 Français à Monaco contre 7.718 aujourd'hui. Géraldine Motillon, présidente de l'association des Enfants du pays, ne peut que le déplorer "À ce rythme-là, dans moins de dix-huit mois, les Italiens dépasseront en nombre les Français". Quant à Christophe-André Frassa, sénateur représentant les Français établis hors de France, il précise "Si la communauté française a diminué de façon dramatique depuis trente ans, la population totale de Monaco a, quant à elle, augmenté de près de 45 %. Il est donc à craindre que, dans un avenir très proche, les Français cessent de représenter la première communauté étrangère en Principauté et que cela entraîne une perte d'influence de la France". Pour la présidente de l'association des Enfants du pays, cette situation ne vient pas d'une désaffection et souligne que "Les familles restent monégasques de cœur mais sont contraintes de s'installer en France, faute de moyens financiers". Publiée au Journal officiel de la République française le vendredi 17 octobre, la question écrite de Christophe-André Frassa au ministre de l'Économie et des finances, évoque la situation des Français de Monaco. Pour lui "C'est la politique fiscale menée depuis 1963 envers les Français de Monaco qui entraîne cette décroissance. Ni la cherté du logement, ni la politique de naturalisation du gouvernement princier ne peuvent expliquer cette décroissance de la communauté française, puisque ces deux éléments touchent également l'ensemble des résidents étrangers de Monaco". Ce problème de l'impôt sur le revenu est strictement français et le Trésor public tient le même discours depuis un demi-siècle. Les Monégasques de leur côté tentent de trouver des solutions depuis dix ans. En 2003, Stéphane Valeri, alors président du Conseil national, proposait la création d'un "secteur intermédiaire d'habitation". Il n'y a pas eu de suite.

Monaco au quotidien

Plan Rouge au Stade Louis II

Organisé par le Département de l’Intérieur, un exercice inter-services impliquant de nombreuses victimes et nécessitant le déclenchement du Plan rouge, s'est déroulé au Stade Louis II de Monaco. Le corps des sapeurs-pompiers en a assuré le déroulement. Ceci à partir de la simulation d'un mouvement de foule dans une tribune populaire à la fin d’une rencontre de football de la Ligue 1, classée à risque de niveau 3. Tous les services impliqués par la sécurité y ont participé, la Croix-Rouge monégasque, le Service médical d’urgence et de réanimation, les carabiniers de S.A.S. le Prince, la Sûreté publique, les sapeurs-pompiers de Monaco et l’AS Monaco FC. 90 élèves de l’IFSI, Institut de formation des soins infirmiers, ont prêté leur concours pour simuler les spectateurs victimes de la bousculade. Le but de l’exercice était de tester le dispositif prévisionnel de sécurité mis en place à l’occasion des matches à risque, de mettre en œuvre et tester le plan de secours national pour faire face à de nombreuses victimes, Plan Rouge, et de s’entraîner sur des problématiques de gestion de crise en inter-services. Assistaient à cet exercice S.E. Michel Roger, ministre d’État, accompagné de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur, de Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, du colonel Luc Fringant, commandant supérieur de la Force publique et du lieutenant-colonel Tony Varo, chef du corps des sapeurs-pompiers, chargé de la supervision de l’exercice.

Nettoyage au Larvotto

Comme chaque année, les bénévoles de l'AMPN, Association monégasque pour la protection de la nature, aidés de nombreux plongeurs, ont effectué le lundi 14 octobre au matin une vaste opération de nettoyage des fonds de la réserve marine. Ce qui est nécessaire après la forte fréquentation estivale de la plage du Larvotto. Cette initiative qui avait été mise en place à la demande du Prince Rainier III constitue la première mission de l'AMPN, créée en 1975, afin de protéger le seul herbier de Posidonie, une plante protégée, et d'établir les bases de sa gestion. Depuis, l'association a multiplié ses actions tant dans le domaine maritime que terrestre. Sur environ 7,5 km de linéaire côtier, près d'un quart, 1,7 km, est sous un statut de réserve sous-marine. Coordonnés par Jean-Michel Mille, conseiller mer de l'AMPN, 34 plongeurs bénévoles ont manifesté leur solidarité, ils venaient du Club d'Exploration sous-marine de Monaco, de l'École bleue de Monaco, du Squale club de Menton, du club Aquascience de Nice, du club Télémaque de Roquebrune-Cap-Martin, du Fish eye club de Nice, ainsi que les membres de l'AMPN, de la Direction de l'Environnement Monaco et du Musée océanographique de Monaco. Par groupes de trois pour une zone délimitée, équipés de filets et de gants, ils ont repêché les déchets variés qui polluent le fond de la réserve. Résultat, un plein container de déchets, récupérés par la Société monégasque d'assainissement, partenaire de l'événement. L'opération s'est terminée avec un sympathique pique-nique, offert par la Direction de l'Environnement et en partenariat avec l'École bleue. Jacqueline Gautier Debernardi, secrétaire générale de l'AMPN et fille d'Eugène Debernardi, créateur de la réserve, rappelle que le bénévolat et les donations seront toujours les bienvenus.

Luxe Pack Monaco revient

La 26e édition de Luxe Pack Monaco se tient du 23 au 25 octobre au Grimaldi Forum. Environ 400 exposants, chiffre jamais atteint jusqu’à maintenant, présenteront leurs produits et leurs innovations dans tous les secteurs de l’emballage haut de gamme, verre, plastique, carton, métal, mais aussi le cuir ou la porcelaine. Parmi eux, 8% de nouveaux venus. Comme chaque année, Luxe Pack Monaco propose parallèlement au salon, un programme de conférences et d’animations consacrées à l’actualité du secteur, aux tendances et à l’innovation. Cette année, l’invité d’honneur de Luxe Pack est le parfumeur Francis Kurkdjian, créateur du "Mâle" pour Jean-Paul Gaultier et de nombreux autres parfums reconnus internationalement tels que Elie Saab Le Parfum, Narciso Rodriguez For Him, Carven Le Parfum, KenzoKi, Kenzo Lotus Blanc, Elizabeth Arden Green Tea, Lanvin Rumeur. En 2001, il ouvre son propre studio de parfums sur mesure puis, en 2009, avec Marc Chaya, il crée sa marque éponyme, Maison Francis Kurkdjian. Luxe Pack proposera également un aperçu des tendances et incontournables avec Luxe Pack Essentials, des consultations en sémiotique, ou encore une exposition sur le packaging durable en 2020. On attend plus de 7.000 visiteurs.

Célébration d'un chorégraphe

Durant la saison 1992-1993, Jean-Christophe Maillot était conseiller artistique des Ballets de Monte-Carlo puis en septembre de cette même année, S.A.R la Princesse de Hanovre le nomme directeur-chorégraphe de cette compagnie. Ce n'était pas un inconnu en Principauté, en 1986 il y avait été invité et y avait créé sa première pièce, Les Adieux et surtout en avril 1987, "Le Mandarin merveilleux" puis "L'Enfant et les Sortilèges". Il va donc réorienter le répertoire de la compagnie de cinquante danseurs utilisant à la fois les grands thèmes classiques ainsi que le domaine de l'abstraction. Il invite également des chorégraphes de renommée internationale et aussi de jeunes chorégraphes. En 2000, il crée le Monaco Dance Forum, une manifestation chorégraphique internationale. Jean-Christophe Maillot est très demandé à l'étranger où la compagnie effectue de nombreuses tournées.
Ces dernières années, il a remonté plusieurs de ses productions dont Roméo et Juliette et Cendrillon pour de grandes compagnies compagnies au Canada, en Suède en Allemagne, en Corée notamment. En 2011, une importante restructuration des institutions chorégraphiques de la Principauté regroupe, sous la présidence de S.A.R. La Princesse de Hanovre, les Ballets de Monte-Carlo, le Monaco Dance Forum et l’Académie Princesse-Grace, Jean-Christophe Maillot en prend la direction. Une telle carrière à Monaco méritait bien qu'on en célébrât le vingtième anniversaire. Avec une programmation qui reflète la vision artistique de ce grand chorégraphe.
Le 11 décembre, “Soirée Jean-Christophe Maillot”, l’Académie Princesse Grace lui rendra hommage au cours d'une soirée surprise autour de son répertoire à la Salle Garnier de Opéra de Monte-Carlo.
Les 14 et 15 décembre, l'Américain Savion Glover, l’un des plus grands danseurs de claquettes proposera "Solo in Time", mélange de tap dance et de flamenco, à la Salle Garnier.
Les 18 et 19 décembre, on assistera Salle Garnier à deux créations de Carolyn Carlson et Jean-Christophe Maillot, "Diana Vishneva on the Edge". Diana Vishneva, danseuse étoile du Mariinsky de Saint-Pétersbourg interprétera "Woman in a Room", solo créé par Carolyn Carlson, musique de Giovanni Sollima ainsi que "Switch", création de Jean-Christophe Maillot avec Bernice Coppieters et Gaétan Morlotti, musique de Danny Elfman.
Du 26 décembre au 5 janvier 2014, ce sera une nouvelle création de Jean-Christophe Maillot "Casse-Noisette Compagnie" à la Salle des Princes du Grimaldi Forum.

Un cas étrange chez Thémis

Le 4 mai dernier, des policiers de la Sûreté publique avaient la surprise de constater que le jeune Lillois qu'ils avaient soumis à un éthylotest positif avait avalé le ticket qu'ils venaient de lui remettre et qui attestait de 0,88 mg d'alcool par litre de sang. On aura bien compris qu'il avait aussi avalé autre chose. Le jeune homme homme de 21 ans était venu en Principauté pour jouer au casino, il avait bu et empoché un peu d'argent. Il avait donc décidé de prendre une chambre d'hôtel. Le lendemain matin, il partait de bonne heure quand des policiers l'aperçurent à 6 h 35 se déplaçant à trop vive allure au volant de sa voiture sur la place du Casino. Les représentants de l'ordre l'arrêtèrent et le firent souffler dans l'éthylotest, c'est alors que le conducteur avale le ticket, ce qui lui valut deux jours de prison. Il pensait sans doute faire disparaître toute preuve et échapper ainsi à une contravention. Puis, une erreur de procédure est intervenue, ce qui explique pourquoi l'homme n'a été jugé que le 8 octobre selon le flagrant délit. Verdict du tribunal correctionnel, quinze jours de prison avec sursis.

Au fil des ans

7 octobre 2012, décès d'André Saint-Mleux qui fut ministre d’État du 24 mai 1972 à juillet 1981 Il était né le 25 septembre 1920.

18 octobre 2006, ouverture de relations diplomatiques avec les États-Unis qui, jusqu'alors n'étaient que consulaires. L’ambassadeur des États-Unis en France, Craig Stapleton, a été accrédité auprès du Prince de Monaco, tandis que Gilles Noghès était le premier ambassadeur de Monaco aux États-Unis.

20 octobre 1715, Louise-Hippolyte Grimaldi épouse Jacques Goyon de Matignon, comte de Torigni, le futur Jacques Ier. Elle était la fille du prince Antoine Ier et de Marie de Lorraine. Née le 10 novembre 1697, elle mourut le 29 décembre 1731 à Monaco. Elle était princesse souveraine de Monaco depuis le 26 février 1731 de cette même année.
20 octobre 1849, naissance à Muğla, dans l'Empire ottoman de Zacharias Basileios Zaharopoulos financier, directeur et président de la société Maxim-Vickers-Armstrong. Surtout connu pour avoir été un important marchand d'armes durant la Première Guerre mondiale, Sir Basil Zaharoff est mort à Monte-Carlo le 27 novembre 1936,

21 octobre 1928, naissance à Cannes de l'organiste français René Saorgin. En 1984, il est nommé titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Monaco où il succède au chanoine Henri Carol, il occupera ce poste jusqu'en décembre 2005.

22 octobre1759, naissance à Paris où elle mourut le 13 décembre 1826, de Louise Félicité Victoire d'Aumont. Elle épousa le 15 juillet 1771 le futur prince Honoré IV de Monaco, dont elle divorça en 1798. Ils avaient eu deux fils qui régnèrent à tour de rôle, les princes Honoré V et Florestan Ier.
22 octobre 1844, naissance à Paris de la comédienne française Sarah Bernhardt. Elle était présente lors de l'inauguration de l'Opéra de Monte-Carlo le 25 janvier 1879, elle y récita le Prologue de Jean Aicart. Elle est morte le 26 mars 1923 à Paris et a été inhumée au cimetière du Père-Lachaise.
22 octobre 1907, naissance à Rovigo en Algérie, alors française, de Jules Roy militaire français et écrivain. Il est mort le 15 juin 2000 à Vézelay dans le département de l'Yonne. Le Prix Prince-Pierre-de-Monaco lui fut attribué en 1954.
22 octobre 1914, naissance de Jean-Charles Rey, docteur en droit, avocat et notaire. Président de la Commission des finances du Conseil national en 1950, 1954 et 1955, de 1962 à 1969 et de 1971 à 1978, il fut élu président de cette institution les 15 janvier 1978, 9 janvier 1983, et 24 janvier 1988. Le 2 décembre 1961, il épousa à La Haye la princesse Antoinette Louise Alberte Suzanne Grimaldi, baronne de Massy. Ils divorcèrent en 1974. Jean-Charles Rey mourut le17 septembre 1994.
22 octobre 1929, naissance à Troyes dans l'Aube de Jacques-Pierre Dupont, dit Jacques Dupont. Il fut ministre d’État du 16 février1991 au 2 décembre1994. Il est mort à Paris le 9 novembre 2002.

22/10/2013


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :