Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Adler, redécouvert


Par Elise Venet Rédigé le 17/02/2020 (dernière modification le 17/02/2020)

Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme présente jusqu’au 23 février 2020 une exposition intitulée “Jules Adler, Peintre du peuple” qui se propose de (re)découvrir ce peintre à la biographie et à la vision proches de celles d’Émile Zola (1840-1902). Sa peinture donne à voir, sans parti pris, les “petites gens”, travailleurs manuels, ouvriers, paysans, femmes de marins…


Les années parisiennes

Paris vu du Sacré-Cœur, 1936 Huile sur toile Dole, musée des Beaux-Arts, dépôt du Centre national des Arts plastiques, Paris Photo Henri Bertrand © ADAGP, Paris 2019
Paris vu du Sacré-Cœur, 1936 Huile sur toile Dole, musée des Beaux-Arts, dépôt du Centre national des Arts plastiques, Paris Photo Henri Bertrand © ADAGP, Paris 2019
Si Adler grandit à Luxeuil-les-Bains en Franche Comté, ville à laquelle il restera très attaché, c’est à Paris, où il arrive à 17 ans pour ses études, que se déroulera la majeure partie de sa carrière. Démontrant très tôt de réelles capacités pour le dessin, il arrive dans la capitale en 1882 avec toute sa famille qui soutient son projet de faire carrière en tant que professeur. Jules Adler entre à l’École des beaux-arts en 1884 et y réussit le concours de professeur de dessin.

L’époque valorise en effet les "beaux arts" et un vent de modernisme commence à souffler dans les rangs des peintres, écrivains, sculpteurs, etc. Le studio d’Adler se situant place de la République, puis, aux Batignolles, les modèles choisis par l’artiste sont tous rencontrés lors de ses flâneries dans les quartiers populaires, puis invités à venir poser chez lui.

"J’ai donc décrit la foule humaine et anonyme de la grande ville et de ses faubourgs pendant une grande partie de ma carrière. Je me suis penché avec une sympathie cordiale sur les humbles et les simples, trouvant auprès d’eux l’écho de mes pensées", déclara Jules Adler lors d’un discours à Bruxelles en 1924.

Les rues de Paris représentent une source inépuisable d’inspiration pour qui s’intéresse à ses petits métiers ("Trottin", "Faubourg Saint-Denis"), à ses badauds ("Accident", "Matins de Paris", "Printemps de Paris"), ou encore à ses employés ferroviaires. Au même titre que Monet et Caillebotte avant lui, Adler a célébré la figure du "cheminot" qui inspire méfiance et peur, en cette fin de XIXe siècle lancée à toute allure dans la Révolution industrielle.

"J'ai de magnifiques histoires simplement humaines de chemineaux rencontrés sur la grand'route. J'en ai employé. J'en ai hébergé. Je les ai découverts. Et, si je les aimés, ils me l'ont bien rendu" (extrait du même discours).

Auprès des “las”

Les Hauts fourneaux de la Providence , 1904 Huile sur toile  Luxeuil-les-Bains, musée de la Tour des Échevins © ADAGP, Paris 2019
Les Hauts fourneaux de la Providence , 1904 Huile sur toile Luxeuil-les-Bains, musée de la Tour des Échevins © ADAGP, Paris 2019
Sans être assimilé aux artistes de mauvaise vie comme Gustave Courbet ou Toulouse Lautrec, Jules Adler n’a jamais caché ses sympathies politiques pour les milieux socialistes et anarchistes. Il effectua le portrait de grandes figures de ces deux mouvements dont celui de son ami Lucien Barbedette, militant pacifiste et anarchiste.

Par ailleurs connu sous le nom de "peintre des humbles", il s’applique à montrer le quotidien miséreux des indigents et l’épuisement des ouvriers dans la même lignée naturaliste qu’Émile Zola. Le texte explicatif de l’exposition souligne ainsi : "Dans ces œuvres puissantes, dénuées de tout pittoresque, la palette du peintre se fait sombre et épaisse (…) Les travailleurs éreintés des "Las" sont d’ailleurs inspirés d’un passage de l’Assommoir, tandis que "La Mère" évoque le personnage de Gervaise". Attestant de sa proximité intellectuelle et artistique avec Zola, Jules Adler ouvrira grand les portes de son atelier pendant l’affaire Dreyfus où se rencontrent les défenseurs de ce capitaine juif dégradé pour des motifs antisémites.

Plusieurs volets de l’œuvre d’Adler se concentrent également hors de Paris. Il se lance sur les routes de France à la rencontre des ouvriers de la région industrielle que constitue la Belgique et le Nord, tout en documentant la grève du Creusot. Il rencontrera une ruralité inspirant de nombreuses toiles auprès des paysans de sa région natale, du Limousin et des marins de Bretagne.

Judéité ?

La Soupe des pauvres , 1906 Huile sur toile Paris, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris © Roger Viollet © ADAGP, Paris 2019
La Soupe des pauvres , 1906 Huile sur toile Paris, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris © Roger Viollet © ADAGP, Paris 2019
Si la religion reste soigneusement cantonnée à la sphère privée en France, les milieux sionistes cherchent à concrétiser et caractériser un "art juif".
Adler exposera ainsi plusieurs toiles à Berlin dans le cadre d'une exposition-manifeste "Asstellung Jüdischer Künstler" en 1907, et à plusieurs autres reprises dans les décennies qui suivent. Son œuvre ne traite d'aucun thème juif spécifique et fut pas perçue comme telle par ses contemporains.

Adler a toujours néanmoins affirmé son appartenance au judaïsme, traduite notamment par ses thèmes de prédilection populaires et ses opinions politiques. Peut-être cette citation est-elle la plus à même d'en exprimer le rapport du peintre à son héritage familial et culturel juif : "je pense souvent qu’il doit y avoir une sorte de relation, que les images de la souffrance sociale m’attirent tellement parce que je suis Juif et que mes ancêtres, pendant des générations, ont tant souffert.” Jules Adler, décembre 1906.

adler_redecouvert.mp3 Adler redécouvert.mp3  (322.21 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook