Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast !
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Apaiser Hitler, de Tim Bouverie


Par Christophe Penaguin Rédigé le 20/07/2020 (dernière modification le 15/07/2020)

Dans un livre passionnant, Tim Bouverie retrace scrupuleusement l'histoire des relations entre la Grande-Bretagne et l'Allemagne dans les années 1930. C'est l'histoire d'une série de malentendus, d'aveuglements, de compromissions bancales qui vont aboutir à la terrible tragédie de la Seconde Guerre mondiale.


Ils voulaient la paix, ils eurent le déshonneur. Et la guerre. (c)  Jérôme Briot sur Foter.com / CC BY-NC-ND
Ils voulaient la paix, ils eurent le déshonneur. Et la guerre. (c) Jérôme Briot sur Foter.com / CC BY-NC-ND
Les livres sur la Seconde Guerre mondiale sont déjà très nombreux. Tous les aspects de ce conflit semblent avoir été analysés. Pourtant, le livre de Tim Bouverie, "Apaiser Hitler", mérite d'être distingué. L'historien anglais examine la politique "d'apaisement" suivie par les dirigeants anglais dans les années 1930 vis-à-vis du nouveau régime nazi arrivé au pouvoir en Allemagne.

L'intérêt du livre est double. D'abord, Tim Bouverie parvient à rendre passionnante l'analyse de tractations diplomatiques laborieuses et d'obscures réunions de cabinets ministériels grâce à une écriture alerte qui plonge le lecteur dans l'atmosphère de l'époque. Ensuite, le livre souligne un certain nombre de points importants pour comprendre ce qui peut apparaître aujourd'hui comme un mystère : l'extraordinaire pusillanimité des gouvernements anglais (et français mais ce n'est pas le sujet de l'ouvrage) face à la montée en puissance de l'hitlérisme.

Tim Bouverie insiste sur un aspect assez connu mais fondamental : l'effroyable traumatisme engendré par la Première Guerre mondiale et son cortège de massacres. L'opinion publique anglaise était devenue profondément pacifiste et ce refus de principe du conflit armé concernait toutes les catégories sociales.
Mais l'auteur souligne surtout un point plus méconnu en montrant que les classes supérieures anglaises (grande bourgeoisie et aristocratie) n'étaient pas fondamentalement opposées à l'idéologie fasciste. Le livre fourmille d'anecdotes et de citations qui montrent des figures majeures de la noblesse britannique confesser benoîtement leur admiration pour "Herr Hitler".

Les événements historiques ont toujours des causes structurelles (économiques, sociologiques, technologiques) mais celles-ci sont activées (ou jugulées) par les initiatives personnelles d'individus. C'est pourquoi Tim Bouverie consacre une grande partie de son livre à tenter de comprendre la personnalité de Neville Chamberlain, le Premier ministre britannique rendu tristement célèbre pour sa signature des "accords de Munich" (par lesquels la France et la Grande-Bretagne ont donné leur accord au dépeçage de la Tchécoslovaquie).

Neville Chamberlain ne professait aucune admiration pour le fascisme (à la différence de certains de ses conseillers) mais il voulait à tout prix éviter (ou au moins retarder) un nouveau conflit, d'autant plus qu'il pensait (peut-être à juste titre) que l'Angleterre n'était pas militairement prête à affronter l'Allemagne. Malheureusement, c'était aussi un homme obstiné, persuadé d'avoir raison, sourd aux critiques et, en bon politicien, soucieux de ménager son opinion publique afin d'assurer la suprématie de son parti politique. Tim Bouverie, sans témoigner d'hostilité particulière au personnage, explique par le menu le terrible cercle vicieux dans lequel s'est enfermé M. Chamberlain, chaque concession de sa part en justifiant une autre car changer de politique serait revenu à avouer qu'il s'était précédemment lourdement trompé.

Pour finir, laissons la parole à l'auteur : "Les motivations de Chamberlain, à l'évidence, ne peuvent être mises en doute. Ses efforts furent considérables et résolus. Mais il se trompa lourdement sur la nature de l'homme qui lui faisait face, et négligea toutes les occasions s'offrant à lui de le juguler ou de le vaincre plus vite."

audio_apaiser_hitler.mp3 Apaiser Hitler, de Tim Bouverie.  (296.33 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Recherche



Les derniers articles