Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Arrestation d'un blogueur et militant influent en Égypte

Communication de notre partenaire


Alaa Abdel Fattah a comparu devant le parquet militaire dimanche 30 octobre, mais a refusé de répondre aux questions en raison de son opposition à la traduction de civils devant des tribunaux militaires.


Le parquet a ordonné son maintien en détention pour 15 jours dans l'attente d'un complément d'enquête. Le militant Bahaa Saber, interrogé en même temps, a lui aussi refusé de répondre aux questions et a été libéré sous caution.
Les deux hommes ont dénoncé le fait que l'armée soit chargée de l'enquête sur l'homicide d'au moins 27 personnes, qui a eu lieu le 9 octobre lorsque des soldats et des policiers antiémeutes ont violemment dispersé une action de protestation autour du siège de la télévision d'État, le bâtiment Maspero. Les manifestations avaient été déclenchées par des attaques visant la minorité copte d'Égypte.

"L'armée égyptienne a pris part aux violents affrontements qui ont eu lieu lors des manifestations à Maspero, et c'est également elle qui effectue l'enquête sur le carnage qui en a résulté. Cela est tout à fait inacceptable et soulève des questions cruciales sur l'indépendance et l'impartialité de cette enquête. Les autorités militaires égyptiennes doivent permettre qu'une enquête indépendante soit menée sur ces homicides si elles souhaitaient réellement que les responsables présumés soient traduits en justice", a déploré Philip Luther, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Alaa Abdel Fattah et Bahaa Saber ont été accusés d'incitation à la violence contre les forces armées et d'agression envers le personnel militaire lors des manifestations du 9 octobre. Alaa Abdel Fattah est en outre poursuivi pour vol d'armement.
Au moins 28 autres civils auraient été arrêtés et inculpés pour leur rôle dans ces manifestations. D'autres personnes seraient recherchées afin d'être entendues par le parquet militaire.
"Les tribunaux militaires ne devraient jamais être habilités à enquêter sur des civils ni à les juger. Le fonctionnement de ces tribunaux est fondamentalement inique, car ils privent les accusés des garanties les plus élémentaires d'équité des procès", a déclaré Philip Luther.

En Égypte, les tribunaux militaires privent ni plus ni moins les accusés du droit d'appel, sans examiner les faits ni les éléments de preuve en rapport avec un cas.
Le Conseil suprême des forces armées n'a toujours pas obligé les forces de sécurité à rendre des comptes pour leur recours excessif à la force contre les manifestants de Maspero. Au lieu de cela, elles continuent à assurer que les manifestants ont été à l'origine de la violence, et sévissent contre les personnes critiquant leur réaction aux actions de protestation.
egypte_5.mp3 Egypte.mp3  (322.98 Ko)


05/11/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :