Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Attribution du prix Femina


Par Rédigé le 03/11/2020 (dernière modification le 03/11/2020)

Le Goncourt et le Renaudot ont reporté la désignation de leur lauréat juqu’à la réouverture des librairies. Ce qui n’a pas empêché les dames du Femina de désigner le 2 novembre, donc avant la date habituelle, le premier mercredi de décembre. Elles ont dit que c’était en signe de soutien au monde du livre.


Attribution du prix Femina
rue_des_jeux_15__1_.m4a Attribution du prix Femina.m4a  (1.36 Mo)

Le jury du Femina déclare "L’événement annuel des prix littéraires constitue un acte de soutien capital à tous les acteurs de la chaîne du livre, éditeurs, libraires et auteurs qui, en ce moment, résistent par tous les moyens aux circonstances contraires. Nous sommes entièrement solidaires des libraires".

C’est à Serge Joncour qu'a été attribué leur prix pour "Nature humaine", son dernier livre paru chez Flammarion. un grand roman rural qui relate les mutations de la France du XXe siècle, à travers l’existence d'une famille d'agriculteurs dans la région du Lot, entre les années 1970 et 2000. Il succède ainsi à Sylvain Prudhomme, lauréat 2019 avec "Par les routes" chez L’Arbalète/Gallimard.

Le prix Femina du roman étranger est allé à la Britannique d'origine sud-africaine Deborah Levy, pour son diptyque autobiographique "Le Coût de la vie" et "Ce que je ne veux pas savoir" aux Éditions du Sous-Sol avec une remarquable traduction de l’anglais par Céline Leroy.
Christophe Granger remporte le prix de l'essai pour "Joseph Kabris ou les possibilités d'une vie" chez Anamosa.
Le "Prix spécial du jury" est allé au Libanais Charif Majdalani, pour "Beyrouth 2020. Journal d'un effondrement" chez Actes Sud, en solidarité avec le Liban.

Serge Joncour né le 28 novembre 1961 à Paris a exercé divers métiers avant d’aborder vraiment l’écriture. Il a publié son premier roman, Vu, en 1998 au Dilettante pour lequel il obtient le prix France Télévisions. Ensuite c’est une succession de romans et de prix. "L’Idole" en 2004 récompensé par le Prix de l’Humour noir, "L'écrivain national" en 2014, Prix des Deux Magots en 2015, "Repose-toi sur moi" en 2016, Prix Interallié et élu Meilleur roman français 2016 du Magazine Lire, "Chien-Loup" qui a obtenu le prix Landerneau 2018. Certains ont été adaptés au cinéma, il écrit lui-même des scénarios.

Les auditeurs de France Culture qui écoutaient jusqu’en 2018 la charmante émission dédiée aux jeux linguistiques et littéraires "Des Papous dans la tête" se souviendront que Serge Joncour y participait.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook