Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Au Koweït, le nouvel an musulman est célébré sous haute surveillance


Les forces de l'ordre koweïtiennes sont mobilisées durant tout le premier mois du calendrier musulman pour renforcer les mesures de sécurité, à proximité des lieux de culte chiites, qui ont été prises au lendemain de l'attentat anti-chiite du 26 juin 2015 dans une mosquée de Koweït City.


Husseiniya, lieu de culte chiite, entourée de barrières et dont l'entrée est très surveillée dans le quartier résidentiel koweïtien Jabriya. Photo (c) Bulent Inan
Husseiniya, lieu de culte chiite, entourée de barrières et dont l'entrée est très surveillée dans le quartier résidentiel koweïtien Jabriya. Photo (c) Bulent Inan
nouvel_an_koweit.mp3 Nouvel an Koweït.mp3  (831.66 Ko)

La célébration du nouvel an musulman ne rencontre qu'un écho limité auprès des fidèles, pour lesquels les seules célébrations religieuses légitimes sont l'Aïd el-Fitr (fin du ramadan) et l'Aïd al-Adha (fête du sacrifice). Mouharram, le premier mois du calendrier musulman correspondant à la période du 14 octobre au 13 novembre 2015, est tout de même marqué par un évènement religieux majeur: l'Achoura, désignant le dixième jour après le nouvel an, qui est l'occasion d'un jeûne. Chez les sunnites, il rappelle le jeûne de Moïse. Pour les chiites, il commémore le martyr de Hussein, petit-fils de Mahomet.

A cette occasion, le ministère de l'Intérieur koweïtien a dévoilé mardi 13 octobre 2015 dans un communiqué de presse un plan de sécurité comprenant le déploiement de forces de sécurité intérieure pour renforcer la protection des 141 husseiniya que compte le petit émirat, lieux de culte où se rendent les chiites pour accomplir les rites dits husseini.

Ce plan s'ajoute aux mesures de sécurité prises au lendemain de l'attentat-suicide du 26 juin dernier dans la mosquée chiite Al-Imam al-Sadeq de Koweït City, à l'heure de la grande prière hebdomadaire. Cet acte avait été revendiqué par Daech et fait 27 morts et 227 blessés. Toujours est-il qu'au Koweït, où il y a une majorité de sunnites, mais aussi une forte communauté chiite, la cohabitation continue de se faire en paix.

18/10/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :