Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Ibrahim I. Chalhoub

Au Liban, un narcissisme pas comme les autres

Vos articles dans votre Podcast Journal


On parle souvent d’une guerre imminente qui serait provoquée soit préparée par l’autre. C’est sur cet “Autre” que se projettent toutes les malfaisances déniées par un moi de Narcisse en bois de cèdres qui se regarde de part et d’autre du même miroir.


Illustration par notre équipe.
Illustration par notre équipe.
Dans un pays de diversités ou règnent les tensions, aux différences religieuses s’ajoutent les différences interculturelles influencées par un extérieur tellement intériorisé qu’on croit faire le tour du monde en moins d’un jour. Reste à signaler les langues parlées et leur choix entre régions et religions.

C’est à travers l’histoire que s’est développée la “toute puissance” de l'extérieur sur le Liban. Il suffit de remonter dans le temps vers les 300 années d’occupation ottomane et, à partir de ce “point”, schématiser la présence “en chaire” des différentes nations d’outre mer aussi bien que celles de la région. Et voilà les fils, attachés aux poupées de Chine dans le pays des cèdres, que tirent les “Grands Autres” dans une géopolitique narcissique de ping pong où la balle rebondit souvent sur les 10452 m2.

Au pays des cèdres, il n’y a plus de petites différences que seulement au niveau des distances dans ce pays tout petit comme celui du petit prince. Les différences sociales, récemment élargies par le dénivellement économique s’ajoutent au jeu.

Quel privilège ont les expérimentateurs d’avoir un pays ouvert aux essais anthropologiques, sociaux, politiques, aussi bien que psychologiques, sans nécessité de prendre le consentement des participants.

On est face à un pays très connu, récemment en matière de terrorisme à travers les films et livres américains qui se vantent que tel ou tel “Heros” a eu son entrainement à Beyrouth, la capitale de la “Suisse orientale” qui a changé de visage après les années 70.

Une question très simpliste se pose: Pourquoi?
En entendant des passants dans la rue parler à propos de la révolte de ces jours en Tunisie, un des rares modérés du pays leur a demandé: Et si quelqu’un s'immolait au Liban? La réponse très laconique gela tout espoir: Ils peut même en avoir un million. Et se fit le silence.
libantunisie.mp3 liban_tunisie.mp3  (317.97 Ko)


22/01/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :