Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Au cœur du Rock in Evreux


Par Rédigé le 05/07/2019 (dernière modification le 04/07/2019)

Du 28 au 30 juin 2019 avait lieu le festival "Rock in Evreux", sur l’hippodrome de la ville. L’ambiance était donc à la fête en Normandie !


Une deuxième édition des nouveaux organisateurs couronnée de succès

Le groupe Trois cafés gourmands sur scène, dimanche 29 juin 2019. Photo © Anne-Sophie Leroy
Le groupe Trois cafés gourmands sur scène, dimanche 29 juin 2019. Photo © Anne-Sophie Leroy
En 2016, après 33 ans d’existence à Evreux, le "Rock Dans Tous Ses Etats", festival bien connu des Ebroïciens, avait disparu. De longs mois d’un imbroglio financier et politique sur fonds de concurrence accrue avec d’autres festivals en étaient venus à bout. La fin d’une ère pour ceux dont l’événement surnommé "le Rock" était un rendez-vous annuel incontournable de leur jeunesse mais pas que… Puis en 2017, une nouvelle équipe, l’association Normandy Rock, s’était alors lancée dans l’aventure : ce fut la naissance du "Rock in Evreux". Enfin en 2018, ce dernier fusionna avec le "Green Horse Festival" organisé par la société de production JLCD Events. Le festival gagna ainsi en longueur en passant de deux à trois jours. Cette année, pour leur deuxième édition, le "Rock in Evreux by GHF" a été couronné de succès. En effet, 39.000 personnes sont venues y assister, contre 31.000 l’an passé ! En pleine semaine de canicule, les festivaliers auraient pu être abattus par la chaleur mais il n’en fût rien. L’ambiance était survoltée tout au long de ces trois jours de fête. Des températures qui n’ont pas non plus découragé les artistes, les 450 techniciens les 185 bénévoles ! Les équipes de la Croix-Rouge étaient tout de même prêtes à intervenir en cas de problème.

Les têtes d’affiche n’ont pas déçu

rock_in_evreux.mp3 Rock in Evreux.mp3  (1.68 Mo)

Vendredi soir, les musiciens de Shaka Ponk étaient attendus, c’est le moins que l’on puisse dire. Même si leur notoriété y était pour beaucoup, leur participation au festival avait une saveur particulière pour les Ebroïciens. En effet, Mandris, le bassiste du groupe, a grandi à Evreux et avait déjà déclaré en 2014 qu’il aimerait jouer dans sa ville natale. C’est désormais chose faite ! La première soirée du festival s’est terminée par le show du DJ Bob Sinclar, référence de l’électro house à la française.
Samedi, c’était au tour de Boulevard des Airs de monter sur scène. Un duo dont les titres festifs ont plu aux festivaliers. Après les passages, entre autres, de Diva Faune, Razorlight et The Avener, c’est Ofenbach qui avait la responsabilité de conclure cette deuxième soirée. Et les deux amis d’enfance devenus figure incontournable de la scène électro ont été applaudis.
Dimanche, les concerts commençaient avec la prestation de Wood Peaks, un groupe local à découvrir. Trois cafés gourmands et Hoshi sont ensuite montés sur scène, tout comme les deux frères toulousains Big Flo & Oli. Le public était conquis et a d’ailleurs scandé les paroles de leur rap. Enfin, la tâche de conclure ces trois jours de festival revenait au jeune DJ Kungs, alias Valentin Brunel, qui a fait danser la foule.
La prochaine édition du festival aura lieu les 26,27 et 28 juin 2020.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Facebook