Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Au siège Patriarcal


Arrivé avant dix heures du matin, il n’y avait que les soldats qui gardent le siège et les employés avec quelques photographes et caméramans. Le calme qui régnait était traversé par le froissement des feuilles d’arbre. Une demi-heure après, tout le paysage a changé.


L’heure du changement ! Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
L’heure du changement ! Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
podcast_patriarche.mp3 Podcast_Patriarche.mp3  (266.95 Ko)

Quatre voitures blindées se sont installées devant la porte du siège patriarcal pour déposer un ancien membre du parlement suivi par d’autres convois qui escortaient d’autres politiciens. Le bruit qui s’entendait d’abord dans la cour résonnait désormais au premier étage, là où s’est installé le patriarche dans le salon pour recevoir ses visiteurs.

Le siège patriarcale à Dimane, est la résidence de l’été du patriarche et donc elle est supposée être son lieu de repos sauf pour les fins de semaines réservés aux réceptions, mais il parait que même durant les jours de travail de la semaine l’agitation règne au siège.

Emplacement

Vers le premier étage… Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
Vers le premier étage… Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
A 1400 m d’altitude sur les hauteurs de la vallée Kadisha, le village du Dimane, s’étend entre les villages Brissate et Hasroun (voir notre article L’IMAGE DU JOUR – HASROUN) du district de Bécharré, dans le gouvernorat du Nord du Liban. On dit que le village se résume au siège du patriarche qui en occupe 5000 mètres carrés. La nature est partout autour du siège avec des arbres variés parmi lesquels les fameux cèdres du Liban. Quelques 80 chambres et 4 salons de réception remplissent les couloirs en forme de croix.
A l’entrée, deux chambres de part et d’autre sont réservées aux journalistes et aux demandes de rendez-vous. Un peu à coté, l’église, bâtie en 1905, a été couverte du plafond aux murs par des fresques représentant des paysages religieux. Un escalier juste devant la porte d’entrée au siège mène au premier étage où attente et réunion se succèdent. En y arrivant, on trouve le patriarche qui s’installe au grand salon juste en face accueillant ses visiteurs chacun à son tour. Au même étage, la section privée connue sous le nom de "pavillon du patriarche" est le seul endroit qui n’accueille pas le public. Les visiteurs peuvent attendre dans d’autres salles à coté du bureau de l’attaché de presse patriarcal. C’est dans cette chambre que se déroule un travail assez difficile à gérer.

Le bureau de presse

Une chambre de presque 15 mètres carrés où des ordinateurs, des appareils photos, et des téléphones portables décorent 2 tables remplies de dossiers et d’agendas. Ici, les téléphones ne s’arrêtent pas de sonner. Ici, l’équipe est en alerte au moins 14 heures par jour. Malgré tout, l’attaché de presse, le jeune M. Walid Ghayad, garde un sang froid et un sourire accueillant. C’est à lui de prendre et d’organiser les rendez-vous, d’emmener les visiteurs au salon et les introduire au patriarche, d’assurer toute aide nécessaire aux médias qui viennent sur le site ou bien qui appellent pour des infos, et c’est à lui aussi de communiquer les décisions du patriarche concernant les médias. Il accompagne le patriarche n’importe où il va. Les voyages avec le patriarche ne manquent pas sur l’agenda de M. Ghayad. Michel Akl, un jeune photographe et assistant de l’attaché de presse affirme que son patron n’a pas de temps privé. "Il aurait du être membre du clergé" m’accordait-il. "Moi, je pourrai trouver un peu de temps pour me reposer et relancer, mais lui, je ne sais pas d’où il dérive son énergie" ajoutait M. Akl en me parlant de l’activité continue de son patron. En effet, cela ne nous échappe pas. Un patriarche assez actif ne pourrait pas remplir toutes ses fonctions sans une équipe qualifiée au moins d’être excellente.

Les fonctions du patriarche

Remplissant ses fonctions ! Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
Remplissant ses fonctions ! Photo (C) Ibrahim Chalhoub.
Le patriarche maronite libanais a toujours été un emblème du pouvoir des chrétiens au Moyen-Orient. Dérivant son autorité directement du pape, il est son représentant dans toute la région appelée "Antioche et tout l’Orient" dans ce qui se rapporte à la religion. Ce pouvoir a aboutit à une sorte de relation privilégiée avec l’Europe à travers le Vatican, et donc il a renforcé un pouvoir politique au Liban, surtout que les maronites occupent des fonctions assez importantes dans le gouvernement ; le président de la république libanaise est toujours maronite. Le patriarche est aussi considéré comme référence de médiation entre les différentes composantes politiques et religieuses du Liban. Ce fait est surtout renforcé avec le slogan du nouveau patriarche Béchara Pierre Al Raii "charika wa mahabba" (communion et amour).

Le patriarche Al Raii avait déjà décidé de ne pas accepter des interviews et de se contenter de faire des déclarations seulement durant des événements officiels, mais en dehors de cette décision l’aide que j’ai reçu était exceptionnelle. Et encore, ce n’était pas tout car avant de quitter le siège, le journaliste Georges Arab m’a offert son livre "Les Chrétiens et la Vallée Sainte" qui est d’une importance extrême dans la description historique aussi bien que géographique de la vallée Kadisha et du siège patriarcal.

Après cette journée exceptionnelle au siège patriarcal du Dimane et les moments avec l’ancien et le nouveau patriarche l’on espère un jour y revenir.




Découverte en diaporama du siège patriarcal à Dimane. Musique religieuse maronite de l’office du Saint Maron, archives du siège patriarcal.


Ibrahim Chalhoub
Correspondant - Photographe En savoir plus sur cet auteur
18/07/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 31





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :