Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Azerbaïdjan: Jeux européens dans un contexte de répression

Communication de notre partenaire


Menaces, violence physique et emprisonnement de détracteurs du gouvernement sont devenus la marque de fabrique du régime en Azerbaïdjan alors que ce pays se prépare à accueillir les premiers Jeux européens, a déclaré Amnesty International, à 100 jours de la cérémonie d'ouverture.


azerbaidjan_jeux_europeens_dans_un_contexte_de_repression.mp3 Azerbaïdjan jeux européens dans un contexte de répression.mp3  (204.29 Ko)

Dans un nouveau rapport intitulé "Guilty of Defending Rights: Azerbaijan’s human rights defenders and activists behind bars", l'organisation souligne l'augmentation des persécutions subies par les détracteurs du gouvernement, qui sont détenus sur la base d'accusations mensongères, battus, menacés et privés de soins médicaux urgents et d'avocats.

"Personne ne doit être dupé par le faste et le prestige du spectacle que donne l'Azerbaïdjan sur le plan international pour se forger une réputation irréprochable et attirer les capitaux étrangers. Ses autorités figurent parmi les plus répressives d'Europe et seraient certainement sur le podium si des médailles étaient attribuées pour le nombre de militants et de défenseurs des droits humains derrière les barreaux", a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International.

Au moins 22 prisonniers d'opinion languissent actuellement en Azerbaïdjan dans l'attente d'un procès pour des faits inventés de toutes pièces, allant de la fraude et du détournement de fonds à l'usage de stupéfiants et la trahison.

En juin 2014, le président Aliyev a affirmé dans son discours à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) que la liberté d'expression, d'association et de réunion était garantie en Azerbaïdjan.

Pourtant, d'éminents défenseurs des droits humains ont décrit une toute autre réalité, en exposant en détails plus de 90 cas de harcèlement, d'intimidation, d'arrestations arbitraires et de poursuites motivées par des considérations politiques visant des défenseurs des droits humains, des journalistes et d'autres personnes osant critiquer le gouvernement azerbaïdjanais. Les autorités n'ont pas tardé à réagir : en quelques semaines, tous ceux qui avaient témoigné auprès de l'APCE ont été arrêtés, l'un après l'autre.

"Ces dernières arrestations ont paralysé la société civile et étouffé la liberté d'expression. Elles constituent un nouveau sommet dans le piètre bilan du pays pour les droits humains depuis l'indépendance", a déclaré John Dalhuisen.



09/03/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :